Ancien port de pêche et de construction navale, appelé à une haute destinée touristique, grâce à la féerie de ses fonds marins, Hurghada (en arabe " El-Ghardaqa ") est aujourd'hui une des deux stations balnéaires les plus célèbres de la mer Rouge (avec Charm el-Cheikh) et la principale ville de la côte égyptienne. Elle s'étire sur une vingtaine de kilomètres en plusieurs quartiers, éloignés les uns des autres.

Le coeur historique, Dahar, a réussi à conserver un cachet traditionnel. A la nuit tombante, les vieux quartiers de la mosquée s'animent, tandis que se répand la lourde odeur de viande grillée et que résonnent les joyeuses humeurs du souk. Eclairés de lampes à gaz ou d'ampoules électriques qui ondulent sous le vent, les étals regorgent d'oranges, de bananes, de persil et de quelques variétés de légumes.

Les alentours sont beaucoup moins réjouissants. Le tourisme s'y concentre dans des complexes, appelés ici des resorts. Minuscule village de vacances, le resort accueille surtout des groupes de touristes ayant réservé leur séjour depuis leur pays d'origine, dans la plupart des cas l'Allemagne, l'Italie et la Russie. L'objectif est de proposer sur place tous les services possibles pour éviter à ces braves gens de sortir dans la rue. Restaurants, boutiques, guichets de banque, centre de plongée, piscine, plage privée et discothèque sont à la disposition du pensionnaire du resort, qui ne s'éloigne de sa chambre qu'à l'occasion des excursions organisées par le centre de plongée. On a un client, on le garde !

Le drame d'une ville comme Hurghada, c'est qu'à force de croître et de se multiplier, les resorts accaparent la côte et déforment les mentalités, au point de rendre peu attrayant tout séjour en dehors d'une de ces usines à touristes. Il existe bien des hôtels en ville (nombreux et bon marché), des restaurants, des moyens de transport individuels et collectifs... Mais une fois sur place, vous vous rendrez compte que presque toutes les plages ont été confisquées par les complexes touristiques, et qu'il est impossible de se baigner ailleurs. Pour jouir de la mer, il vous faudra passer par un club de plongée où un organisateur d'excursions vous emmènera en bateau jusqu'à l'île de Giftun.

Du coup, même en logeant dans un hôtel bon marché, un séjour à Hurghada revient bien plus cher (le droit d'entrée à la journée valant à peu près 100 LE) que dans certaines villes du Sinaï, telles Dahab ou Nuweiba, où les fonds de la mer Rouge sont tout aussi splendides.

À voir / À faire à HURGHADA

Photos d'HURGHADA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-04-04
480 pages

Nos bons plans séjours

  • Hurghada : Hôtel AMC Royal 5*

    Hurghada est la station balnéaire par excellence en bord de Mer Rouge. Autrefois un petit village de pêcheurs, la ville attire aujourd'hui les tourist...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 549 TTC/pers.
    J'en profite
  • Hurghada : Hôtel Palm Beach Resort 4*

    Hurghada est la station balnéaire par excellence en bord de Mer Rouge. Autrefois un petit village de pêcheurs, la ville attire aujourd'hui les tourist...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 599 TTC/pers.
    J'en profite
  • Hurghada : Hôtel Stella Makadi Beach 5*

    Hurghada est la station balnéaire par excellence en bord de Mer Rouge. Autrefois un petit village de pêcheurs, la ville attire aujourd'hui les tourist...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 699 TTC/pers.
    J'en profite
Ailleurs sur le web
xiti
Avis