La ville dédiée au khédive Mohammed Saïd, qui en a ordonné conjointement la construction avec la Compagnie du canal de Suez, a été fondée en 1859, dix ans avant que le canal ne soit inauguré, sur une lagune de terre artificielle, délimitée à l'ouest par des lacs. La ville a avant tout été créée pour accueillir les ingénieurs européens, ainsi que la main-d'oeuvre égyptienne travaillant au creusement du canal (on notera bien qu'il existe deux villes à Port-Saïd, l'une française, l'autre arabe), l'ensemble travaillant au creusement du canal.

Une fois le canal achevé et inauguré, c'est à Ismaïlia que le siège de la Compagnie s'est installé. Cependant, celle-ci, toute puissante sur les cités du canal, a toujours eu un rôle majeur dans le développement de la ville : construction et mise à disposition de villas, de plages privées, de restaurants et lieux d'amusement, d'églises aussi, le tout destiné aux employés du canal.

Cette vie en autarcie a basculé en 1956 avec " l'affaire du canal ", comme on le disait en Europe, considérée en Egypte comme " une triple et lâche agression " de la France, du Royaume-Uni et d'Israël. Depuis, l'idylle avec la France n'a jamais été comme avant, pour ceux qui s'en souviennent, à l'image de la statue monumentale de Ferdinand de Lesseps, déboulonnée de son socle, basculée dans les eaux du canal, repêchée et enfin remisée dans un hangar (comme un leitmotiv, on entend parler de sa réinstallation, qui n'est jamais, pourtant, appropriée). La susceptibilité est encore fraîche, bien qu'une Alliance française y ait son siège. La ville s'est refermée, a même flirté avec l'islamisme.

Economiquement parlant, en 1902, la ville qui devient zone franche, se sépare en deux ; un réseau douanier s'installe et se développe à ses portes. Aujourd'hui, la zone franche n'existe plus. C'est une explication à la morosité des habitants de la ville, qui ne voient plus arriver les clients qui affluaient de toute l'Egypte. Néanmoins, avec les subsides du canal, la ville est une des plus riches d'Egypte, après Ismaïlia.

Port-Saïd est une destination intéressante si vous connaissez déjà bien l'Egypte. Y passer un jour ou deux peut valoir le coup. Prenez le temps de flâner sur le bord de mer (aujourd'hui malmené par des centres commerciaux qui n'en finissent pas), dans le quartier " faransawi " ou le quartier " el arabi ", plus populaire ; traversez le canal sur l'un des nombreux bacs gratuits et rendez-vous à Port-Fouad, où vous trouverez de jolies petites villas.

À voir / À faire au PORT-SAÏD

Adresses Futées du PORT-SAÏD

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage au PORT-SAÏD

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos du PORT-SAÏD

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-04-04
480 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .