TEMPLE DE SEBEK ET D'HAROERIS

Plaque millesim 2018

Le temple ptolémaïque de Kôm-Ombo a été construit sur deux siècles, entre le IIe et le Ier siècle avant J.C, par les rois Ptolémée VI et Ptolémée XII. La cour et le mur d'enceinte sont plus modernes et ont été construit sous la période romaine. L'utilisation des pierres du temple pour l'édification de monuments coptes, lors des premiers siècles de notre ère, a beaucoup diminué l'aspect du temple et des bâtiments adjacents.

Ce temple n'est pas dédié à une divinité principale mais bien à deux, célébrées avec la même importance, dans un lieu de culte unique en son genre puisque tout y est dédoublé. La dédicace en est faite à Sebek, le dieu crocodile ainsi qu'à Haroeris qui est l'une des manifestations d'Horus. Les deux dieux, avec Hathor, forment une curieuse association et ont été célébrés sous la forme de la triade de Kôm-Ombo.

La porte monumentale située au sud du site a été érigée par Ptolémée XII. Il n'en reste que deux éléments, et il faut l'imaginer double. A quelques pas, la petite chapelle d'Hathor date de Domitien (51 à 96 de notre ère) ; on y admire des crocodiles momifiés. On se dirige alors vers le pylone du temple, situé dans un axe transversal de la porte.

Du pylone, il ne reste que quelques bases qui donnent néanmoins les dimensions du mur qui fermait la cour du temple, comme à Esna et à Edfou. Dès ce pylone, deux portes sont pratiquées ; elles donnent accès au deux parcours cultuels parallèles : à gauche on marche vers Haroéris, à droite on s'avance vers Sebek. On débouche dans la cour de Tibère (14 à 35 avant JC), entourée de 16 colonnes ornées. Au centre de cette cour, l'autel est le seul élément commun aux deux divinités car on y posait leurs offrandes.

Le portique est typique de l'époque ptolémaïque, formé d'un mur se terminant à mi-hauteur et enlaçant les 5 colonnes composites qui appartiennent à la salle hypostyle que l'on devine grâce aux ajours architecturaux. Les scènes extérieures du portique représentent Pharaon purifié par Thot et Horus devant Haroéris à gauche, et Sebek à droite.

La première salle hypostyle est soutenue par 15 colonnes dont 5 sont intégrées dans le portique. Elle est commune aux deux cultes mais elle donne accès à un deuxième portique percé de deux portes distinctes. On débouche alors dans la deuxième salle hypostyle, plus petite, supportée par 10 colonnes papyriformes. On y trouve Ptolémée VIII représenté face à Haroéris dont il reçoit épée et couronnement. Les deux salles ont conservé de nombreuses traces de polychromie.

Les deux chapelles sont précédées de trois vestibules doubles, le premier orné de rites de purification et de consécration, le deuxième d'offrandes. Des deux chapelles, il ne reste plus beaucoup d'éléments, sinon les reposoirs des barques sacrées qui y étaient déposées et des fausses portes représentant les divinités. De nombreuses chapelles latérales les entourent. Dans le déambulatoire extérieur, à l'angle nord du temple, des bas-reliefs renseignent sur l'art de la chirurgie tel qu'il était connu à cette époque.

A l'extérieur du temple, à l'opposé de la porte monumentale, se dresse le mammisi de Ptolémée IX (116 à 107), un petit temple secondaire. Il est situé non loin d'un nilomètre et d'un puits qui servait aux prêtres, et encore une chapelle de Sebek.

Le musée du crocodile, situé à mi-chemin entre le temple et la sortie, présente une jolie collection de crocodiles momifiés avec les explications ad-hoc à côté.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
TEMPLE DE SEBEK ET D'HAROERIS

Kôm-Ombo
Égypte

Avis des membres sur TEMPLE DE SEBEK ET D'HAROERIS

Note générale : 4.3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
3 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en février 2019
Temple de Sobek et d'Haroeris
Si vous voyagez d'Assouan à Luxor, n'hésitez pas à vous arrêter au Temple de Kom-Ombo. On y retrouve des oeuvres en excellentes conditions. Le musée des crocodiles est aussi très intéressant.
Avis déposé le 22/08/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en février 2018
Un très beau temple avec un nilomètre encore intacte. Le musée des crocodiles, récemment inauguré est intéressant avec ces momies de Crocodiles.
Avis déposé le 06/03/2018
4/5
Temple très intéressant (si on a les explications d'un guide) et très belles sculptures.
Avis déposé le 03/04/2013
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Sahara

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !