Situé en face de l'île de Mnemba, ce que les touristes appellent Matemwe est une bande de plage sublime qui s'étire sur 10 km environ et qui compte en réalité quatre villages. Matemwe est le gros village central où la route goudronnée (avec un check point et une station service) arrive jusqu'à une jonction T. A gauche, direction le nord, le village défile jusqu'à Kigomani, où se trouve le marché aux poissons sur la plage tous les jours vers 17h. Encore plus isolé au nord par une route très chaotique se trouve Kijambani à l'intérieur des terres, et sur la côte quelques resorts perdus face à l'île de Mnemba. La route prend bien 30 minutes pour y aller depuis la jonction T. On peut aussi décider de rejoindre ce village en passant par la nouvelle route à l'intérieur des terres qui mène au Sunshine Marine Lodge et au village de pêcheur de Muyuni, et de là, continuer sur une piste chaotique jusqu'à Kijambani.

A droite de la jonction T, Matemwe s'étire encore en petits chemins, finissant en impasses où de nouveaux hôtels s'égrènent depuis quelques années. Mais en reprenant la route goudronnée direction Pwani Mchangani ou en passant directement par la plage, on finit par arriver à Kilimajuu, où se trouvent encore une belle poignée d'hôtels à 2 ou 3 km des hôtels de Matemwe sud. Il n'y a pas vraiment de coupure sauvage même si les hôtels sont espacés. On peut tout faire en se baladant sur la plage à pied, à vélo (souvent prêté par les hôtels) ou en scooter (loué à l'heure ou à la demi-journée), de Kijambani à Kilimajuu il faut compter 2 heures à 2 heures et demie de marche pour 8 km.

La population est assez conservatrice dans ce coin de l'île, les gens n'apprécient pas les photos d'eux-mêmes prises dans le village ou sur la plage, peut-être aussi sans doute car il n'y a pas d'interaction entre les touristes (qui ont choisi des hôtels de grand luxe posés ici pour se reposer à la plage et à la piscine plutôt que de découvrir la vie culturelle du village), et la population locale (qui ne peut même pas passer sur la plage à marée haute et doit contourner ses gros resorts).

Ici ce n'est pas Pajé ou Jambiani où les locaux ont le droit d'entrer dans certains bars de plage. Il n'y a pas de restaurant ou bar indépendants, seulement ceux des hôtels existent, pour une clientèle de luxe et à prix élevés. Les enfants viennent facilement vous demander de l'argent avec insistance dans le village sans doute par manque de retombées économiques malgré le tourisme qui fleurit ici. Quelques échoppes pour les locaux, une coopérative de femmes qui fabrique de jolis articles en kanga local, des maisons traditionnelles en boue séchée, une école sur la plage du village, un terrain de foot animé et un marché au poisson à Kigomani qui vaut le détour caractérisent ce village. Ici la barrière de corail est très dense, puisqu'elle va jusqu'à l'île de Mnemba, et à marée basse on peut marcher très loin entre les rochers où se cachent les pieuvres et calamars. A marée très haute, la baignade peut être dangereuse à cause des courants, notamment vers le nord de Matemwe, là où le sable laisse place à des rochers. On vous conseille de venir jusqu'ici en voiture si vous en louez une pour négocier un tour en bateau jusqu'à Mnemba et faire du snorkeling.

À voir / À faire à MATEMWE

Adresses Futées de MATEMWE

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à MATEMWE

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Photos de MATEMWE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ZANZIBAR

Guide ZANZIBAR

ZANZIBAR 2019/2020

13.95 €
2018-11-14
232 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .