Unique et fantastique mélange de plusieurs époques et de diverses influences architecturales et culturelles, Plovdiv est une ville plurielle avec des visages fascinants, qui lui ont valu le choix de capitale européenne de la culture en 2019. Englobant les deux rives de la rivière Maritsa et sept collines, Plovdiv comprend un centre moderne avec zones piétonnes et commerçantes, et surtout un exceptionnel centre ancien où les étroites rues pavées sont bordées de maisons de l'époque de la Renaissance nationale et d'autres plus anciennes, datant pour la plupart des XVIIIe et XIXe siècles. Deuxième plus importante agglomération du pays avec 593 000 habitants, Plovdiv est aussi une des toutes premières destinations touristiques, possédant la plus fascinante vieille ville de tout le pays. Plaque tournante des réseaux routiers et ferroviaires de la péninsule, Plovdiv est aussi universitaire et dynamique, capitale de l'art contemporain bulgare. Ne serait-ce que pour son évocateur amphithéâtre romain, le mieux conservé de tout le pays, et pour les dédales de ruelles colorées qui la couvrent, il faut en faire une étape obligatoire de son voyage en Bulgarie !

Histoire. Située au carrefour des routes de l'Europe vers le Proche-Orient, de la Baltique vers la Méditerranée et de la mer Noire vers l'Adriatique, la ville de Plovdiv a une histoire millénaire. Alors que les premières traces d'occupation de son site remontent à l'époque néolithique, au 1er millénaire av. J.-C., les Thraces y fondèrent l'antique Evmolpia et la ville faisait partie du puissant royaume des Odrysses.

Conquise en 342 av. J.-C. par Philippe II de Macédoine, elle fut rebaptisée Philippopolis, et devint d'ailleurs assez rapidement un repaire de voleurs et de brigands fuyant d'autres régions. Pline l'Ancien écrit même que la ville s'appelait également Peneropol, ou " la ville des délinquants " !
Après un certain nombre de luttes opposant Thraces et Macédoniens pour le contrôle de la ville, Plovdiv fut colonisée par les Romains, qui la transformèrent en ville marchande, située sur la route de Constantinople - Belgrade, aussi connue comme Via militaris, route militaire de premier plan. Ce fut l'empereur Claude, qui conquit l'ancienne Thrace en 46, puis Domitien, qui modernisèrent Plovdiv pour en faire une plaque commerciale. L'essor fut d'assez courte durée, et les incursions dévastatrices se succédèrent. Les Goths pillèrent la ville en 251, puis en 447 le passage des Huns plongea Plovdiv dans une longue agonie, qui ne prit fin qu'avec l'arrivée des Bulgares.
Le Xe siècle, sous l'autorité du tsar Simeon, fut une période de prospérité, mais de courte durée. En 971, l'empereur byzantin Jean Tzimiscès se rendit maître de la ville. Les croisades de 1147 et de 1190, qui passèrent par la région, furent l'occasion de pillages et d'un incendie général, qui obligea les habitants à reconstruire la ville au début du XIIIe siècle. Avec l'arrivée des Turcs, une bonne partie de la population chrétienne de Plovdiv quitta la ville, de sorte qu'il ne restait plus en 1578 que deux cent cinquante foyers chrétiens. Du fait de sa position géographique, la cité redevint rapidement un centre commercial important dans la paix ottomane. Tandis que les populations musulmanes développaient des quartiers d'habitations modernes, les chrétiens étaient tolérés sur la colline, qu'on nomme aujourd'hui le vieux quartier.
C'est au XVe siècle que le nom de Plovdiv apparaît pour la première fois, issu de l'un de ses noms médiévaux, " Poulpoudeva ou Paldin ".
Le 17 janvier 1878, alors que la Bulgarie était en train de se créer, les troupes russes du général Gourko libéraient la ville. A cette époque-là, Plovdiv était la plus grande ville de Bulgarie. Après le Congrès de Berlin (1878), elle devint la capitale de la Roumélie orientale, contrée vassale à la Grande Porte, pour devenir bulgare en 1885. La vie publique et culturelle y fut de plus en plus riche et animée. A Plovdiv ont résidé et travaillé plusieurs hommes célèbres tels que l'écrivain Ivan Vazov, le sculpteur Konstantin Velitchkov, le politicien Zahari Stoyanov... Alphonse de Lamartine aussi y demeura un certain temps et le souvenir de son séjour est toujours vivace. A travers le XXe siècle, Plovdiv joua son rôle de deuxième métropole bulgare et fut au centre de mouvements politiques et culturels importants.
La ville est aujourd'hui, en plus de sa fonction de métropole économique, un grand centre culturel, avec son opéra, ses théâtres, notamment théâtre de marionnettes... La mairie de Plovdiv organise régulièrement des festivals, des expositions et des biennales, dont la Fête de la vieille ville est à ne pas rater en mois de septembre.

Les lieux incontournables de PLOVDIV (ПЛОВДИВ)

Organiser son voyage à PLOVDIV (ПЛОВДИВ)

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Photos de PLOVDIV (ПЛОВДИВ)

BULGARIE

Guide BULGARIE

BULGARIE 2018/2019

15.95 €
2018-07-11
384 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .