MONS

En moins d'une décennie, le paysage montois s'est imprimé de nouveaux contours. La ville s'est ainsi attelée à intégrer des architectures nouvelles dans des quartiers historiques, dans le sillon de sa candidature puis de sa participation au titre de "Capitale de la Culture européenne 2015". Le mouvement a débuté avec Le Manège.Mons, la rénovation intérieure de la Maison Folie et des anciens abattoirs, et celle, plus globale, du musée des Beaux-Arts (BAM). Suivi par la revitalisation de trois quartiers. Autour du Théâtre du Manège se développe un " Kilomètre culturel " qui regroupe notamment un lieu dédié aux musiques émergentes (Arsonic), le Lieu Numérique, et une centaine de logements de standing, sur le site de l'ancienne caserne de pompiers. Du côté des anciens abattoirs, autre pôle artistique, une nouvelle Maison du design et un centre de dépôt des oeuvres d'art voit le jour.

Enfin, la future gare confiée à Calatrava servira de passerelle entre le centre et la Digital Innovation Valley, où des sociétés comme Google ou Microsoft sont établies. Il reste juste à connaître la date de fin du chantier... toujours pas dans l'immédiat, d'ailleurs (au mieux, à la mi-2020). D'ici là, toute la perception de la ville de Mons sera modifiée. De la gare au nouveau quartier de la culture, tout sera refait. Une modification amplifiée par le développement assez champignonesque du centre commercial des Grands Prés et de l'offre de bureaux et habitat aux alentours.... A cela s'ajoute la notion de ville transmodale et piétonnière, avec des quais pour les trains, les bus et les taxis.

Histoire. Chef-lieu de la Province de Hainaut, Mons doit son nom au fait d'être bâtie sur une colline. En son point culminant trône la chapelle Saint-Calixte (15e siècle), dernier vestige de l'ensemble castral qui dominait la ville autrefois. Erigée au 7e siècle, la ville fut fortifiée par Baudouin IV, comte de Hainaut, 5 siècles plus tard. Le centre conserve des traces médiévales. Ces remparts furent détruits au 19e siècle pour lui permettre de s'étendre. Le commerce y prit son essor (briques, charbon, bois, tabac et vin) et la révolution industrielle entraîna le développement du Borinage comme zone industrielle et minière. En outre, ville phare de sa région et de la province, Mons accueille deux universités, l'une publique (UMons) et l'autre catholique (UCLouvain).

De Victor Hugo à Saint-Georges. Certains personnages célèbres s'établirent à Mons pour un temps. Parmi eux, le chirurgien Ambroise Paré, Victor Hugo, qui évoquait le Beffroi en parlant " d'une énorme cafetière flanquée au-dessous du ventre de quatre théières moins grosses ", ou Vincent Van Gogh qui vécut à Cuesmes.

Mons est aussi célèbre à travers tout le pays pour sa " ducasse ", plus connue sous le nom de " Doudou ". Le dimanche de la Trinité, la procession du Car d'Or et le Combat dit " Lumeçon " lors duquel Saint-Georges affronte le dragon, sont autant de points forts de cette journée de réjouissances populaires. Enfin, n'oubliez pas de caresser la tête du petit singe porte-bonheur adossé à l'Hôtel de Ville, sur la Grand-Place qui figure parmi les plus remarquables de Wallonie.

À voir / À faire à MONS

Adresses Futées de MONS

Où ?
Quoi ?

Rechercher par catégorie :

Comment partir à MONS ? Nos conseils & astuces

    Photos de MONS

    Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

    CHARLEROI MÉTROPOLE

    Guide CHARLEROI MÉTROPOLE

    CHARLEROI MÉTROPOLE 2019

    9.90 €
    2019-04-24
    240 pages
    Avis