" Este hecho heroico le hará comprender al mundo entero que los revolucionarios de Cuba están dispuestos a sacrificarlo todo, antes que deponer las armas... " " Cet acte héroïque fera comprendre au monde entier que les révolutionnaires cubains préfèrent tout sacrifier plutôt que de se rendre ", écrit le 15 janvier 1869 Carlos Manuel de Céspedes (1818-1874), alors grand propriétaire terrien opposé au pouvoir espagnol, au représentant des Etats-Unis à Cuba. Alors, sous la menace d'une invasion de l'armée espagnole, les Bayamais ont mis le feu à leur ville le 11 janvier pour que l'ennemi tombe sur une cité en ruines. Depuis sa naissance, Bayamo n'est rien d'autre qu'un foyer de rébellion.

Seconde tête de pont des Espagnols sur l'île, après leur arrivée à Baracoa en 1512, Bayamo n'a cessé de jouer un rôle déterminant dans l'histoire du pays. Une révolte d'esclaves, la première du territoire, est réprimée en 1533. Le système esclavagiste perdure néanmoins au profit des colons installés sur place. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, l'envenimement du conflit entre le pouvoir espagnol et les Indépendantistes, couplé à la revendication noire accroît l'agitation. Haut lieu de la franc-maçonnerie, Bayamo agit comme un véritable catalyseur. Pedro Felipe Figueredo (1819-1870) compose sur place l'hymne national cubain (La Bayamesa) en 1867, qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler La Marseillaise. Le 10 octobre 1868, Carlos Manuel de Céspedes (1818-1874), considéré comme le Père de la Patrie, affranchit tous ses esclaves, La Demajagua, et proclame l'indépendance de la ville. Bayamo est aujourd'hui déclaré monument national par les autorités cubaines.

Capitale de la province, Bayamo (150 000 hab.) n'a jamais cessé, hier comme aujourd'hui, d'être en avance sur les autres grandes villes du pays. On est d'emblée agréablement surpris par la propreté du centre-ville. Depuis plusieurs années, la municipalité multiplie les efforts pour mettre en valeur son patrimoine. À ne pas exclure donc, si vous envisagez de couvrir tranquillement le Sud-Est du pays. D'autant plus intéressant que la Sierra Maestra et ses massifs vierges relativement proches n'attendent que les randonneurs.

À voir / À faire à BAYAMO

Préparer son voyage à BAYAMO

Photos de BAYAMO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CUBA

Guide CUBA

CUBA 2018

Dotée de près de 4 000 km de côtes, Cuba offre une quantité impressionnante de belles plages aux eaux cristallines. Amis plongeurs, à vos ...

Extrait gratuit
Acheter le guide
13.95 €
456 pages

Nos bons plans séjours

À découvrir sur le Petit Futé
Ailleurs sur le web
Avis