ÎLE AUX AIGRETTES - MAURITIAN WILDLIFE FOUNDATION

Site naturel à découvrir

L'avis du Petit Futé sur ÎLE AUX AIGRETTES - MAURITIAN WILDLIFE FOUNDATION

Plaque millesim 2018

Située à quelques centaines de mètres de la côte, cette petite île calcaire de 26 ha a été décrétée Réserve naturelle en 1965, afin qu'y soient protégées les dernières parcelles de forêt côtière endémique. Elle recèle des espèces rares comme le bois de chandelle, le bois de fer, le bois d'ébène ou le bois de boeuf, et sert de sanctuaire à des oiseaux en voie de disparition comme le pigeon rose. C'est la Mauritian Wildlife Foundation qui gère cet écosystème complexe depuis 1985. Son but est de restaurer l'îlot dans son état originel, afin qu'il serve de témoin et de laboratoire vivant pour la conservation des espèces endémiques. Le travail consiste en l'élimination systématique des espèces envahissantes végétales et animales non indigènes, ainsi qu'au reboisement avec des essences indigènes produites en pépinière sur l'île. Menaces principales : la prune malgache et surtout l'acacia géant, qui prolifèrent comme du chiendent. Les efforts de la Wildlife ont néanmoins porté leurs fruits, puisque 95 % de la végétation de l'île est constituée de forêt primaire, contre 15 % il y a une quarantaine d'années. Ont aussi été éliminés : les chats sauvages, les rats et les tenrecs. Ceci a permis la réintroduction du pigeon des mares, endémique, dont l'île compte plusieurs centaines d'individus. A terme, les scientifiques souhaiteraient également réintroduire des espèces d'oiseaux menacées comme le cuisinier, le cardinal de Maurice, le coq des Bois... Notez que la déforestation progressive et dramatique de l'île aux Aigrettes a été le fruit, comme partout ailleurs à Maurice où ne subsiste plus que 1 % de forêt primaire, de la présence de l'homme. Elle a commencé à l'arrivée des Hollandais au XVIe, s'est poursuivie pendant les périodes française et anglaise (clarification de l'espace pour construire un four à chaud au XVIIIe, ou pour installer une base militaire pendant la Seconde Guerre mondiale - ruines réaménagées et visibles) et a continué à l'indépendance (chèvres sur l'île), jusqu'à ce que la Mauritian Wildlife Foundation obtienne le bail. Aujourd'hui, l'île aux Aigrettes est le seul endroit de Maurice où il soit possible d'observer le type de forêt côtière qui croissait originellement. Possibilité aussi de voir des lézards de Telfair et des tortues géantes d'Aldabra. Une visite intéressante et d'autant plus chaudement recommandée, que ses bénéfices sont entièrement réinvestis dans des programmes de conservation.

Informations et horaires sur ÎLE AUX AIGRETTES - MAURITIAN WILDLIFE FOUNDATION

Tours guidés toutes les demi-heure du lundi au samedi de 9h30 à 14h30 ; le dimanche visite à 9h30, 10h ou 10h30. Nécessité de réserver la veille ou tôt le matin. 800 Rs/adulte, 400 Rs/enfant. Embarcadère à Pointe Jérôme, à proximité du Preskil Beach Resort. Mettre des chaussures de marche et penser à emporter de l'eau et un répulsif pour insectes.
Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !