Guide de TEL AVIV : Argent

Monnaie

En Israël, l'unité monétaire est le nouveau shekel (abréviation : NIS, code ISO ILS). Un shekel comprend 100 agorots.
Il existe des billets de 200, 100, 50 et 20 shekels, des pièces de monnaie de 10, 5, 2 et de 1 shekel (s) et de 50 et 10 agorots.

Taux de change

Taux de change (janvier 2018) :

1 € = 4,16 NIS ; 100 NIS = 24 €.

1CHF = 3,57 NIS ; 100 NIS = 27,94 CHF.

1 CAD = 2,75 NIS ; 100 NIS = 36,27 CAD.

Coût de la vie

Le coût de la vie est assez élevé en Israël, surtout à Tel Aviv (et à Jérusalem). Il reste cependant possible, pour le voyageur à petit budget, de s'en sortir à moindres frais que dans les pays européens ou en Amérique du Nord.

Tout dépend, bien sûr, du train de vie que vous entendez mener sur place. Comptez quand même au minimum 30 € par jour, en vous serrant la ceinture.

Au niveau de l'hébergement, les fauchés dormiront dans les auberges de jeunesse. Comptez 100 NIS pour une auberge officielle et environ 50 NIS pour un lit en dortoir dans les moins chères. Pour une chambre double, comptez de 200 à 300 NIS pour un confort de base. Pour 400 à 600 NIS, vous pourrez loger en chambre double dans un hôtel plus confortable ou un kibboutzim. Et si votre budget est encore supérieur, vous pourrez bénéficier du confort des établissements de luxe.

Le petit déjeuner est généralement (mais pas toujours) inclus dans le prix des hôtels, des auberges de jeunesse officielles.

En ce qui concerne la nourriture, vous vous en tirerez pour vraiment pas cher en mangeant des kebabs, houmous et autres falafels. Il y a moyen de s'en sortir ainsi pour moins de 25 NIS le repas, mais à la longue, ça peut devenir lassant. Sinon, vous pouvez toujours faire vos courses au marché ou au supermarché. Sachez que la plupart des chambres d'hôtel sont équipées d'un frigo, et certaines ont même une kitchenette.

Si vous voulez vous attabler pour manger, il vous en coûtera au moins 45 NIS. Pour un vrai restaurant, avec boissons, comptez aux alentours de 100-150 NIS, au minimum. Sachez qu'à Tel-Aviv, les cafés et les restaurants sont quasiment aussi chers qu'à Paris, l'alcool coûtant souvent plus cher.

Budget

Budget très serré à petit budget : vous pouvez vivre pour 30 € par jour en vous logeant dans les auberges de jeunesse, en vous nourrissant de falafels et en vous déplaçant en bus. Comptez au moins 50 € pour un peu plus de confort.

Bugdet moyen : comptez entre 70 et 100 € par personne pour une nuit dans un petit hôtel, un petit resto le soir. Si vous pouvez vous le permettre, l'idéal serait de louer une voiture, car c'est un excellent moyen de sillonner le pays et de visiter les endroits inaccessibles en bus. Pour cela, ajoutez 50 € au budget.

Budget confortable : à partir de 200 € par personne (nuit en hôtel de charme, repas dans un bon restaurant, voiture, etc.).

Banques et change

On peut effectuer des opérations de change non seulement dans les banques et les bureaux de change, mais aussi dans les agences de voyages et à la réception des grands hôtels, en prenant toutefois garde à la commission prélevée. Notez ainsi que les frais de change peuvent être multipliés par cinq d'un bureau de change à un autre (ces frais sont souvent déjà inclus dans le taux de change affiché). On constate la même pratique en France. Préférez la carte bancaire. Pour les paiements comme les retraits par carte, le taux de change utilisé pour les opérations s'avère généralement plus intéressant que les taux pratiqués dans les bureaux de change. A ce taux s'ajoutent des frais bancaires, indiqués ci-dessous.

Israël n'exerçant pas de contrôle à l'entrée des devises, les visiteurs peuvent emporter une somme illimitée de devises dans la monnaie de leur choix. Au moment du départ, les shekels non utilisés peuvent être échangés à l'aéroport. Il n'y a pas de restriction à l'import et à l'export sur le shekel, vous pouvez entrer et sortir d'Israël librement. Attention, vous devez quand même déclarer en douane à partir d'un montant de 100 000 NIS, soit environ l'équivalent de 28 000 US$ ou 23 000 €.

Carte bancaire

Si vous disposez d'une carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.), inutile d'emporter des sommes importantes en espèces. Dans les cas où la carte n'est pas acceptée par le commerçant, rendez-vous simplement à un distributeur automatique de billets. En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur Internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

Retrait

Trouver un distributeur. Vous trouverez des distributeurs en ville. Pour connaître le plus proche, des outils de géolocalisation sont à votre disposition. Rendez-vous sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou sur mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (ATM en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors withdrawal. Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un checking account (compte courant), d'un credit account (compte crédit) ou d'un savings account (compte épargne), optez pour checking account. Indiquez le montant (amount) souhaité et validez (enter). A la question Would you like a receipt ?, répondez Yes et conservez soigneusement votre reçu.

Frais de retrait. L'euro n'étant pas la monnaie du pays, une commission est retenue à chaque retrait. Les frais de retrait varient selon les banques et se composent en général d'un frais fixe d'en moyenne 3 euros et d'une commission entre 2 et 3% du montant retiré. Certaines banques ont des partenariats avec des banques étrangères, ou vous font bénéficier de leur réseau et vous proposent des frais avantageux ou même la gratuité des retraits. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire. Notez également que certains distributeurs peuvent appliquer une commission, dans quel cas celle-ci sera mentionnée lors du retrait.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un disfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carte

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible. Les frais sont moindres que pour un retrait à un distributeur et la limite des dépenses permises est souvent plus élevée. Notez que lors d'un paiement par carte bancaire, il est possible que vous n'ayez pas à indiquer votre code PIN. Une signature et éventuellement votre pièce d'identité vous seront néanmoins demandées.

Acceptation de la carte bancaire. Les établissements liés aux activités touristiques acceptent généralement la carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.). Dans les autres cas, dirigez-vous vers le distributeur le plus proche.

Frais de paiement par carte. Hors zone euro, les paiements par carte bancaire sont soumis à des frais bancaires. En fonction des banques, s'appliquent par transaction : un frais fixe entre 0 et 1,20 € par paiement, auquel s'ajoutent de 2 à 3% du montant payé par carte bancaire. Le coût de l'opération est donc globalement moins élevé que les retraits à l'étranger. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire. La pratique du pourboire s'est répandue en Israël. Comme le service n'est pas compris dans les prix, et il est d'usage de laisser un pourboire d'environ 15 %. Le personnel hôtelier est souvent très mal payé et quelques shekels seront les bienvenus.

Les chauffeurs de taxi ne s'attendent généralement pas à un pourboire. Cependant, si vous tombez sur un chauffeur sympa et qui n'a pas essayé de vous arnaquer (cela arrive, hélas, de temps en temps), vous pouvez arrondir à l'unité supérieure, voire ajouter un ou deux shekels.

Marchandage. Le marchandage se limite essentiellement aux marchés arabes. Ne marchandez que si vous avez vraiment l'intention d'acheter : une fois que vous vous serez mis d'accord sur un prix, ce serait très mal vu de changer d'avis...

Taxes. Une TVA de 17 % est prélevée sur la plupart des biens et des services ; vous pouvez vous la faire rembourser sur certains articles achetés avec des devises étrangères dans des boutiques dépendant du ministère israélien du Tourisme (reconnaissables à un sigle apposé à l'entrée). La procédure est compliquée (voire dissuasive), renseignez-vous auprès du magasin concerné

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de TEL AVIV

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .