L'exposition présentée au musée des Beaux-Arts de Lyon a pour ambition de mettre en lumière la vie et le règne de cet homme au destin singulier. Il y a un peu plus de 2 000 ans, naissait à Lyon Tiberius Claudius Drusus, fils de Drusus l'Aîné et d'Antonia la Jeune. En dépit de son appartenance à l'illustre famille impériale julio-claudienne, Claude n'aurait jamais dû régner sur le vaste empire romain. Le destin en a voulu autrement car, 51 ans plus tard, il fut proclamé empereur par la garde prétorienne après l'assassinat de Caligula, en 41 de notre ère.

D'alliances en stratégies politiques jusqu'aux grandes réalisations de son règne, c'est ce nouveau visage de l'empereur Claude que l'exposition présentera à travers plus de 150 oeuvres : statues, bas-reliefs, camées et monnaies, objets de la vie quotidienne, peinture d'histoire, etc. Des extraits de films, des restitutions 3D et des photographies de l'artiste Ferrante Ferranti complèteront le parcours, pour inviter le visiteur à la redécouverte d'un homme dont, de manière inattendue, le destin décida qu'il serait un grand empereur romain. Des nocturnes, des visites thématiques ou avec des professionnels, des ateliers, une journée d'étude, un cycle de conférences, seront proposés autour de l'exposition.

Plus d'informations