La " capitale " de la vallée de l'Ondaine témoigne d'un passé minier et sidérurgique. Avec une population d'environ 20 000 habitants, cette cité ouvrière a vécu la fermeture des houillères et de nombreuses usines. Aujourd'hui, l'activité industrielle perdure grâce à un savoir-faire local, et puis, trois pôles culturels ainsi qu'une étonnante adresse gastronomique en font tout de même une intéressante étape touristique.

La première industrie de cette cité située au pied des contreforts du Velay et par là même, à la porte de l'Auvergne, fut la fabrication de clous. Au XIXe siècle, les cloutiers portaient un tablier en peau appelé la basane ou la " pelou " ; ceux qui le portaient étaient les " appelous " et c'est ainsi que les habitants de Firminy ont hérité du surnom des cloutiers. Démarra ensuite l'exploitation de mines de charbon ; la houille fit naître la forge et, avec la révolution industrielle, la ville devint un bastion métallurgiste. Le paysage urbain garde encore les traces de ce passé industriel. La commune, à l'instar de tout le bassin stéphanois, est une terre de PME. Le quartier de Chazeau, autrefois commune indépendante, demeure le poumon vert de la ville : jadis, les ouvriers venaient y jardiner, danser ou jouer aux boules. Riche de traditions ouvrières, Firminy est fière de sa vie associative dense et variée. Rares sont les petites villes à posséder une saison lyrique en plus d'une saison culturelle diversifiée. A l'automne, la " Vogue des Noix " perpétue la tradition de la fête foraine annuelle, et le Corso attire des dizaines de milliers de spectateurs.

À voir / À faire à Firminy

Comment partir à Firminy ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Firminy

Photos de Firminy

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

SAINT ETIENNE

Guide SAINT ETIENNE

SAINT ETIENNE 2019

5.95 €
2018-12-03
160 pages
Ailleurs sur le web
Avis