Alors que l'on s'apprête à commémorer le cinquantenaire de la disparition de Jean Giono, le Mucem propose une rétrospective de l'oeuvre de l'écrivain provençal. Une exposition qui retrace la façon dont l'artiste s'est attaché à transmettre la profondeur du Mal, lui qui est revenu des chantiers de la Première Guerre mondiale, mais également le positivisme de l'homme qui a trouvé refuge dans la création, la nature, le pacifisme et dans l'amitié avec des peintres. Les visiteurs ont l'occasion de voir dans le célèbre musée de Marseille la quasi-totalité de ses manuscrits, ainsi que des archives familiales, des entretiens filmés, les films qu'il a réalisés ou bien encore des tableaux de ses amis peintres. Plus d'informations sur le site internet du Mucem.