Tourrettes-sur-Loup, cité de charme et des violettes

Le village de Tourrettes-sur-Loup tire son nom du latin "turris alta", que l'on peut traduire par " point d'observation élevé ". En plein coeur des Alpes-Maritimes, c'est aujourd'hui une ravissante petite agglomération typiquement méridionale avec ses vieilles rues serrées autour de l'église, ses artistes, ses boutiques et ses restaurants secrets souvent à demi enfouis dans des caves. Chaque hiver, elle célèbre les violettes, qui ont fait la réputation du village. Pour assister à ces célébrations, rendez-vous les 24 et 25 févriers prochains.

 

Un village de charme

A moins de 30 km des points d'intérêt de Nice, Tourrettes-sur-Loup est une charmante possibilité d'escapade à l'occasion d'un séjour dans la cité azuréenne. D'ailleurs, la commune fut dès 1925 un lieu qui attira de nombreuses projections de films muets au Café Cresp. Christian-Jaque y fit régulièrement tourner Fernandel et Jacques Prévert, qui y habita d'ailleurs dans les années 1940. Quelques centaines de mètres avant l'entrée du village en venant du Bar-sur-Loup, on a une vue saisissante sur les façades des vieilles maisons empilées au-dessus du ravin du Loup. On croirait littéralement voir le tableau d'un peintre naïf. Autre curiosité purement phonétique : ce village s'appelait Tourrettes-les-Vence jusqu'à la Révolution. Il devint Tourrettes-sur-Loup pour éviter toute confusion avec Tourrettes-Levens situé dans l'arrière-pays niçois. Tourrettes est la cité des violettes qui y sont abondamment cultivées de même que l'olive et la fleur d'oranger.

Jean Cocteau, Jacques Prévert, Marcel Carné, Franck Sinatra, Francis Poulenc y séjournèrent et y travaillèrent. Ce village, par la magie de son charme particulier, a toujours attiré de nombreux artistes. Aujourd'hui, peintres, sculpteurs, tisserands, potiers, céramistes et fondeurs de bronze exposent leurs oeuvres dans les boutiques du village. Une bonne occasion de remplir ses valises de souvenirs à l'occasion d'une découverte de la région.

 

Un château dédié à l'art contemporain

On ne peut pas le manquer, tant sa silhouette domine le village. En 1387, Guichard de Villeneuve reçoit ce fief des comtes de Provence. La famille de Villeneuve fait alors construire l'actuel château en 1430 en aménageant la tour datant du XIIe siècle. D'une surface de 400 mètres carrés au sol, il est constitué de trois étages. Les Villeneuve, devenus marquis, conserveront ce fief jusqu'en 1789. La population s'en empare ensuite et en fait l'hôtel de ville, fonction qu'il occupe encore aujourd'hui. Le dernier marquis s'enfuit mais est assassiné à Vintimille. Abandonné au XVIIIe siècle, vendu comme bien national puis pillé, dégradé et en partie ruiné, il reste au château peu de choses de son ancienne splendeur sauf le superbe escalier Louis XIII à balustres (restauré à la fin du XXe siècle) et la tour-beffroi construite au XIIe siècle. Le deuxième étage abrite trois belles salles d'exposition d'art contemporain en partenariat avec le Fonds régional d'art contemporain. Renseignez-vous auprès de l'office de la municipalité pour connaître le programme des expositions.

 

Les gorges du Loup, un immanquable de la Côte d'Azur

Le village de Tourrettes-sur-Loup est également un point de départ privilégié pour profiter des gorges du Loup, qui sont tout simplement parmi les plus belles curiosités naturelles de la Côte d'Azur. Le Loup est une rivière longue de 49 kilomètres qui prend sa source dans le massif de l'Audibergue au pied d'Andon à 1 200 mètres d'altitude pour se frayer ensuite un chemin à travers les Préalpes par une série de gorges spectaculaires jusqu'à la plaine du Loup où il rejoint la Méditerranée à Villeneuve-Loubet. C'est le lieu-dit " le Pont du Loup " entre Grasse et Tourrettes-sur-Loup qui marque l'entrée du défilé. Une route suit les gorges et permet une balade entre les falaises. Sur la rive gauche, la spectaculaire Cascade de Courmes s'élance par le canyon de Bès de 90 m dans une vasque marmite. Grandiose. Il faut s'arrêter plus loin aux Cascades du Saut de Loup. Un point de vue (tarif 1 €) a été aménagé pour admirer un spectacle naturel inoubliable.

 

Vive les violettes !

Quand aux festivités, chaque année, à la fin du mois de février ou au début du mois de mars, se déroule la fête des Violettes. Au programme pour célébrer la flore qui a fait la célébrité du village, s'organise une sorte de célébration païenne du printemps. Dans les rues, place au corso et au défilé de chars qui offrent à l'admiration des foules les jeunes beautés de la ville et une bataille de fleurs dans les rues. Une manifestation originale et bon enfant pour ceux qui passeraient dans le coin. 

 

Infos futées

 

Quand ? On peut évidemment découvrir ce village de charme toute l'année, mais pour assister à la Fête des violettes, rendez-vous les 24 et 25 février prochains.

 

S'y rendre. On peut s'y rendre en voiture, en train (via Nice ou Cannes) ou en avion (via Nice).

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

VILLE DE TOURRETTES-SUR-LOUP - Plus d'informations sur le site

LA FÊTE DES VIOLETTES - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Les dernières Actus

Tourrettes-sur-Loup, cité de ...

Le village de Tourrettes-sur-Loup tire son nom du latin "turris alta", que l'on peut traduire par " point d'observation ...
Lire l'article

Le retour de Stéphane Furlan ...

Cela faisait quelques mois que Stéphane Furlan avait soit disant rendu son tablier irrémédiablement et se préparait ...
Lire l'article
Vidéo de voyage
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis