Du Moyen Âge au XVIe siècle, Monein, surnommé " le Petit Paris " par le roi Henri IV, était une ville commerçante et prospère, véritable carrefour économique, notamment grâce à son activité viticole. Son passé de ville marchande est encore perceptible avec ses halles à arcades et son église gothique. Au XIXe siècle, Monein reste à l'écart de l'industrialisation mais poursuit sa modernisation (avec la nouvelle halle, l'hospice pour les pauvres, l'adoption de cultures nouvelles - tabac et pomme de terre - ou le développement des écoles de quartier). Le moment clé du XXe siècle sera la découverte du gisement de gaz naturel à Lacq en 1951. L'exploitation de cette manne et le développement d'un complexe industriel pousse la ville vers un nouvel essor économique.

Sa grande richesse reste encore aujourd'hui les vignobles. En effet, près de 60 % de la production de jurançon est fournie par les vignerons moneinchons. En outre, la culture de la pêche roussane, grosse pêche à la chair jaune, sucrée et juteuse, reine des coteaux, belle mais fragile, demeure aussi une source de richesse, fêtée avec le jurançon début août lors de festivités très appréciées et reconnues.

Parmi les célébrités qui ont marqué la ville, on trouve le compositeur Henri Duparc, élève de César Franck, qui se retira jusqu'en 1896 dans la villa Florence sur les hauteurs des coteaux. Il y reçut le poète Francis Jammes et le peintre Charles Lacoste. L'endroit fut dénommé par certains " la Petite Florence ".

À voir / À faire à Monein

Organiser son voyage à Monein

Photos de Monein

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

PAYS BASQUE

Guide PAYS BASQUE

PAYS BASQUE 2019/2020

9.95 €
2019-06-05
528 pages
Avis