Ce gros bourg marchand fut construit à l'emplacement de l'ancienne forêt qui fut essartée, ce qui signifie en terme agricole, défrichée. Si l'église actuelle du XIXe siècle ne présente pas de charme particulier, avant, au même endroit, il y avait l'église romane du prieuré Saint-Pierre, une église romane édifiée aux XIe et XIIe siècles, incendiée pendant les guerres de Vendée par les Colonnes infernales. De cette ancienne église il reste le portail d'entrée en pierre de granit, mais elle cache également, comme jalousement en son sein, une belle crypte divisée en trois nefs, aux chapiteaux ornés de coquilles Saint-Jacques. L'autre belle "pièce" de la même période, du patrimoine essartais, son château. Pendant les guerres de Vendée, le château fut brûlé. Cette forteresse fut toujours la propriété de grands seigneurs : la famille d'Aspremont, la famille de Vivonne et la famille de Lespinay. D'ailleurs, la fille de Louis-Armand de Lespinay, un des derniers seigneurs des Essarts, épousa le vicomte Bonabes de Rougé. Leurs descendants possèdent toujours le château. A voir aussi à proximité le lavoir en pierre de granit qui servait au lavage des chevaux.

À voir / À faire à Essarts-en-Bocage

Organiser son voyage à Essarts-en-Bocage

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de Essarts-en-Bocage

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2020-05-27
432 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez votre séjour pour un Noël au pays des châteaux, en Touraine

Un séjour exceptionnel pour 2 adultes et 2 enfants avec l'Agence Départementale du Tourisme de Touraine .