La Faute est une jeune commune de 750 habitants, le hameau du même nom s'est séparé de La Tranche le 18 décembre 1953. Il s'était implanté il y a moins de 400 ans, sur des terrains occupés autrefois par un vaste marais de 3 000 hectares d'où émergeaient 16 îlots : La Dive, Saint-Michel-en-L'Herm, La Dune, Triaize, Le Vignaud, Saint-Denis-du-Payré, l'île de la Bretonnière, Champagné, Puyravault, Sainte-Radégonde, Moreilles, Chaillé, Le Sableau, Vouillé, Maillezais, L'île d'Elle. Ces îlots étaient habités par des Gaulois, puis des Gallo-Romains. On a retrouvé dans leur sol de nombreux vestiges de cette époque, alors que le sous-sol de La Faute n'en possède aucun. La presqu'île de La Faute a été conquise par assèchement dans sa partie nord bordant La Tranche et Angles, alors que la pointe d'Arçay est une flèche littorale, oeuvre de la mer et du vent. Les premiers travaux remontent au XIIe siècle par l'établissement du canal de Luçon et en 1217, le canal des Cinq-Abbés. Les premiers assèchements importants furent réalisés par Siette et Filatre, ingénieurs de la Flandre hollandaise. Bien conçus et bien conduits, ils servirent de modèles à tous les autres entrepreneurs. Les premières lois sur l'assèchement parurent en 1595, approuvées plus tard par Henri IV. La compagnie de dessèchement de Moricq fut créée en 1724. Ce fut un travail de géant qui dura plusieurs siècles. Il fallut supprimer les différentes branches de la rivière pour n'en conserver qu'une seule qui se déversait dans la rivière de Saint-Benoît et qui petit à petit devint le Lay actuel. Les moines de Saint-Michel, le seigneur de Talmont - Savary de Mauléon - furent très actifs à cette époque. Tout le sud vendéen en bordure de l'océan a été ainsi conquis sur les éléments à partir du XIe siècle sous l'impulsion des abbayes de Saint-Michel-en-L'Herm et de Maillezais. Dès le début du siècle dernier, la plage de La Faute-sur-Mer est un site touristique renommé. L'ouverture, en 1901, de la ligne de chemin de fer Luçon-L'Aiguillon permet l'afflux des premiers adeptes des bains de mer. L'embouchure du Lay abrite ses ports de plaisance et de pêche. La mytiliculture représente une activité importante dans cette baie de L'Aiguillon, premier élevage de moules en Europe. La presqu'île de La Faute s'étend le long de l'océan entre trois réserves naturelles : la baie de L'Aiguillon, les réserves de Saint-Denis et de la Pointe d'Arçay. C'est le paradis des oiseaux migrateurs.

À voir / À faire à La Faute-sur-Mer

Organiser son voyage à La Faute-sur-Mer

Photos de La Faute-sur-Mer

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2019-05-29
432 pages
Avis