Commune du marais de la Grande Brière à proximité de Saint-Nazaire, de Guérande et de La Baule, la commune s'est développée dans plusieurs dimensions. Artisanale et industrielle, elle recueille de nombreuses activités sur son territoire. Parallèlement, une partie de ses habitants travaille à Saint-Nazaire dans la navale ou l'aéronautique. Elle bénéficie corrélativement d'un développement résidentiel, mais également touristique, en relation avec le développement des terrains de golf situés sur son territoire. Ses origines demeurent obscures, les rares vestiges de l'époque mégalithique ayant disparu sous la nature. En revanche, certains sites et lieux-dits attestent de l'occupation romaine et bretonne. Appelée jadis Saint-André-de-Guérande, c'est à des prêtres de Guérande que la paroisse doit son origine, Saint-André-des-Eaux se substituera à l'ancienne dénomination vers 1750. Sous la Révolution, l'attachement des habitants à l'Ancien Régime provoquera des troubles qui freineront un moment l'activité économique, notamment celle du textile. Son histoire sera intimement liée à celle de sa grande voisine avec les chantiers navals, grands pourvoyeurs de main-d'oeuvre et avec la poche de résistance de Saint-Nazaire qui ne sera libérée que le 11 mai 1945. Habitation typique des zones de marais, la chaumière doit sa présence à l'existence des matériaux indispensables à son édification : roseaux, bois de mortas et la pierre. Ces fermes couvertes de chaume constituent l'ossature du bourg. La commune est également le siège du golf international de La Baule, domaine de Saint-Denac qui comprend deux parcours de 18 trous et un parcours de 9 trous dans un univers de bois et de vallons avec, de loin en loin, des pièces d'eaux.

À voir / À faire à Saint-André-des-Eaux

Organiser son voyage à Saint-André-des-Eaux

Photos de Saint-André-des-Eaux

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LOIRE-ATLANTIQUE

Guide LOIRE-ATLANTIQUE

LOIRE-ATLANTIQUE 2019/2020

9.95 €
2019-07-03
384 pages
Avis