La Côte d'Opale rassemble à la fois d'immenses plages propices à la baignade et aux activités nautiques, des lieux de villégiature prisés avec les élégantes villas Belle Époque de Wimereux et Hardelot, des sites chargés d'Histoire comme la ville fortifiée de Boulogne-sur-Mer, sa basilique et sa crypte la plus vaste de France, ou la Colonne de la Grande Armée érigée à la gloire de Napoléon, et bien sûr Nausicaa qui reste le site le plus visité de la région Nord-Pas-de-Calais.

 

Une halte balnéaire

Une enfilade de coquettes cabines de plage, des marchands de glace, des menus " moules-frites " alléchants... Bienvenue sur la longue digue de Wimereux où il est si plaisant de flâner ! Le soir, l'ambiance change et les passants endimanchés croisent des joggeurs et des touristes.

Équihen-Plage et Le Portel déroulent des plages de sable fin à perte de vue à marée basse et offrent de belles infrastructures permettant de profiter pleinement des plaisirs aquatiques. Les clubs nautiques se disputent le littoral et restent généralement ouverts toute l'année pour proposer char à voile, kitesurf, kayak de mer, catamarans ou voiliers de plaisance. L'air iodé se conjugue ici avec authenticité, en témoignent les fameux flobarts qui étaient utilisés par les pêcheurs jusque dans les années 90 et qui ornent maintenant les giratoires des villes côtières. Ces bateaux traditionnels, pointus à la poupe et carrés à la proue pour une meilleure stabilité en mer, font désormais partie du folklore. Ils sont mis à l'eau lors des fêtes traditionnelles et sont accompagnés de chants marins et de dégustations de produits du terroir ! La fête du Hareng (fin novembre à Boulogne) rencontre toujours un beau succès populaire.

 

Une destination entre terre et mer

La pêche est la principale activité de Boulogne-sur-Mer, premier port de France et leader européen de transformation des produits de la mer. Sur le quai Gambetta, le marché dominical reste incontournable avec quelque soixante-dix espèces de poissons frais à des prix défiant toute concurrence ! Ce n'est donc pas un hasard si la ville abrite Nausicaa, le Centre national de la Mer, qui accueille chaque année près de 600 000 visiteurs. Les stars y sont les manchots, les caïmans, les requins, mais aussi les poissons-clowns et les raies que l'on peut toucher grâce à un bassin tactile ! En tout, plus de mille espèces réparties dans cinquante aquariums, avec des messages pédagogiques autour de la biodiversité et la protection de l'environnement.

Pour les amateurs de randonnée qui connaissent déjà les sites du Cap Gris Nez et du Cap Blanc Nez, l'Office de tourisme du Boulonnais propose un très beau panel de dix circuits. On retiendra par exemple le Sentier du Château à Hardelot, où vous arpenterez successivement des milieux forestiers, marécageux et dunaires. Autre coup de coeur : le sentier de la Baie Saint-Jean à Wimereux. Vous profiterez d'un paysage entre ciel et terre, avec des échappées sur le bocage et la mer.

 

Boulogne : 180 000 grognards napoléoniens placés stratégiquement face à l'Angleterre

Si la Côte d'Opale est prisée pour ses plages, sa proximité avec les côtes anglaises, à seulement 30 km, en a fait un lieu très convoité militairement ! C'est sous Napoléon que cette rivalité a connu son paroxysme avec en 1803 une nouvelle coalition lancée par l'Angleterre contre la politique expansionniste de l'Empereur. Napoléon réplique en installant plus de 180 000 hommes sur les falaises de Boulogne et en construisant des forts : ceux d'Alprech, de l'Heurt et de Terlincthun (actuel Fort de la crèche de Wimereux) sont encore visibles. La présence de tous ces soldats va bouleverser la ville de Boulogne qui ne comptait jusque là que 8 000 habitants : les bâtiments civils et religieux sont transformés en arsenaux et les hôtels particuliers sont réquisitionnés pour héberger l'État-major. Le tribunal civil et militaire siégeait dans l'actuel hôtel de ville, et Napoléon et Marie-Louise résidaient dans le palais impérial sur l'actuelle place Godefroy-de-Bouillon. Cette période sera aussi marquée par la gigantesque cérémonie de remise de la légion d'honneur qui a rassemblé 2 000 soldats et civils en 1804. Une stèle commémore ce grand mouvement de liesse populaire. À voir également à Wimille la Colonne de la Grande Armée : avec 53 m, c'est la plus haute de France. Napoléon y tourne ostensiblement le dos à l'Angleterre.

 

Le château d'Hardelot, so romantic !

Le château d'Hardelot retrace bien ces relations tumultueuses entretenues avec l'Angleterre, de Guillaume le Conquérant jusqu'à l'Entente Cordiale en 1904. Bâti au milieu des marais de Condette, ce château blanc de style néo-Tudor, digne d'un conte de fées, accueille aujourd'hui des festivités originales et une programmation transfrontalière comme le Midsummer Festival qui reçoit l'été de grands artistes lyriques, ou la Fairy Night d'Halloween, où l'on déguste du chocolat chaud dans les caves. Un théâtre élisabéthain va ouvrir cet automne. Inspiré du Théâtre du Globe de Londres, ce théâtre circulaire permettra aux 400 spectateurs des gradins surplombant la scène d'être au plus près des acteurs ! 

 

La plus grande crypte de France vient de rouvrir au public

Si les Boulonnais sont fiers de leurs attaches maritimes, ils apprécient aussi leurs remparts qui leur valent le label de " Ville d'art et d'histoire ". Édifiés au début du XIIIe siècle sur les vestiges de la muraille gallo-romaine, ils permettent une balade très agréable sur 1,5 km. On peut en profiter pour visiter le musée installé dans un imposant château-fort, qui renferme bien des trésors venus d'Égypte, d'Océanie ou d'Alaska, mais aussi des éléments pour décrypter l'histoire locale. Le beffroi du XIIe siècle, inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco, offre toutes les demi-heures ce tintement de cloches si familier aux habitants (il se visite gratuitement l'été et offre une vue imprenable sur la ville). Toujours sur les hauteurs, vous trouverez la Basilique, érigée au XIXe siècle par l'abbé Haffreingue et dédiée à la Vierge nautonière. Inspirée du Panthéon, elle affiche des dimensions qui donnent le vertige : son dôme culmine à 101 m ! Six fresques peintes par Charles Soulacroix illustrent la vie de la Vierge, une prouesse lorsque l'on sait que le peintre sculpteur était presque aveugle ! La plus grande crypte de France, qui s'étend sur 1 400 m² dans un dédale de salles et de galeries souterraines, est à nouveau accessible. Les travaux de rénovation ont mis en valeur les fresques murales, les salles romanes et gothiques, ainsi que les casernes romaines qui dateraient du camp antique du IIe siècle. Un trésor d'art sacré et une collection lapidaire y sont aussi exposés.

Pour se restaurer, la rue piétonne du Puits d'Amour qui part de la mairie offre plusieurs haltes gourmandes, du simple moules-frites à des plats plus élaborés, à base de poisson bien sûr !

 

Infos futées

 

Quand ? L'été pour les plages. Lors des fêtes populaires : en juin la Fête de la Gainée, en août le Carnaval d'été et la Grande Procession en hommage à la Vierge Marie apparue dans le port en 688, en septembre la Fête de la Beurière, et en novembre la Fête du Hareng. Cet automne, le théâtre élisabéthain accueillera ses premiers concerts au château d'Hardelot.

 

S'y rendre. En voiture, Boulogne-sur-Mer se trouve à 250 km au nord de Paris (comptez 3h de route par l'A 1 puis l'A 16).

En train, arrêts à Boulogne-ville, Boulogne-Tintellerie, Wimille-Wimereux et Hesdigneul-les-Boulogne. Par le tunnel sous la Manche, arrêt à Coquelles.

VOYAGES SNCF - Plus d'informations sur le site

Trouvez un covoiturage en 3 clics - BlaBlaCar

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

BOULONNAIS TOURISME - Plus d'informations sur le site

OFFICE DE TOURISME DE BOULOGNE-SUR-MER - Plus d'informations sur le site

Trouvez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez