Le musée de Flandre Cassel prépare activement, en collaboration avec le musée des Beaux-Arts de Dunkerque fermé depuis 2015, l'exposition La figure ou le reflet de l'âme qui sera proposée du 7 octobre 2017 au 1 avril 2018.

Loin de réduire le propos au genre du portrait, La figure ou le reflet de l'âme questionne la représentation de l'être humain, qu'il soit personnage allégorique, historique ou religieux. Certes, depuis les Primitifs, les peintres flamands se démarquent par un réalisme sans concession mais surtout la plupart disposent d'un réel talent de physionomiste pour faire surgir à la surface de la peau l'âme du modèle.

Une soixantaine d'oeuvres permettront de retracer l'évolution stylistique du portrait entre le XVIe et le XVIIe siècle et donneront à voir une société dont la vitalité en Flandre est portée par une bourgeoisie ouverte à la pensée humaniste. On y retrouvera de grands noms : Antoon Van Dyck, Jacob Jordaens, Frans Pourbus le Jeune, Michel Sittow, Frans Floris, Adriaen Thomasz Key... 

Plus de renseignements