Né en 1997 dans les anciens abattoirs marmandais, le Garorock doit son nom à un jeu de mot oscillant entre Garonne et Rock, mais aussi Gare au Rock. Peu à peu la programmation s'étoffe, et le parc expo de la ville de la tomate montre ses limites. Désormais, le festival a lieu sur la Plaine de la Filhole, un espace moins urbain qui colle avec les envies éco-festivalières vers lesquelles tend l'évènement. Mais le côté underground n'est pas remisé au placard, l'identité n'a fait qu'évoluer, pour s'inscrire comme il se doit dans une région festive. Le Garorock a gagné sa place parmi les grands festivals français, grâce à une formule accueillant aujourd'hui plus de 80 000 curieux, venus faire un tour sur les trois jours. Le Garo est devenu au fil du temps un endroit pour les amateurs de musique, venus voir des valeurs sûres, mais aussi découvrir les grands groupes de demain. Entre jovialité, et fête, tout le monde s'y retrouve, sans oublier les enfants qui ont eux aussi leur festival : le Garokid. 

Plus de renseignements