Dès 811, le testament de Charlemagne mentionne la localité carolingienne de Fourqueux et ses arpents de vigne. Au XIIe siècle, le chancelier du roi et conseiller de Louis le Gros, Bartoloméo di Fulcosa, régna sur cette terre couverte de forêts et de taillis, dite " pays des fougères ". En 1260, une église fut élevée sur ce territoire, grâce à la contribution de Blanche de Castille et Saint Louis. Au XVe siècle, le Sire de Beaudricourt reçut le fief en héritage et pria Jeanne d'Arc d'y faire halte alors qu'elle se rendait auprès du Roi. À la fin du XVIIe siècle, un château fut élevé sur les ruines de l'ancien domaine. Il fut reconstruit sous la Restauration, par le marquis de Balivière, puis, à la fin du siècle, remplacé par la grande " Villa Collin ". D'autres personnalités ont fait la renommée de la ville comme par exemple Victor Hugo, qui découvrit les lieux entre 1828 et 1842, et loua une maison pour sa famille (rue de Saint-Nom). Sa fille Léopoldine fit sa communion en l'église Sainte-Croix. À Bièvres, le dramaturge fréquentait tout ce que la France comptait alors comme personnages éminents dans le monde artistique et littéraire : Ingres, Delaroche, Rossini, Girodet, Ambroise Thomas, Gounod, Meyerbeer, etc. Certains partagèrent les soupers de la rue de Saint-Nom. Après une longue fâcherie, Alexandre Dumas accepta de venir à Fourqueux pour renouer des liens d'amitié. Aujourd'hui, Fourqueux est un village très cosmopolite. Avec la présence toute proche du lycée international, de nombreuses familles d'expatriés, notamment anglaises, allemandes, italiennes et espagnoles, y résident. Fourqueux compterait ainsi dans sa population près de 20 % d'étrangers, ce qui lui donne une grande richesse culturelle.

À voir / À faire à Fourqueux

Organiser son voyage à Fourqueux

Photos de Fourqueux

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-10-17
312 pages
Avis