Mettant en scène la crème artistique de Los Angeles, cette exposition collective se présente sous la forme d'un dialogue. En effet, les oeuvres se répondent de part et d'autre en suivant la thématique du poème de T.S Eliot : The Waste Land. Poète du début du 20ème siècle, sa vision poétique du monde et en lien avec les troubles actuels de notre société. Une belle mise en dialogue entre Paris et Los Angeles, deux villes artistiques faisant partie des plus dynamiques au monde.

Tarifs : plein 7€, réduit 5€.

Wasteland : New Art from Los Angeles, The Mona Bismarck American Center, Paris, du 12 mars au 17 juillet 2016.

Pour plus de renseignement.