Artiste française née à Strasbourg en 1965, curieuse rétrospective pour une artiste de 50 ans, Dominique Gonzalez-Foerster a réalisé de 1988 à 1996 une cinquantaine de chambres, métamorphosant la salle d'exposition en petit cocon d'intimité. Et le spectateur confronté à une pièce vide, non pas de son mobilier, objets et photos mais de son occupant tel un voyeur se projette lui-même avec ses propres souvenirs, parachevant par la-même la création de l'artiste.
Au Centre Pompidou, l'exposition-installations " Dominique Gonzalez-Foerster, 1887-2058 " couvre... de 1887 à 2058 soit 3 siècles d'imaginaire créatif et investit plusieurs espaces (5e étage, atelier Brancusi, en plus de la galerie Sud) rassemblant une trentaine de ses oeuvres, dans un labyrinthe d'environnements, de chambres, de lumières et de passages, autant de pièges bienfaisants et recoins de surprises.

Entrée : 14 €. Tarif réduit : 11 €.

" Dominique Gonzalez-Foerster, 1887-2058 " au Centre Pompidou jusqu'au 1er février 2016.

Plus d'informations