Le français Christophe Gin est le nouveau lauréat du Prix Carmignac du photojournalisme quelques mois après la photographe iranienne Newsha Tavakolian. Hors des feux de l'actualité, ce travail photographique d'investigation montre les dessous d'une France et ses zones de non-droit : lieux de dérégulation de nature politique, juridique ou socio-économique dans lesquelles les lois de la République ne font plus autorité. Direction la Guyane où militaires, chercheurs d'or, ressortissants étrangers exploités ou encore population locale se côtoient dans un espace où peine à s'imposer la logique républicaine. Une vraie immersion !

Entrée libre.

" Christophe Gin, Colonie " à la Chapelle des Petits Augustins, Beaux-Arts de Paris jusqu'au 5 décembre 2015.

Plus d'informations