L'exposition Algérie mon amour révèle au public la collection d'art moderne et contemporain d'Algérie et des diasporas de l'Institut du monde arabe. Un ensemble exceptionnel enrichi par la donation de Claude et France Lemand depuis 2018. L'événement révèle la fraternité et la solidarité qui ont soudé les artistes et les intellectuels algériens et français lors des périodes les plus sombres de leur histoire commune jusqu'à l'époque actuelle. L'exposition recouvre une large période et réunit dans un même lieu, le superbe écrin offert par l'Institut du monde arabe, des artistes dont le plus ancien n'est autre que le peintre non figuratif Louis Nallard, né en 1918, et la plus jeune est El Meya, artiste-peintre d'à peine 35 ans. Plus d'informations sur le site internet de l'Institut du monde arabe.