La 15e édition de la Nuit Blanche, orchestrée par le président du Palais de Tokyo Jean de Loisy, s'est inspirée de l'univers onirique du Songe de Poliphile. Le roman italien du XVe siècle narre les 1467 voyages en rêve du héros à la poursuite de sa nymphe, Polia dont il est éperdument amoureux. Les artistes sélectionnés incarneront ce récit à travers leurs oeuvres, performances et installations. Le performer Abraham Poincheval attend déjà Poliphile sur un mat de 15m de haut placé Parvis de Gare de Lyon depuis lundi 26 septembre... Dans le volet des transformations, on verra les berges de Seine se métamorphoser en un voyage initiatique sur le thème de l'amour. Une promenade de 3h le long des quais et sur les ponts, animée par une quarantaine de projets artistiques. Epicentre de l'événement, l'Hôtel de Ville de Paris prêtera sa façade à une projection de visages en slow motion tandis que le parvis se sera transformé en lac gelé et forêt enchantée. L'artiste Anish Kapoor a imaginé un tourbillon d'eau à la pointe du square du Vert-Galant, et l'on sait que des bûcherons débiteront des coeurs de bois sur le Pont d'Arcole. Dans le jardin du Petit Palais, des nymphes du Crazy Horse tenteront de venir en aide à Poliphile  alors que l'étoile Marie-Agnès Gillot dansera un "Boléro" de Ravel au théâtre des Champs-Elysées co-écrit avec des prisonniers... Autant d'oeuvres vibrantes à découvrir en cette nuit du 1er octobre où des navettes fluviales circuleront gratuitement jusqu'à 5h comme les 2 lignes du métro qui collent le parcours (la 1 et la 9).

Gratuit

Nuit Blanche, Paris, nuit du 1er au 2 octobre

Pour plus de renseignement