La Venise du Gâtinais avec ses rues sur l'eau, autrefois fief des quartiers pauvres, désormais admirablement réhabilités, aligne les maisons dotées d'une façade sur rue tandis que l'autre donne sur l'eau du Puiseaux ou sur des bras de décharge du canal, avec souvent un petit lavoir individuel. Le quartier de la Pêcherie, très agréable quartier piéton, est bien représentatif de cette architecture pittoresque. Montargis se distingue aussi par un nombre considérable de ponts et de passerelles : 131 au total ! Une signalétique indique le nom des ponts et l'histoire qui leur est liée. Procurez-vous le circuit des ponts de Montargis à l'office de tourisme.
En marge des ponts et des rues sur l'eau, patrimoine immuable de Montargis, la ville se modernise comme en témoignent la médiathèque, bâtiment aux lignes très contemporaines, ainsi que le nouveau parc, qui marie le caractère anglais des parcs du XIXe siècle à une touche minérale marquée, plutôt moderne. On peut découvrir un autre parc au musée Girodet, installé dans l'hôtel Durzy. Dans ce jardin, inspiré de l'esprit du XIXe siècle, une sculpture de Gustave Debrie retrace la légende du Chien de Montargis, ainsi qu'un pan d'arcades du XIIe siècle, les Arcades de Lorris issues de l'hôtel Tournemotte, ancienne maison templière qui dépendait du château des Salles, à Lorris.
Au gré des rues, vous aurez la surprise de découvrir des panneaux indicatifs concernant des personnalités chinoises, notamment de Deng Xiaoping. A l'instar de centaines d'autres compatriotes alors étudiants, l'ancien dirigeant chinois habita Montargis dans les années 1920. La ville entretient désormais des liens avec la Chine, puisqu'elle correspond à une page de l'histoire chinoise. L'Office de tourisme vous renseigne aussi sur cet étonnant circuit chinois.

On vous dévoile aussi l'histoire du Chien de Montargis. Au XIVe siècle, un gentilhomme fut assassiné dans la forêt. On dit que son chien retrouvé gémissant et grattant le sol permit la découverte de son corps. Amené à la cour, le chien y reconnut l'assassin, Macaire, et le désigna par son attitude. Le roi ordonna un jugement de dieu opposant Macaire et le chien. Le duel tourna au désavantage de Macaire qui avoua le crime. Dans le jardin en façade de l'hôtel Durzy, une statue de ce chien fidèle et intelligent est visible. Un roman d'une série policière, intitulé Le chien de Montargis, est paru en 1983.

Le Port de Plaisance de Montargis avec 12 postes d'amarrage équipés vous accueille dans un cadre verdoyant à deux pas du centre-ville, des commerces et des restaurants.

À voir / À faire à Montargis

Organiser son voyage à Montargis

Photos de Montargis

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

6.95 €
2017-09-26
288 pages
Avis