Le guide touristique BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA du Petit Futé : Les plus des Baléares

Les plus des Baléares

Phare de Favàritx (Minorque).
Phare de Favàritx (Minorque).
À savoir

Les Baléares sont la deuxième destination touristique la plus visitée d'Espagne (après la Catalogne) et accueillent chaque année plus de 10 millions de visiteurs, la plupart originaires du Royaume-Uni et d'Allemagne. Vous l'aurez compris... vous ne serez pas tout seul ! Pour ceux qui sont à la recherche de tranquillité et de détente, il est conseillé de réaliser son séjour entre mai et juin ou à partir de septembre. La température sera tout aussi clémente, les prix beaucoup moins élevés et les hordes de touristes pas toujours très civilisés seront évitées. Pour ceux obligés de prendre leurs vacances en juillet ou en août, il est préferable d'aller dans l'intérieur des terres et les hôtels ruraux... l'ambiance est beaucoup plus tranquille, et la plage n'est jamais très loin aux Baléares !

Le climatHaut de page

Si l'archipel des Baléares fait partie des premières destinations touristiques européennes, c'est en grande partie pour son climat. De juin à octobre, la température est proche des 30 °C, et la pluie est très rare en été. Les possibilités de rafraîchissement seront donc une petite baignade (la température de la mer est en moyenne de 25 °C en été), ou bien la visite de l'intérieur des terres, où l'air y est plus frais (la Serra de Tramuntana culmine à plus de 1 400 m). En hiver, le thermomètre ne descend que rarement au-dessous de 0 °C.

La diversité des paysagesHaut de page
Cala Deia entre Punta de Son Beltran et Sat Pedrissa.
Cala Deia entre Punta de Son Beltran et Sat Pedrissa.

Elles seraient bien tristes, ces îles, si nous ne les aimions que pour leur climat ! Plaines, plages de sable fin, côtes découpées en criques minuscules, forêts de pins et garrigues, villages reculés et bourdonnements urbains... Les Baléares, c'est tout cela à la fois. La nature demeure variée et omniprésente malgré les quelques épidémies bétonneuses de l'industrie du tourisme. Alors bien sûr, de ces îles, on revient avec des clichés de cartes postales : bikinis et mer turquoise bordée de sable doré. Mais les photos retiennent aussi les pentes abruptes de la montagne, les remparts arabisants, les moulins aux ailes blanches et les façades victoriennes. Autrement dit, aux Baléares, les amateurs de dépaysement peuvent s'abreuver bien au-delà de leur soif.

Des vestiges historiquesHaut de page
Porte d'Alcúdia.
Porte d'Alcúdia.

Loin des bibliothèques poussiéreuses et des musées, celui qui voudra s'ouvrir à l'histoire de la Méditerranée trouvera ici un terrain de jeu unique et passionnant. Il suffit qu'il se promène dans les paysages grandioses de ces îles pour découvrir les secrets des sépultures préhistoriques de Ca Na Costa (Formentera), les restes du théâtre romain de Pollença, les remparts maures d'Alcúdia, les cinq tours de Formentera destinées à guetter l'arrivée des pirates ou encore les sites préhistoriques de Minorque. Quatre mille ans d'humanité sont là, à ciel ouvert. Passionnant.

Une architecture hétérocliteHaut de page

Lorsqu'on se situe sur les routes marchandes des grandes civilisations méditerranéennes, il faut s'attendre à recevoir de la visite. Avant même que Rome soit un empire, les Baléares attirent déjà les convoitises, et au fil des siècles, Carthaginois, Maures, Espagnols, Français ou Anglais s'installent tour à tour sur l'archipel. Aujourd'hui, le mélange des cultures est très présent au niveau architectural. Vous croiserez des vieilles villes encerclées de murailles, des bow-windows à l'anglaise, des églises, des palais, des fortifications, des maisons médiévales ainsi que de nombreux villages aux maisons blanchies à la chaux.

Un éventail d'activitésHaut de page
Fonds sous marins des Baléares (Formentera)
Fonds sous marins des Baléares (Formentera)

Il n'est plus nécessaire de s'étendre sur le fait que les soirées les plus extravagantes ont lieu à Ibiza et que c'est de ce même endroit que sont lancées les nouvelles tendances musicales. Ce qu'il est intéressant de mentionner maintenant, ce sont toutes les possibilités qu'offre l'archipel. Un grand nombre de sports sont praticables dans des conditions optimales et il n'y a pas besoin d'être un athlète pour les apprécier car il y en a pour tous les niveaux : la randonnée, le cyclisme, le kayak, la plongée sous-marine, le paddle et le kitesurf, et bien d'autres encore. La gastronomie est absolument spectaculaire et vaut la peine d'y consacrer un itinéraire de quelques jours, à la découverte des saveurs locales. Pour ceux qui sont en quête de farniente, il n'y a que l'embarras du choix entre toutes les plages de sable fin et les criques à l'eau cristalline. Les esprits contemplatifs seront alimentés par le patrimoine artistique, les jardins botaniques et les parcs naturels qui abritent une faune et une flore d'une grande rareté, c'est un réel plaisir pour les yeux.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Baléares

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté