Guide de Chine du Sud-Ouest : Les plus de la Chine du Sud

<p>Souvenirs et friandises, les spécialités de Lijiang.</p>

Souvenirs et friandises, les spécialités de Lijiang.

Le fort développement du tourisme et des infrastructures de transports (et notamment l'implantation éclair des trains rapides) en constante amélioration permettent aujourd'hui à la Chine de nous livrer tous ses secrets (ou presque) et sa diversité. La Chine du Sud, des côtes du Fujian aux confins tibétains du Yunnan, reste sans doute l'une des régions les plus propices à l'exploration et à l'émerveillement. Comme nous, laissez-vous donc surprendre par le charme et la magie de cette immense et exceptionnelle région.

La richesse de son histoire

Découvrir le patrimoine de la Chine du Sud, c'est retracer pas à pas son histoire multimillénaire. Traversée par une myriade de peuples aux cultures différentes, elle offre aujourd'hui au regard des visiteurs des vestiges d'une valeur inestimable : des mosquées, des temples, des églises, des stupas... L'ensemble forme un cocktail haut en couleur, duquel émane l'image d'une Chine pluriethnique et depuis longtemps ouverte sur le monde, et non celle communément admise d'un géant uniforme et impénétrable.

Les cultures des minorités

C'est en Chine du Sud que l'on croise la plus étonnante concentration de groupes ethnolinguistiques différents. La Chine continentale regroupe en tout 56 groupes ethniques (dont la majorité han), pour la plupart installés dans le Sud du pays. Le Yunnan est l'une des provinces les plus cosmopolites de Chine puisque qu'elle ne dénombre pas moins de 26 minorités, dont les Yi, les Tibétains et les Naxi. La province du Guizhou regroupe quant à elle près de 18 minorités, dont les Miao et les Dong. Et au Guangxi, les Han ne représentent qu'un tiers de la population, le plus faible ratio du pays. Chaque minorité conserve autant que faire se peut ses coutumes, sa langue et ses costumes traditionnels. Le résultat n'en est que plus agréable pour les visiteurs.

La beauté de ses grands espaces

La Chine du Sud possède l'une des plus singulières collections de paysages. Le Yunnan témoigne à lui seul de l'originalité de ces grands espaces, avec la cohabitation sur une même province d'ancestrales forêts tropicales et de pics aux neiges éternelles. Du haut des plateaux du Guizhou, votre regard pourra dévaler les cultures en terrasses, s'engouffrer dans un labyrinthe de vallées, pour finir au coeur de grottes calcaires. Au Guangxi, c'est la rivière Li qui, entre Guilin et Yangshuo, offre des paysages grandioses.

Une cuisine d'exception

Située en plein carrefour multiculturel, la Chine du Sud va vous surprendre par ses saveurs ! Difficile pour autant de caractériser la cuisine du Sud, tant ses goûts sont multiples et ses ingrédients variés. Quelques mets singuliers se retrouvent ici ou là, comme le chien, le serpent, la tortue ou, plus proche de nous, les cuisses de grenouille... Les moins téméraires en auront tout de même pour leurs papilles : spécialités aigres-douces, dim sum et tant d'autres mets, délicats ou rustiques, vont très vite vous mettre en appétit.

Les contrastes

Voyager dans le sud de la Chine, c'est un peu comme faire plusieurs voyages en un seul ! L'effervescence des grandes villes n'efface pas la quiétude des villages, parfois très proches. De la fourmilière urbaine, le visiteur peut en quelques heures de train ou de bus se trouver en haut d'un plateau, perché au-dessus de rizières féeriques. La magie du Sud de la Chine vient aussi de ces contrastes.

Hong Kong : une des plus belles baies du monde

A tout heure du jour ou de la nuit, la vue sur la baie inondée de lumières offre un spectacle inoubliable. Si la frénésie hongkongaise vous fatigue, partez donc en bateau explorer les îles avoisinantes, ou découvrez les Nouveaux Territoires et leurs espaces encore exempts d'urbanisme. Au coeur d'une nature luxuriante, on y trouve des sentiers de randonnée menant vers des plages de sable blanc du bout du monde.

Adresses Futées de Chine du Sud-Ouest

Où ?
Quoi ?
Avis