Le guide touristique ECOSSE du Petit Futé

Welcome to Scotland !

Si l'Écosse était une oeuvre d'art, ce serait une aquarelle. Ses tableaux enivrants de charme s'étendent ininterrompus, dessinant la silhouette romantique de sommets escarpés, de falaises déchiquetées, de glens verdoyants, de forêts d'émeraude et d'une myriade d'archipels féeriques. Les paysages s'y entremêlent amoureusement dans le chaos de la roche et le fracas de la mer, sous le chant lyrique d'une faune richissime aux millions d'oiseaux chamarrés. Chaque vallée est un temple dédié à une nature splendide, peuplée de petits moutons téméraires, d'aigles solitaires et de cerfs aussi nobles que discrets. On ne compte plus les pierres levées dont le mutisme minéral laisse courir l'imagination et les ruines médiévales qui ne sont désormais que l'ombre romanesque d'une grandeur révolue. Elles nichent au pied de montagnes sans âge, fières et tranquilles, qui nourrissent imperturbablement les ruisseaux et les lochs infinis. Leurs eaux profondes sont les miroirs de l'âme du pays où se reflètent les nuages, les collines, les châteaux et les îlots, non contents d'être déjà les pourvoyeurs de mille légendes et de centaines de single malts d'anthologie. Tout ici est calme et reposant. Tout est délicieusement simple, sans fard, paré d'une beauté réelle et saisissante. Elle est parfois triste et silencieuse, souvent étincelante et fantastique. Les couleurs et la lumière s'y livrent à un ballet permanent, valsant au gré des regards entre le bleu, le vert et le gris, tantôt l'orange et le blanc quand pointent l'automne et les premières neiges. Les quatre saisons y sont bel et bien une symphonie, que l'on écoute coupé de tout, sauf de l'essentiel. Des siècles durant, artistes et penseurs y ont puisé un peu de cette inspiration que l'on cherche tous. On l'effleure dans les rues élégantes et survoltées d'Édimbourg ou sur la cime des massifs célestes et indomptés des Highlands. Impossible d'ignorer la vénusté de leurs formes gracieuses qui chatouillent ce ciel si capricieux. Walter Scott, Robert Burns ou encore Robert Louis Stevenson y ont succombé avant vous.

L'équipe de la rédaction

Remerciements : Lyn et Ainsley de Kirkcudbright, Chase de Glasgow, Frank des Orcades, Phyl et les amateurs de water of life d'Islay, Jonathan, Olivier et Thomas de Mull, Hugh d'Édimbourg, les backpackers de tout le pays, Visit Scotland, la SYHA, ma rédaction et mes parents.

Galerie photo ECOSSE

Idées de séjour ECOSSE

Séjours courtsHaut de page
Une semaine en EcosseHaut de page

Jour 1 (Edimbourg). Commencez par une visite guidée de la ville avec New Edinbourg Tours, pour apprendre un maximum de choses en 2h30 et vous faire conter la capitale par ceux qui la connaissent le mieux. Poursuivez votre après-midi à la Scotch Whisky Experience, qui livre les secrets de l'industrie nationale, avant de terminer au National Museum of Scotland. Pensez à faire un saut par la Greyfriars Krik et au Grassmarket, qui ne sont qu'à quelques pas.

Jour 2 (Edimbourg). Soyez au château à son ouverture (9h30) pour y consacrer la matinée entière. Franchissez ensuite le North Bridge pour arpenter New Town et voir le contraste réel entre les deux parties d'Edimbourg. Les amateurs d'Art iront à la Scottish National Gallery, mais si c'est le shopping qui vous branche, ne ratez pas les nombreuses adresses du quartier. Terminez au sommet de Calton Hill pour de superbes panoramas.

Jour 3 (Glasgow). Prenez le volant pour partir à la découverte de Glasgow la dynamique. Selon vos intérêts, visitez la cathédrale, la Nécropolis, la School of Art, le Kelvingrove Museum, l'université ou la Burrell Collection.

Jour 4 (Glencoe). Direction Glen Coe, la plus belle vallée d'Ecosse. Elle est traversée par une route splendide ou vous aurez tout loisir de vous éterniser avant d'arriver aux rives du Loch Linnhe. Vous pouvez vous arrêter à la tombe de Rob Roy (Balquhidder) en chemin et prendre un peu de temps pour admirer les Rannoch Moor ou les premiers kilomètres du Glen Etive.

Jour 5 (Fort William). Continuez votre séjour à Fort William, un peu plus au nord. Sa région est absolument majestueuse. Si la météo le permet et que vous le souhaitez, vous pouvez partir tôt le matin pour conquérir Ben Nevis, le plus haut sommet du pays. Sinon, baladez-vous dans le Glen Nevis et poussez jusqu'à Glenfinnan, où se dresse le célèbre viaduc éponyme.

Jour 6 (Aviemore). Filez vers l'est et le Parc national des Cairngorms. Aviemore est une base d'exploration parfaite dans le coin. Faites un peu de randonnée l'après-midi ou tracez vers les distilleries de Speyside, si vous préférez la water of life à la marche.

Jour 7 (Fin). Selon le temps qu'il vous reste et vos envies, plusieurs possibilités s'offrent à vous en redescendant vers Edimbourg. Vous pouvez visiter d'autres distilleries et édifices historiques en route, vous rendre à l'épatant Scone Palace, à côté de Perth, ou à Stirling, pour voir son château.

Séjour long : tour d’Ecosse en 3 semainesHaut de page

Jours 1 et 2 (Edimbourg). Idem que l'Ecosse en une semaine.

Jour 3 (Edimbourg). Sortez de l'hyper-centre pour aller flâner au Dean Village et à la très complète National Gallery of Modern Art le matin. L'après-midi sera celle de vos derniers moments en ville, alors faites ce qui vous fait le plus plaisir : le Royal Botanic Garden, le Royal Yatch Britannia, le Palace of Holyrood House ou le Holyrood Park.

Jours 4 et 5 (vers Glasgow). Prenez deux jours pour vous rendre à Glasgow et voir un maximum de choses en chemin. Stirling, St Andrews et le Scone Palace sont des must, mais vous pouvez opter pour le sud moins touristique et tout aussi fascinant, dans les Borders et Dumfries & Galloway.

Jours 6 et 7 (Glasgow). Vous aurez tout loisir de voir un grand nombre d'attractions en deux jours à Glasgow. Vous pouvez consacrer le premier au centre-ville : la cathédrale, la Nécropolis, la School of Art et la Burrel Collection, plus au sud. Le second se déroulera dans le West End : au Kelvingrove Museum et à l'Université.

Jour 8 (Loch Lomond). Ici commence votre entrée dans l'Ecosse sauvage. Restez une journée et une nuit sur les rives du Loch Lomond, qui regorgent d'idées de croisières et de randonnées.

Jours 9 (Glen Coe & Fort William). Dirigez-vous vers Fort William et prenez tout votre temps pour découvrir la merveilleuse vallée de Glen Coe en chemin. Faîtes un crochet par le Glen Etive si vous le souhaitez, marchez un peu et admirer les Rannoch Moor.

Jour 10 (Fort William). Fort William et sa région splendide s'offrent à vous. Levez-vous tôt pour conquérir Ben Nevis si la météo et vos capacités le permettent. Sinon, parcourez le Glen Nevis et faîtes un tour à Glenfinnan et son fameux viaduc.

Jours 11 (vers Skye). La route vers Skye est époustouflante. Vous longerez une section du Loch Ness si vous passez par Fort Augustus et, quoi qu'il en soit, ne manquez pas Eilean Donan, le château de carte postale par excellence.

Jours 12 et 13 (Skye). Deux jours ne seront pas de trop sur l'île de Skye. Les Fairy Pools du Glen Brittle, les montagnes Cuillin et la péninsule de Trotternish sont absolument immanquables lors de votre passage et il ne faudra pas hésiter à faire un peu de marche.

Jours 14, 15 et 16 (vers la côte ouest). Offrez-vous trois jours sur l'un des plus beaux itinéraires d'Europe. Entre Kyle of Lochalsh et le nord, vous verrez les paysages les plus incroyables du pays et aurez des souvenirs pour le reste de votre vie. Essayez de terminer à Tongue et vous pourrez faire l'ensemble du parcours en ne roulant que 2h par jour, ce qui vous laissera tout le temps d'explorer chaque recoin.

Jour 17 (Loch Ness). De Tongue s'amorce votre retour vers le sud. Descendez jusqu'au Loch Ness assez tôt pour avoir l'après-midi sur ses rives et peut-être y faire une croisière.

Jour 18 (Speyside). Speyside est la région la plus prolifique en whisky au monde et de grands noms comme Glenfiddich et Glenlivet y sont basés. Participez à une ou deux visites guidées en chemin pour les Cairngorms. Vous pouvez aussi couper directement vers le parc national si vous préférez.

Jours 19 et 20 (Aviemore). Aviemore est une excellente base d'exploration pour les Cairngorms et les activités y sont pléthores, selon les envies de chacun, pour profiter au mieux des plus hautes montagnes de Grande-Bretagne.

Jour 21 (Fin). C'est déjà l'heure du retour. Selon le temps qu'il vous reste et vos envies, plusieurs possibilités s'offrent à vous en redescendant vers Edimbourg. Vous pouvez visiter d'autres distilleries et édifices en route, effectuer une ultime marche dans la magnifique nature écossaise ou passer au Scone Palace, à côté de Perth.

Séjours thématiquesHaut de page
Les îles en deux semaines et demieHaut de page

Jours 1 et 2 (Arran). Arran est une première étape idéale pour découvrir les îles écossaises. On en parle comme d'une Ecosse miniature et vous y verrez tout ce qui fait le charme du pays : montagnes, forêts, vallées profondes et même une distillerie.

Jour 3 (vers Oban). Prenez le chemin d'Oban, le port des Hébrides, en passant par la péninsule de Kintyre avec le ferry de Lochranza, ou le Loch Lomond avec le ferry de Brodick.

Jours 4 et 5 (Mull). C'est incontestablement l'un des coins les plus sublimes du pays. Sur deux jours, il faudra absolument parcourir la côte ouest qui vient d'un autre monde. La randonnée ne manquera pas non plus et plusieurs visites de qualité sont possibles.

Jour 6 (vers Skye). Reprenez l'un des ferries pour quitter l'île et vous aurez toute la journée pour vous rendre à Skye à votre rythme, par Kyle ou Lochalsh ou via le ferry de Mallaig.

Jours 7, 8 et 9 (Skye). Idem à l'Ecosse en trois semaines. Rajoutez-vous quelques visites, comme la distillerie de Talisker et le Dunvegan Castle, par exemple.

Jour 10 (vers les Hébrides Extérieures). Prenez le ferry de Uig vers Lochmaddy et admirez les superbes plages de la côte ouest et de Bernaray pendant le reste de la journée.

Jours 11 et 12 (Hébrides Extérieures). Traversez le plus tôt possible pour Leverburgh (voire la veille) et consacrez deux jours à découvrir la superbe nature et le patrimoine de Harris et Lewis.

Jour 13 (vers Ullapool). Rendez-vous à Ullapool par le ferry de Stornoway et passez un peu de temps dans l'une ou l'autre des deux villes, selon les envies et les horaires des services.

Jour 14 (vers le nord). Depuis Ullapool, faites la route vers les ports de départ pour les Orcades. La côte ouest est la plus belle mais prendra plus de temps : environ 4h20 contre 3h à l'est.

Jours 15, 16 et 17 (Orcades). Trois jours devraient vous donner l'occasion de voir beaucoup de choses dans les Orcades. Sur Mainland, vous pourrez vous imprégnez d'histoire sur les sites préhistoriques, mais aussi profiter de la faune, la flore et la ravissante ville de Kirkwall.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Ecosse

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté