Guide de l'Ontario : Jeux, loisirs et sports

Disciplines nationales
Curling

Moins connu que le hockey car moins impressionnant et moins médiatisé à l'étranger, le curling n'en reste pas moins un sport national au Canada, peut-être davantage chez les anglophones. Il s'agit de lancer une pierre de granit d'une vingtaine de kilos sur une patinoire (dans un couloir), un peu comme le bowling ou la pétanque, et d'atteindre une cible. Sauf qu'une fois le lancer effectué, les coéquipiers (les balayeurs) doivent frotter la glace pour tenter de faire progresser la pierre encore plus loin, et la faire dévier de quelques centimètres jusqu'au but. Et dans cette discipline comme au hockey, le succès est au rendez-vous ! Les équipes canadiennes, tant féminines que masculines, montent pratiquement chaque année sur le podium, et bien souvent sur la plus haute marche. Les équipes junior se démarquent bien également avec de nombreux titres mondiaux au cours des dernières années.

Football canadien

L'Ontario compte trois équipes membres de la Ligue canadienne de football (LCF) : les Redblacks d'Ottawa, les Tiger-Cats d'Hamilton et les Argonauts de Toronto. La saison régulière s'étend de début juillet à début novembre, suivie des demi-finales et finales pour le championnat. Les Argonauts ont d'ailleurs remporté 17 Coupes Grey, dont celle de 2017, ce qui en fait l'équipe la plus titrée. Quant aux Tiger-Cats, ils ont huit Coupes Grey à leur actif et les Redblacks (nouvelle équipe de la ligue depuis 2014) ont remporté celle du championnat de 2016.

Hockey sur glace

Le Canada est la mère patrie du hockey. La toute première partie a été jouée à Montréal, bien que les gens de Kingston en Ontario en revendiquent l'invention. Véritable phénomène de société, le hockey sur glace est demeuré longtemps le seul sport pratiqué par les francophones du Québec. Aujourd'hui les choses ont bien changé, mais le hockey reste la grande passion des Canadiens qui deviennent virulents lorsqu'il s'agit de défendre leur équipe préférée. Le hockey a, bien sûr, ses stars auxquelles s'identifient les enfants qui chaussent des patins à glace dès l'âge de 3 ans. Ces héros s'appelaient Maurice Richard, Jean Béliveau, Guy Lafleur, ou les Ontariens Bobby Orr, Wayne Gretzky... D'autres aujourd'hui ont pris la relève. La Ligue Nationale de Hockey (LNH), fondée à Montréal, est la plus compétitive au monde. Le club montréalais, les Canadiens, est le plus prestigieux avec 24 Coupes Stanley (championnats) remportées. Deux clubs ontariens se partagent la scène du hockey national : les Senators d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto, éternels rivaux de l'équipe de Montréal. Toronto est la deuxième équipe de la ligue nationale ayant remporté le plus de Coupes Stanley (13).

Et pour prouver une nouvelle fois au monde entier que le hockey sur glace est bel et bien un sport historiquement canadien, et que seul le pays sait le pratiquer avec autant de panache, l'équipe masculine a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver, ainsi qu'en 2014 à Sotchi. L'équipe féminine a elle aussi remporté l'or à Vancouver et à Sotchi, sans compter celles à Salt Lake City en 2002 et à Turin en 2006. Les jeux de Pyeongchang n'ont toutefois pas été aussi faciles pour les équipes du Canada (médaille de bronze pour l'équipe masculine et d'argent pour l'équipe féminine). En outre, les équipes féminine et masculine montent pratiquement chaque année sur le podium depuis la création des championnats mondiaux, sans oublier l'équipe junior canadienne masculine.

Autres sports

A côté de ces sports nationaux, citons également le soccer (avec l'équipe Toronto FC - elle a remporté la Coupe de la MLS en 2017), le baseball (Toronto Blue Jays), le basketball (Toronto Raptors), les disciplines d'hiver (patinage, ski alpin, bobsleigh et luge, etc.).

Activités à faire sur place
<p>Excursion en canoë au coucher de soleil, parc provincial Algonquin.</p>

Excursion en canoë au coucher de soleil, parc provincial Algonquin.

L'Ontario offre de nombreux circuits. Tout est parfaitement organisé, que vous vouliez faire du ski de piste ou de fond, entreprendre une expédition en traîneau à chiens, escalader des glaciers, faire du canoë-camping ou du cyclotourisme, descendre des rivières en rafting, pêcher la truite géante dans le Nord ontarien ou chasser la gélinotte, partir pour un raid en 4x4, faire des randonnées en motoneige, etc. Tout est possible et dépend des cordons de votre bourse. Ces expéditions nécessitent cependant une bonne condition physique et un accompagnement spécialisé.

En été

Les grands espaces naturels, les innombrables lacs et rivières, les parcs et réserves sont propices à de nombreuses activités de plein air.

Canoë/Kayak de mer. Se pratique sur les lacs et les rivières. Possibilité de canoë-camping avec portage, notamment au parc Algonquin, très réputé pour cette activité.

Chasse et pêche. Activités praticables dans toute la province mais les chasseurs opteront pour le centre et le nord de la province où les grandes forêts règnent en maîtresses des lieux. Les pourvoiries exploitent un territoire tout en offrant leurs services. Ainsi elles proposent des forfaits pour des expéditions assez coûteuses et qu'il faut réserver longtemps à l'avance, mais elles se chargent de tout  : transport, hébergement, équipement et accompagnement avec guides qualifiés. On peut se procurer le répertoire des pourvoiries dans les kiosques à journaux. La chasse est interdite dans les parcs mais permise dans les réserves, à condition d'être en possession d'un permis (sauf dans certaines régions où la chasse est réservée à la population locale). Le gibier doit être enregistré et il faut respecter les règlements de sécurité. La pêche est autorisée dans de nombreux parcs, à condition d'avoir un permis. Les permis de chasse et de pêche s'obtiennent dans les magasins de sport ou auprès des pourvoiries. Leur prix varie en fonction de la saison, du territoire, du type de gibier ou de poisson.

Cyclisme. Malgré les distances, les cyclistes sont de plus en plus nombreux à sillonner les routes. Parfois, et pas seulement dans les villes, une voie spéciale leur est réservée. Long de 24 000 km, le Sentier Transcanadien traverse d'est en ouest tout le pays, en longeant la rive nord des Grands Lacs (relief plus plat et plus facile).

Equitation. Nombreux centres équestres à travers la province, surtout dans le Sud-Ouest et dans la grande région de Toronto.

Escalade. On peut la pratiquer de mai à octobre et également en hiver sur quelques sites. Les meilleurs sites extérieurs se trouvent entre Thunder Bay et le lac Nipigon. Il existe plusieurs centres d'escalade intérieurs mais il faut devenir membre et passer une petite formation de quelques heures.

Golf. L'Ontario compte des centaines de terrains. Certains sont privés. Les plus beaux restent sans contredit ceux de la région de Muskoka et du centre de la province.

Kayak d'eau vive/rafting. La descente de rivière se pratique dans plusieurs régions et La Mecque des aficionados d'aventure en eau vive se trouve sur la rivière des Outaouais, à Foresters Falls et Beachburg. Des expéditions de plusieurs jours sont organisées.

Planche à voile. Se pratique de la mi-juin à septembre, notamment sur les lacs Ontario et Erié.

Plongée sous-marine. Les Grands Lacs offrent d'excellents spots dont le parc marin Phatom Five au large de la péninsule Bruce.

Randonnée pédestre. Les sentiers sont très nombreux et bien balisés dans les parcs de la province. Selon vos goûts, vous pouvez opter pour les terrains plus accidentés du Nord ou pour les beaux circuits en bordure des Grands Lacs, particulièrement dans le Sud-Ouest.

Voile. Les nombreux lacs de l'Ontario permettent la pratique de ce sport. Mais la navigation sur les Grands Lacs s'adresse aux initiés.

En hiver

Grâce aux conditions d'enneigement exceptionnelles, particulièrement dans les régions plus au nord, la pratique des sports d'hiver s'étale de décembre à mars ou avril. Les nombreuses patinoires des villes attirent les patineurs et les joueurs de hockey. Il y a également quelques stations de ski où l'on peut pratiquer le ski de piste ou de fond et les randonnées en raquettes. Les parcs nationaux et provinciaux ainsi que les réserves proposent, eux aussi, des activités hivernales variées.

Motoneige. On peut louer sur place les équipements nécessaires (vêtements et motoneige) auprès d'un loueur spécialisé, d'un hôtel ou d'un centre de villégiature, lesquels doivent être inscrits auprès de la fédération provinciale des clubs de motoneigistes. Cette dernière chapeaute ses clubs qui gèrent les sentiers balisés, les refuges chauffés et différents services. Permis de conduire obligatoire, carte de crédit pour caution. Il faut également se pourvoir d'une assurance spéciale et savoir respecter certaines règles de sécurité.

Traîneau à chiens. Plusieurs compagnies d'aventure ainsi que des hôteliers offrent cette activité fort plaisante. Vous trouverez quelques excellentes références dans les différentes régions de ce guide, notamment dans le centre et le nord de la province.

Adresses Futées de l'Ontario

Où ?
Quoi ?
Avis