10 plages infestées par les requins, attention avant de faire trempette

Même si l'heure n'est pas aux longs et grands voyages, il est certain que dès que la situation sanitaire le permettra, nous serons nombreux à nous envoler vers des destinations lointaines. Notamment pour aller chercher le soleil, la mer et le plaisir de passer du temps sur les plus belles plages du monde. Cependant attention, il ne fait pas bon s'installer sur toutes les plages du globe pour se baigner. La raison ? La présence dans les eaux pour certaines d'entre elles de l'un des animaux marins les plus redoutés : le requin ! Voici 10 plages infestées par les requins, et où il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de mettre les orteils dans l'eau. 

1- Les plages de côtes Ouest et Sud-Ouest de l'île de La Réunion

Département français situé dans l'océan Indien, La Réunion attire les touristes en nombre venus profiter de la douceur de son climat et de ses paysages d'une beauté à couper le souffle. Pour la baignade, l'île est malheureusement connue pour subir régulièrement des attaques de requins, notamment de la part de requins-tigres et de requins-bouledogues qui nagent non loin des côtes. Depuis 2011, La Réunion a subi 27 attaques de requins, dont 11 ont été mortelles. En 2019, la plage de Saint-Leu fait partie des lieux où l'on a déploré une victime. Attention donc au moment d'aller faire trempette à La Réunion, il est important de se renseigner sur les plages et lagons qui bénéficient de filets anti-requins. 

2- La plage de Boa Viagem au Brésil

À Recife au Brésil, la plage de Boa Viagem se trouve dans la zone sud de la cité. C'est une plage urbaine, d'une longueur de 7 kilomètres, qui attire du monde venu profiter du sable, de la mer et des nombreuses activités possibles autour. Cependant attention, les perturbations de l'écosystème ont amené les requins à se rapprocher de plus en plus des côtes de Recife, et donc de représenter un danger pour les nageurs. Il faut savoir que plus de 60 personnes ont perdu la vie sur cette plage, notamment pour ne pas avoir respecté les consignes des sauveteurs. Alors la vigilance est de mise et attention à ne jamais aller plus loin que lorsque l'eau atteint l'abdomen.  

3- La plage de Gansbaai en Afrique du Sud

On aime l'Afrique du Sud pour les formidables rencontres qu'elle offre avec les animaux sauvages, et notamment pour les instants à observer le Big Five. Mais le long des côtes, on se passerait volontiers de la rencontre avec cet animal-là : le grand requin blanc. La plage de Gansbaai se trouve à une centaine de kilomètres au sud de la ville du Cap, et il est infiniment recommandé de ne pas s'avancer seul dans la mer. Elle est en quelque sorte la « capitale » des requins blancs dans le monde. Alors pour tous ceux qui souhaitent tout de même partir à la rencontre de la faune marine sur cette plage, il est conseillé de passer par une agence organisant des excursions sécurisées.  

4- La plage de New Smyrna aux États-Unis 

Aux États-Unis, la Floride fait souvent partie des destinations privilégiées pour ceux qui souhaitent profiter de températures clémentes et de la mer. Parmi les plages, celle de New Smyrna Beach est plutôt à éviter. Un chiffre pour trembler ? Elle a enregistré pas moins de 16 attaques de requins en 2018 et la moyenne était de 30 par an sur les cinq années précédentes, de quoi bien réfléchir avant de mettre les pieds dans l'eau. Leur cible privilégiée, comme dans de nombreuses autres parties du globe, reste les surfeurs. Allez, il y a tout de même de quoi se consoler, puisque la Floride possède de nombreuses autres plages où se baigner de manière plus safe. 

5- Les plages de l'île Cat aux Bahamas 

Aux Bahamas, l'île Cat est riche de monuments historiques et d'attractions naturelles. On y pratique une multitude de randonnées dévoilant tour à tour une faune et une flore de toute beauté ou bien encore des églises au charme certain. Cependant, quand arrive le moment de se baigner pour se rafraîchir, mieux vaut être prudent, car ses eaux sont infestées de requins, en particulier au niveau de la fosse océanique portant le nom de « Tongue of the Ocean ». Il est donc scrupuleusement recommandé d'être prudent et de voir avec les locaux les lieux les moins dangereux, tout en gardant en tête l'idée de ne pas trop s'éloigner. 

6- La plage de Second Beach en Afrique du Sud 

Retour en Afrique du Sud sur la côte Sud-Est. À Port Saint Johns, la plage de Second Beach dispose d'un cadre de rêve qui certes invite à la détente, mais il est préférable de l'éviter, car il s'agit tout simplement d'une des plages les plus dangereuses du monde. Ce sont les requins-bouledogues qui apprécient de naviguer dans ses eaux, et une légende raconte qu'ils seraient attirés par le sang versé sur la plage à l'occasion de sacrifices d'animaux par des guérisseurs traditionnels. À moins que ce ne soit le bruit de la musique provenant des fêtards ! Dans tous les cas, mieux vaut éviter de s'y baigner. 

7- Les plages de l'île Fraser en Australie 

Fraser Island se trouve au large de la côte du Queensland. Il s'agit de l'île de sable la plus étendue au monde. Cet endroit unique est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1992. Cependant prudence si vous souhaitez y aller pour vous adonner à quelques séances de baignade, car ses eaux sont infestées de requins, dont les redoutables requins-tigres. Attention à ne pas laisser les enfants s'aventurer au bord de l'eau, car les squales ont l'habitude de venir très près ! La vigilance est donc de rigueur, y compris sur terre, car il est aussi fréquent de croiser des dingos sur le sable. 

8- La plage de Newcomb Hollow sur la presqu'île de Cap Cod aux États-Unis 

Si on aurait tendance à croire que l'on peut se baigner en toute sécurité dans la partie nord des États-Unis, eh bien il n'en est rien en ce qui concerna la plage de Newcomb Hollow dans le Massachusetts ! Ces dernières décennies, le nombre de phoques a considérablement augmenté dans le coin, attirant dans les parages l'un des squales les plus redoutés au monde : le grand requin blanc. Alors même si les accidents impliquant des requins restent rares, il est préférable que baigneurs et surfeurs restent prudents, et ce même si des maîtres-nageurs ont été formés pour apporter les premiers secours en cas d'attaque.   

9- Les plages de l'île d'Oahu à Hawaï 

Dans l'archipel d'Hawaï, l'île d'Oahu est un vrai petit paradis sur Terre. Mais attention à tous ceux qui y viennent pour se baigner. Bien entendu, en étant prudent et en suivant quelques recommandations, il est toujours possible de se baigner dans des coins sûrs, mais la présence de requins est bel et bien réelle. Les requins-tigres y sont présents en nombre et en 2019, un grand requin blanc de six mètres de long s'est approché des côtes d'Oahu. Même si certains plongeurs se sont offert le luxe de nager à ses côtés, on préfère recommander à tous les visiteurs de l'archipel de rester prudents ! 

10- Le lagon de Beqa aux Fidji 

Située au sud de l’île principale de Viti Levu, l'île de Beqa possède un lagon d'une beauté à couper le souffle. De quoi bien évidemment donner des envies de longues heures passées à prendre le soleil et à se baigner. Avec ses kilomètres de récifs, la contemplation des coraux est une activité à ne manquer sous aucun prétexte, les couleurs sont saisissantes. Mais attention, le lagon de Beqa est aussi réputé pour abriter pas moins de huit espèces de requins différentes. Des requins-bouledogues, des requins gris, des requins-nourrices et occasionnellement des requins-tigres. Alors attention lorsqu'on souhaite se baigner au large. Nager avec les squales est possible, mais il est conseillé de participer à des excursions encadrées par des professionnels. 

A lire ensuite :
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !