Guide du Belize : Les personnalités célèbres : Belize

Rencontre à Hopkins.
Rencontre à Hopkins.
Elmira Minita Gordon

Elmira Minta Gordon a su marquer l'histoire de son pays grâce à une carrière exemplaire. Née en 1930, elle fait ses études primaires et secondaires à Belize City, et décide ensuite de suivre des cours par correspondance à l'Université d'Oxford en Angleterre. Elle devient professeur pendant une dizaine d'années, et part dans les années 70 poursuivre ses études au Canada où elle obtiendra un doctorat en psychologie. Elle est la première de son pays à obtenir un tel diplôme. De retour au Belize, elle est nommée Gouverneur Général du pays tout juste indépendant en 1981, et devient ainsi la première femme de l'ensemble du Commonwealth à exercer cette fonction. Elle a reçu des prix tout au long de sa vie récompensant son parcours et son engagement et est aujourd'hui encore une figure féminine marquante du pays.

Said Musa

Said Musa est le symbole d'une ascension sociale réussie au Belize. Né dans la capitale du Cayo District, San Ignacio, dans une famille pauvre originaire de Palestine, il passa sa jeunesse à vendre des beignets avec ses parents pour récolter quelques dollars tout en réussissant brillamment ses études. Il partit pour l'Angleterre afin d'y suivre des études de droit dans les années 1960, et revint au Belize pour y débuter sa carrière professionnelle. Très engagé, il prend systématiquement la défense des plus pauvres et se fait remarquer en gagnant le procès de nombreux opprimés. Son engagement le pousse sur la scène politique du pays et il intègre le PUP au début des années 1970 et en devient rapidement une des figures majeures. Il est élu sénateur puis est nommé ministre avant de devenir le Premier ministre du pays en 1998. Il exerce cette fonction jusqu'en 2008, perdant alors les élections face à Dean Barrow. Durant ses deux mandats successifs il a tenté d'imposer les principes égalitaires et sociaux prônés par son parti, mais des scandales de corruption viendront entacher son passage au pouvoir. Il n'en reste pas moins aujourd'hui une des figures de la gauche bélizienne qui, de petit vendeur de tamales, a su devenir grand défenseur de la veuve et de l'orphelin.

Andy Palacio

Andy Vivian Palacio est né le 2 décembre 1960 dans un petit village du Toledo District appelé Barranco. Rapidement passionné par la musique, il s'initie au punta rock et à la pratique de la musique garifuna, à laquelle il aime rajouter des sonorités diverses diffusées durant son adolescence et venues des pays voisins, comme le Honduras, le Mexique, le Guatemala ainsi que les îles de la Jamaïque et de Cuba. Outre ses activités musicales, l'artiste s'engage politiquement après avoir été sensibilisé par la cause des révolutionnaires du Nicaragua. Ses enregistrements rencontrent un grand succès et il devient vite l'ambassadeur du pays dans les grands rassemblements musicaux de l'Amérique latine et des Caraïbes. Son premier album Keimun, qui sort en 1995, matérialise son succès. Il occupe ensuite des fonctions officielles d'Ambassadeur culturel et administrateur de l'Institut National de la Culture et de l'Histoire par son gouvernement en 2004. Il se concentre alors sur la préservation et la mise en valeur du patrimoine garifuna. En 2007, il revient sur le devant de la scène avec son album Watina, et le titre du même nom qui est peut-être le plus célèbre de la musique garifuna actuelle. 2008 est l'année de la mort de ce monstre sacré bélizien de 48 ans et le pays pleure alors la perte d'un de ses héros nationaux.

Chico Ramos

Né Herman Ramos en 1963, le célèbre Chico Ramos a grandi dans la capitale du Stann Creek District, Dangriga, en plein coeur de la vie culturelle garifuna. Ses grands-parents l'ont rapidement initié à la musique étant eux-mêmes paroliers et musiciens. Il se met rapidement à la pratique des percussions, et intègre le groupe Supa J's en 1977. Il déménage ensuite au Mexique pour quelques temps et intègre différents groupes du pays. Il rentre ensuite au Belize et fonde un label de punta rock, puis déménage aux Etats-Unis où il enregistre son premier album solo Stop Scratch up mi back. L'album contient le célébrissime titre Sopa de Caracol (Conch Soup) qui le fait entrer dans la mythologie bélizienne. Le groupe Banda Blanca du Honduras reprend alors la chanson en traduisant les paroles du garifuna à l'espagnol et la chanson fait alors le tour du monde. Le succès de sa chanson l'amène aux quatre coins de la planète pour jouer ses morceaux. Il sort ensuite neuf autres albums qui ne connaissent pas le même succès, mais qui sont toujours appréciés des amoureux de la punta. Il est d'ailleurs considéré comme le parrain de ce genre musical dans son pays et est considéré par ses compatriotes comme une des plus grandes figures de la musique contemporaine du Belize.

Marie Sharp

Marie Sharp n'est ni plus ni moins une légende dans son pays, dont le nom est prononcé des milliers de fois par jour, autant par les Béliziens que par les visiteurs de passage. La raison ? Ces petites bouteilles de sauce pimentées - dont la gamme va du supportable à l'attentat aux papilles - qui ornent presque toutes les tables et les rayons des épiceries du pays. Mère et grand-mère, son histoire est un défi à l'adversité. Elle a commencé par l'expérimentation, en réutilisant des piments qu'elle ne pouvait se résoudre à jeter, et en utilisant une base de carottes ; ses sauces deviennent vite un succès et elle les vend dans sa cuisine trois années durant sous le nom de Melinda's. Elle s'associe alors avec un partenaire américain qui finira par lui faire signer l'exclusivité, lui voler le nom de sa marque et exiger sa recette détaillée. Après des années de bataille juridique, elle repart de zéro avec sa recette de base, qu'elle n'avait jamais révélée : elle se charge de tout, de la coction jusqu'au lavage des petites bouteilles, que l'on retrouve désormais sur les tables du pays et d'Amérique centrale. Son atelier personnel est encore visible dans la petite usine familiale que l'on visite à Dandriga, où vous aurez peut-être la chance de la croiser.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Belize

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .