Guide de Macédoine : Comment partir ?

Partir en voyage organisé

Depuis quelques années, l'offre concernant les voyages en République de Macédoine s'est élargie. C'est un territoire idéal pour les amateurs de randonnées et les amoureux de la nature. Massifs montagneux et grands lacs sont un cadre parfait pour des voyages en trek à la découverte du pays. Le lac d'Ohrid est une étape immanquable, ainsi que la capitale Skopje qui témoigne d'un riche patrimoine architectural. Vous trouverez donc des voyages culturels et des circuits en randonnée, à faire en famille ou entre amis, pour aller découvrir les merveilles de la République de Macédoine.

Spécialistes
Généralistes
Réceptifs
Sites comparateurs
Partir seul
En avion

Un vol Paris-Skopje vous coûtera entre 100 et 400 €. À noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance.

Principales compagnies desservant la destination
Aéroports
Sites comparateurs
En bus
Location de voitures
Se loger

Il est facile de se loger en République de Macédoine, que ce soit dans les hôtels ou dans les motels qui jouxtent souvent les stations d'essence. De construction récente, ces motels offrent un bon niveau de confort pour un prix très raisonnable.

Hôtels

En dehors de Skopje et des hauts lieux touristiques du pays, il devient possible de se loger dans un hôtel parfaitement confortable pour une quarantaine d'euros. Dans la capitale, un hôtel équivalent coûtera une bonne dizaine d'euros de plus. Il reste que chacun peut facilement trouver un hébergement adapté à son budget.

Chambres d'hôtes

Ce type d'offre n'est pas encore entré dans les moeurs locales, sauf dans des lieux touristiques importants. À Ohrid, une chambre simple (une personne) chez l'habitant coûte une quinzaine d'euros, et souvent beaucoup moins. Une solution originale peut également être offerte par les konaks - les logements - des monastères. Là aussi, le confort est parfois sommaire mais les prix varient entre 250 et 500 MKD la nuit par personne.

Campings

Mis à part les villes de Skopje, Ohrid et Dojran, le camping organisé n'est guère développé. Il s'agit le plus souvent d'équipements déjà anciens, mais c'est une occasion de se loger pour moins de 10 € la nuit. Quant au camping sauvage, il est théoriquement interdit mais est largement pratiqué par les habitants eux-mêmes. Veillez à ne pas laisser traîner vos déchets une fois la tente repliée. La nature est belle et mérite d'être préservée.

Se déplacer
Bus

C'est le moyen de transport n° 1 en République de Macédoine. Il y a des gares routières dans toutes les villes, et un grand nombre de lignes sillonnent le pays. Nombre de ces autobus rendent de fidèles et vaillants services depuis de longues années. Mais ils semblent assez peu tomber en panne. Rythme d'omnibus oblige, les voyages ont parfois tendance à se prolonger. Les véhicules avec air conditionné et toilettes à bord sont rarissimes. Mais les longs trajets sont toujours ponctués de haltes salvatrices. Des informations utiles peuvent être trouvées sur le site de l'entreprise publique de transport à Skopje - www.jsp.com.mk (en anglais).

Train

Il existe plusieurs lignes de train au départ de Skopje. Les plus fréquentées mènent à Bitola et à Gevgelija. Sur la route de Bitola, par exemple, le train joue les omnibus pour desservir tout un réseau de petits villages aux gares parfois minuscules. Un lien ferroviaire qui demeure indispensable vu l'absence de routes par endroits. Pour mémoire, un aller-retour Skopje-Bitola coûte moins de 400 MKD. Pour les prix et les horaires demander à ✆ (02) 3164 255.

Voiture

La location d'une voiture sur place est une bonne solution pour visiter le pays. Méfiez-vous des cartes routières ; elles ne sont pas d'une exactitude à toute épreuve : certaines voies indiquées comme étant des routes " départementales " sont en fait des pistes de terre. Attention également à la signalisation quasi inexistante dans certaines villes. Mieux vaut demander souvent son chemin et, parfois, ne pas refuser d'embarquer votre gentil indicateur, s'il va dans la même direction que vous. Enfin, prudence sur la route. Les policiers sont équipés de radars portatifs et se montrent intraitables en ce qui concerne les limitations de vitesse (pas toujours signalées, elles non plus). Rouler à 72 km sur une route de campagne limitée à 50 revient à payer sur place une amende de 25 €. Mieux vaut donc rouler lentement. En ville, pour éviter les voitures qui déboîtent sans clignotant, celles qui freinent pile et stationnent sur la voie de gauche d'une artère principale, sans oublier la carriole tirée par un fringant petit cheval qui surgit entre bus et 4 x 4 à un carrefour du centre-ville. À la campagne, une conduite " relax " permet également d'éviter les tracteurs, charrettes, chevaux, vaches et autres animaux plus ou moins domestiques toujours prêts à surgir au détour d'un virage. La République de Macédoine est un pays agricole et les campagnes vivent encore au rythme des travaux des champs. Une persuasive incitation à prendre son temps...

Taxi

Nombreux, pas chers, les taxis constituent un moyen de transport idéal dans la plupart des villes. Dans l'immense majorité des cas, ils appartiennent à des compagnies privées, toutes accessibles par des numéros de téléphone à cinq chiffres : 15187, 15195, 15188, 15183, 15161, par exemple, à Skopje. Toutes les voitures sont équipées de compteurs, et la plupart des chauffeurs sont d'une honnêteté scrupuleuse. S'ils ne connaissent pas l'adresse exacte de la destination, un appel au central suffit à les remettre dans le bon chemin. À Skopje, la prise en charge est de 50 MKD. La somme reste fixe jusqu'à 3 km parcourus, elle augmente ensuite de 15 MKD par kilomètre parcouru. En dehors de Skopje, la prise en charge tombe en général à 10 MKD. Il est d'usage de réserver un taxi par téléphone depuis l'hôtel ou le restaurant où l'on se trouve. Mais ils sont nombreux à vadrouiller dans les rues, à toute heure du jour et de la nuit. À moins qu'ils ne se tiennent en longues files aux endroits stratégiques que sont les grandes places, les abords des gares routières ou ferroviaires. Si l'on est à plusieurs, le taxi peut aussi être envisagé pour des déplacements de longue distance. Bien entendu, le prix est à négocier avant le départ. Se renseigner auparavant (à la réception de l'hôtel, au restaurant, etc.) sur les tarifs pratiqués.

Deux-roues

Adresses Futées de Macédoine

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche