Guide d'Islande : Rester

La France n'est pas très présente en Islande où elle n'est pas un investisseur majeur. Bien qu'il ne soit pas membre de l'Union européenne, le pays fait partie de l'espace Schengen et se trouve ainsi associé à des programmes culturels, éducatifs et universitaires européens (Erasmus, etc.). Vous trouverez des informations auprès de votre université.

Le site de l'Alliance française de Reykjavík (www.af.is) peut s'avérer utile, tout comme celui de l'ambassade de France (www.is.ambafrance.org).

Le site du gouvernement islandais (www.government.is) fournit également des informations utiles.

Être solidaire
Étudier

Sachez que les étudiants de l'Union européenne doivent obtenir un permis de séjour au Bureau de l'immigration (www.utl.is) pour tout séjour de plus de trois mois.

Le gouvernement islandais offre chaque année des bourses d'études à des étudiants se spécialisant dans la langue, l'histoire et la littérature islandaises. La demande doit être faite par écrit à l'Institut Arni Magnússon pour les Etudes Islandaises (www.arnastofnun.is). 

Pour étudier ou poursuivre vos études supérieures, il vous faut prendre contact avec le service des relations internationales de votre université. Préparez-vous alors à des démarches longues. Mais le résultat d'un semestre ou d'une année à l'étranger vous fera oublier ces désagréments tant c'est une expérience personnelle et universitaire enrichissante. C'est aussi un atout précieux à mentionner sur votre CV.

Investir
Travailler – Trouver un stage

Outre les sites mentionnés ci-dessous, la section "mobilité internationale" de Pôle emploi affiche, le cas échéant, une sélection d'offres d'emploi en Islande.

Adresses Futées d'Islande

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
xiti
Avis