Guide du Panama : Argent

Monnaie

La monnaie officielle du Panamá est le balboa (du nom du conquistador qui découvrit l'océan Pacifique en 1513) en parité fixe avec le dollar américain depuis 1904. Par commodité, nous avons choisi le signe du dollar (US$) et non celui du balboa (PAB ou B/) comme référence tout au long du guide.
Le pays n'émet pas de billets de banque et le papier monnaie utilisé est le dollar américain en coupures de 1, 5, 10 et 20. Les billets de 50 et 100 US$ sont rarement acceptés, sauf dans les grands hôtels, stations-service ou supermarchés (il faut parfois présenter une pièce d'identité). Il est possible de changer ses gros billets dans les banques de Panamá City.
Le Panamá fabrique ses propres pièces de 1, 5, 10, 25, 50 centavos et 1 balboa, de même dimension et alliage que les cents américains, à l'exception du balboa et du medio balboa (50 cents). Les cents de balboas ou de dollars sont utilisés sans distinction. Les Panaméens emploient souvent les termes real, cuarra et peso pour qualifier respectivement les pièces de 5, 25 et 50 cents. La pièce de 1 balboa est surnommée le "Martinelli" du nom de l'ancien président qui a décidé de la créer !

Taux de change

En octobre 2018, l'euro valait autour de 1,15 dollar (1 US$ = 0,85 €).

Coût de la vie

La vie au Panamá reste relativement abordable pour les Européens et Nord-américains, même si les prix ont considérablement augmenté ces dernières années. Ce qui pèse le plus lourd dans le budget voyage sont les hôtels, les restaurants, les vols intérieurs et les excursions avec un guide.

Budget

En mangeant local, en voyageant en bus et en se passant d'air conditionné dans sa chambre d'hôtel, on peut vivre pour 25 à 60 US$ par jour et par personne. Avec un peu plus de confort, de 60 à 100 US$. Pour le luxe, pas de limite... Le change euro/dollar fera varier sensiblement le coût du séjour pour un Européen, tout comme la saison touristique (les tarifs des hôtels peuvent passer du simple au double entre la basse saison et la très haute saison). A noter que les étrangers résidents permanents, à partir de 55 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes, bénéficient des mêmes avantages que les retraités panaméens : 25 % de réduction dans les restaurants (hors fast foods) ; 25% dans les transports en avion, 30% dans les bus ou bateau ; 50% dans les hôtels du lundi au jeudi (30% du vendredi au dimanche), etc.

Banques et change

Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h à 15h et le samedi de 9h à 12h. On trouve des distributeurs facilement dans les villes mais il y en a peu dans les villages (Portobelo, Boca Chica, Santa Fé, etc.) et les régions isolées, comme à San Blas, ou dans le Darién.

Les euros ne sont pas acceptés au Panama, mais échangeables dans quelques banques et bureaux de change de la capitale (compliqué en dehors de Panama City). Il est donc conseillé d'arriver avec une partie en dollars et de tirer de l'argent dans un guichet automatique en arrivant. Notez qu'il est presque impossible de se procurer des colons costariciens ou des pesos colombiens au Panamá.

Pour les bureaux de change, sachez que les frais peuvent être multipliés par cinq de l'un à l'autre (ces frais sont souvent déjà inclus dans le taux de change affiché). Préférez donc la carte bancaire. Pour les retraits mais aussi les paiements par carte, le taux de change utilisé pour les opérations s'avère généralement plus intéressant que les taux pratiqués dans les bureaux de change (mais à ce taux s'ajoutent des frais bancaires, indiqués ci-dessous).

Carte bancaire

Si vous disposez d'une carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.), inutile d'emporter des sommes importantes en espèces. Dans les cas où la carte n'est pas acceptée par le commerçant, rendez-vous simplement à un distributeur automatique de billets.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

Retrait

Les cartes bancaires (Visa, MasterCard...) sont le moyen de paiement le plus adéquat. Le paiement en espèces est bien sûr possible partout, mais évitez tout de même d'avoir de fortes sommes d'argent sur vous.

Trouver un distributeur. Les distributeurs se multiplient et sont présents dans toutes les villes importantes, parfois dans les villages. Ils fonctionnent généralement 24h/24. Pour connaître le plus proche, des outils de géolocalisation de distributeurs sont à votre disposition. Rendez-vous sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou sur mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (" ATM " en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors " withdrawal ". Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un " checking account " (compte courant), d'un " credit account " (compte crédit) ou d'un " saving account " (compte épargne), optez pour " checking account ". Entre une opération de débit ou de crédit, sélectionnez " débit ". (Si toutefois vous vous trompez dans ces différentes options, pas d'inquiétude, le seul risque est que la transaction soit refusée). Indiquez le montant (" amount ") souhaité et validez (" enter "). A la question " Would you like a receipt ? ", répondez " Yes " et conservez soigneusement votre reçu.

Frais de retrait. L'euro n'étant pas la monnaie du pays, une commission est retenue à chaque retrait. Les frais de retrait varient selon les banques et se composent en général d'un frais fixe d'en moyenne 3 euros et d'une commission entre 2 et 3 % du montant retiré. Certaines banques ont des partenariats avec des banques étrangères ou vous font bénéficier de leur réseau et vous proposent des frais avantageux ou même la gratuité des retraits. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire. Notez également que certains distributeurs peuvent appliquer une commission, dans quel cas celle-ci sera mentionnée lors du retrait.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un disfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carte

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible. Les frais sont moindres que pour un retrait à un distributeur et la limite des dépenses permises est souvent plus élevée.

Notez que lors d'un paiement par carte bancaire, il est possible que vous n'ayez pas à indiquer votre code pin. Une signature et éventuellement votre pièce d'identité vous seront néanmoins demandées.

Acceptation de la carte bancaire. Les grands hôtels-restaurants, certaines agences de voyages et de plus en plus de commerces acceptent les cartes bancaires internationales. Dans les autres cas, vous trouverez souvent des distributeurs à proximité.

Frais de paiement par carte. Hors zone Euro, les paiements par carte bancaire sont soumis à des frais bancaires. En fonction des banques, s'appliquent par transaction : un frais fixe entre 0 et 1,20 € par paiement, auquel s'ajoutent de 2 à 3 % du montant payé par carte bancaire. Le coût de l'opération est donc globalement moins élevé que les retraits à l'étranger. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire.

Transfert d'argent

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire (propina). Au restaurant, quand le service n'est pas inclus dans la note, il est d'usage de laisser 10% du montant de l'addition comme pourboire. Il arrive aussi que certaines additions "suggèrent" plusieurs niveaux de pourboire, à vous de laisser ce qui vous semble juste. Il est comme partout apprécié de laisser un pourboire dans les hôtels aux personnes qui vous aident à monter vos valises, ou à votre guide si vous êtes satisfait de ses services.

Taxes. Attention, les prix affichés dans les magasins ne prennent pas en compte la taxe de 7% (ITBMS, impuesto de transferencia de bienes, muebles y servicios), appliquée à tous les achats (sauf certains produits alimentaires de base et médicaments). De même, beaucoup d'hôtels n'incluent pas dans leurs tarifs affichés les 10% de l'impôt touristique. Idem pour les restaurants, beaucoup n'indiquent pas les 7% de taxe ni le pourboire de 10%.

Duty Free

Puisque votre destination finale est hors de l'Union européenne, vous pouvez bénéficier du Duty Free (achats exonérés de taxes). Attention, si vous faites escale au sein de l'Union européenne, vous en profiterez dans tous les aéroports à l'aller, mais pas au retour. Par exemple, pour un vol aller avec une escale, vous pourrez faire du shopping en Duty Free dans les trois aéroports, mais seulement dans celui de votre lieu de séjour au retour.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réserver une croisière
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Organiser son voyage au Panama

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Adresses Futées du Panama

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .