Le guide touristique BELGIQUE du Petit Futé

Bienvenue ! Welkom ! Willkommen !

La Belgique est une terre de bonnes surprises culturelles, artistiques, architecturales et gustatives. A la mer du Nord, on découvre le littoral et ses souvenirs de Belle Époque qui nous transportent à travers la douceur des peintures de Paul Delvaux ou de Léon Spilliaert, après la dégustation d'une tomate crevettes ou d'une sole grillée. Puis, on descend sur Bruges la Légendaire en bifurquant par le Parc naturel du Westhoek et les sites culturels et naturels marqués par la Première Guerre mondiale. Ensuite, c'est Gand et ses bijoux architecturaux, ses canaux médiévaux, un château sur l'eau... Avant de quitter la Flandre, il faut bien sûr faire un détour par Anvers et son identité propre. Aussi, le Limbourg et son passé minier attireront les visiteurs curieux jusqu'au coeur des mines et le Brabant flamand séduira les amateurs de bières et de brasseries. Et voilà déjà que Bruxelles montre son museau ! Surréalisme, Art nouveau, temple de la Bande Dessinée, capitale de l'Europe. Enfin, plus discrète dans sa communication mais sans en avoir moins à offrir, la Wallonie vaut sans aucun doute une visite prolongée. Waterloo et sa butte du lion, Binche et son carnaval mondialement connu, Namur et sa citadelle aux grandes allures, Dinant et son rocher élégant... Et comment ne pas citer Liège, la Cité Ardente qui loge en son sein des artistes décalés, des gaufres divines. Enfin, Bastogne et ses sites commémoratifs et interactifs sur la Seconde Guerre mondiale font vibrer les Ardennes. Les forêts enchanteresses détendront les coeurs les plus stressés et les produits gourmands de la Gaume ou de la Lorraine combleront les plus gourmands. Où que vous soyez en Belgique, le Royaume promet des vacances sans chichis.
REMERCIEMENTS : Je remercie tous les représentants des Offices du tourisme de Wallonie, de Flandre et de Bruxelles-capitale pour leurs informations précieuses et leur soutien. Merci également à Talatah Favreau et Virginie Van Sichelen des éditions du Petit Futé sans qui ce guide Belgique n'aurait pas pu voir le jour. Merci à Mme Ops pour sa précision logistique, sa bonne humeur et ses conseils précieux en matière de bonne chère, ainsi que pour son sens du compromis tout ce qu'il y a de plus belge. Enfin, je remercie Wim Racoon ainsi que son équipier surnommé Spikie, qui m'ont prouvé que la scission du pays n'est pas prête d'arriver.

Galerie photo BELGIQUE

Idées de séjour BELGIQUE

Etat des routes

Jusque dans les années 1990, les Belges ne se privaient jamais de claironner fièrement à leurs amis étrangers que la seule chose que pouvaient distinguer les astronautes depuis l'espace était certes la Grande Muraille de Chine mais aussi leurs autoroutes ! C'est vrai que le petit pays pouvait s'enorguellir d'un exceptionnel réseau routier et autoroutier éclairé, en bon état et... gratuit. Les choses ont bien changé depuis, crises et gabegies ont plombé tout cela. Certes l'accès aux autoroutes est toujours gratuit - périodiquement l'un ou l'autre politique en mal de popularité assure que la vignette sera bientôt instituée pour les véhicules étrangers- mais les lampions se sont éteints sur pas mal de tronçons. Ce qui n'empêche pas de constater l'état déplorable des revêtements. Surtout côté wallon dont les finances sont fort mal en point. Des chantiers sont malgré tout lancés ici et là donc réduisez votre vitesse !

Séjour courtHaut de page

Si vous ne disposez que d'un week-end pour découvrir la Belgique, préférez la visite d'une ville et de ses environs plutôt que de faire le tour du pays au plus vite. La Belgique se visite lentement, et vous allez devoir prendre ce rythme. Bruges ou Bruxelles sont les choix les plus courants mais jamais décevants. A Bruges, évitez absolument la haute saison, vous profiterez ainsi d'une ville plus chaleureuse et accueillante. On trouve un dynamisme indéniable, très urbain, à Anvers et Gand, alors que Namur ou Liège apportent un caractère festif plus populaire.

Jour 1. Louez un vélo, que vous soyez venu en bus, en train ou en voiture : la douceur de vivre de Bruges prendra ainsi tout son sens. Un premier tour de la ville vous permettra de découvrir les fameux canaux et de flâner parmi les amoureux venus échanger des baisers dans cet environnement romantique. Le soir, Bruges ressemble davantage à un paisible petit village qu'à une cité en pleine effervescence nocturne.

Jour 2. Commencez la journée en gravissant les 366 marches du beffroi jusqu'au 5e étage : une superbe vue s'offre alors à vous, sans compter la trésorerie et autres vestiges de la tour, accessibles aux différents étages. L'après-midi, faites une minicroisière sur les canaux pour admirer les ponts et les nombreuses maisons qui baignent dans l'eau. Le soir, dégustez des moules-frites dans un restaurant typique : parfois, les bons vieux clichés ont du bon !

Jour 3. Visitez la cathédrale Saint-Sauveur et l'église Notre-Dame, construite aux XIVe et XVe siècles en gothique scaldien. L'après-midi, de nombreux musées permettent d'approfondir ses connaissances sur le pays et la ville : citons pêle-mêle le musée Gruuthuse, le musée Groeninge, le musée Memling de l'hôpital Saint-Jean, les musées de la Dentelle, du Chocolat, du Diamant...

BruxellesHaut de page

Jour 1. La capitale belge va vous surprendre. Le centre névralgique de l'Union européenne n'est pas qu'un simple centre administratif et bureaucratique : Bruxelles est une ville dynamique qui rayonne grâce à son architecture, ses espaces verts, sa douceur de vivre, mais aussi et surtout par ses habitants, sympathiques bons vivants. Pour commencer, rendez-vous sur la Grand-Place en passant par la rue du Marché-aux-Herbes. Admirez l'hôtel de ville et les maisons environnantes parmi lesquelles la Maison du Roi, où se trouve le musée de la Ville de Bruxelles. A deux pas de la Grand-Place, flânez dans les ruelles pavées et pleines de charme du quartier Saint-Jacques qui regorge de bistrots et de petites boutiques. Et, bien sûr, rendez visite au Manneken Pis, l'un des symboles les plus célèbres de Bruxelles. Sa taille (60 cm) va peut-être vous étonner, mais il représente bien l'humour belge et sa tendance à l'autodérision. Les galeries royales Saint-Hubert, premières galeries couvertes d'Europe (1846), méritent elles aussi le détour. Salons de thé, brasseries, librairies et boutiques chic occupent le rez-de-chaussée, tandis qu'à l'étage se trouvent des appartements privés. Le soir, optez pour un spectacle dans un des nombreux théâtres de la ville.

Jour 2. Promenez-vous autour de la place du Sablon, encadrée de maisons de maître et de l'église Notre-Dame du Sablon, surprenant édifice de style gothique, aux magnifiques vitraux. La place est le cadre d'un célèbre marché aux antiquités le samedi et le dimanche matin. Mais les galeries d'art et d'antiquités du quartier composent à elles seules un musée chic permanent. Non loin de là se trouve un autre quartier qui mérite le détour : les Marolles. Radicalement différent, ce quartier populaire, en agitation constante, foisonne de petits commerces, de brocantes et de cafés et restaurants typiques et chaleureux. Chaque matin, un marché aux puces, faramineux bric-à-brac haut en couleur, se tient sur la place du Jeu de Balle ! Enfin, s'il vous reste du temps, pourquoi ne pas vous mettre au vert en flânant dans le parc de Bruxelles, l'un des plus grands de l'agglomération bruxelloise (plus de 71 ha) ? C'est l'occasion de respirer un air un peu plus pur et de se balader à vélo en toute quiétude.

Jour 3. Pour le dernier jour à Bruxelles, faites la part belle aux musées. Difficile de choisir vu leur nombre, mais on peut citer le musée d'Art ancien et le musée d'Art moderne, les musées royaux d'Art et d'Histoire, le Muséum de Sciences naturelles (et la plus grande exposition de squelettes de dinosaures en Europe), le Centre belge de la bande dessinée, le musée Belvue qui raconte l'histoire de la Belgique, le musée des Instruments de musique avec ses 7 000 pièces de collection, ou encore le tout nouveau musée Magritte ! Une bonne semaine de visite serait nécessaire pour avoir un aperçu satisfaisant de la richesse des collections présentées dans les musées bruxellois. L'après-midi, dirigez-vous vers l'Atomium, vestige de l'Exposition universelle de 1958, récemment rénové. Et si vous êtes avec des enfants (ou même sans), arrêtez-vous aussi dans le parc Mini-Europe, qui vous fera voyager à travers une Europe en miniature.

Une alternative au traditionnel (et très touristique) Bruxelles-Bruges...

Brussel - Kortrijk - Gent - Antwerpen

(autrement dit, Bruxelles - Courtrai - Gand - Anvers)

Partons tout de même de Bruxelles car la plupart des transports venant de l'étranger prennent la capitale pour port.

Jour 1 : Arrivée à Bruxelles. Visite de la Grand Place (de jour ou de nuit)

Jour 2 : Bruxelles. Découverte d'un ou plusieurs musées de la ville (en fonction des goûts).

Jour 3 : Départ vers Courtrai. Visite de l'incontournable TEXTURE (musée du lin interactif). Promenade de la Lys et pique-nique à Buda Beach. Passage dans le massif centre commercial K in Kortrijk. Nuit en pleine nature dans le Heuvelland.

Jour 4 : Sur les traces de la Grande guerre. Visionnage du documentaire Zero Hour à l'office du tourisme de Kemmel puis visite des tranchées allemandes de Bayernwald. Randonnée dans la région (cartes à l'office du tourisme de Kemmel). Nuit dans la région du Heuvelland. Une autre alternative est de visiter le musée " Visit Flanders " à Ypres (Ieper) qui retrace également l'histoire de la Grande guerre (plus long mais plus complet).

Jour 5 : Départ vers Gand. Visite du STAM et de L'adoration de l'agneau mystique (chef d'oeuvre des primitifs flamands). Repas du soir de préférence dans un restaurant végétarien, dont Gand regorge. Superbe promenade de nuit " Gent by night " (carte à l'office du tourisme).

Jour 6 : Anvers. Visite du musée MAS et après-midi shopping (diamants, dentelle, créateurs).

Jour 7 : Retour sur Bruxelles et départ vers son pays d'origine.

Séjour longHaut de page

Deux semaines représentent un laps de temps raisonnable pour avoir un bon aperçu de la Belgique, de ses grandes villes comme de son arrière-pays. Le " plat pays " de Jacques Brel est peut-être un petit territoire, mais les points d'intérêt y sont nombreux.

Jours 1 à 3. Visitez Bruxelles, capitale de l'Europe et de la Belgique. En deux jours, vous pourrez parcourir la ville. Mais pour visiter quelques musées et, surtout, pour s'imprégner de l'esprit qui y règne, comptez au moins trois jours pleins.

Jour 4. Waterloo. Ce lieu tragique demeure, dans les mémoires françaises, celui d'une cuisante défaite. Sur place, vous pourrez visiter le champ de bataille : le dernier quartier général de Napoléon, le musée Wellington (adversaire victorieux de ce dernier), le panorama de la bataille de Waterloo ou encore la Butte du Lion, lieu à la mémoire du prince d'Orange.

Jours 5 et 6. Rendez-vous à Anvers. A la fois un grand port, une vaste vieille ville riche en monuments historiques, et une ville vivante de jour comme de nuit, Anvers a de quoi séduire un large public. Déambulez dans les ruelles de la vieille ville, bordées d'innombrables trésors architecturaux. Admirez l'immense cathédrale de style gothique et sa flèche (123 m, la plus haute de Belgique) ainsi que la Grand-Place, entourée des majestueuses maisons de guildes avec leurs façades à redans et leurs statues dorées. L'après-midi, faites du shopping dans les boutiques des créateurs anversois branchés. Promenez-vous aussi sur les bords de l'Escaut, ancien centre des activités portuaires du XIXe siècle, un peu mélancolique et bordé de façades à l'architecture contemporaine. La nuit tombée, l'activité de la ville ne faiblit pas. C'est le moment de vous attabler dans l'un des nombreux cafés ou restaurants que compte Anvers, et, pour les oiseaux de nuit, de prolonger la soirée dans une des discothèques qui accueillent des DJs internationaux. Le lendemain, visitez la maison de Rubens. Rendez-vous ensuite au " Sud " (Het Zuid), le nouveau coeur culturel d'Anvers. C'est là que se trouve le musée des Beaux-Arts, qui présente une superbe collection de primitifs flamands, et le musée d'Art contemporain.

Jours 7 et 8. Cap sur Gand. Si l'on dit que Bruges est la plus belle ville de Belgique, elle a là une vraie rivale. Le centre-ville possède un patrimoine architectural étonnant et regorge de vieux monuments, comme la cathédrale Saint-Bavon où se trouve le retable de l'Agneau mystique des frères Van Eyck (XVe siècle), la halle aux draps et le beffroi, l'hôtel de ville, le quai aux Herbes, le château des Comtes. La ville abrite aussi d'excellents musées : musée des Beaux-Arts, musée d'Art contemporain, musée du Design... Par ailleurs, contrairement aux nuits calmes et tranquilles de Bruges, celles de Gand sont animées par la population étudiante, et vous trouverez de nombreux bars où croiser quelques fêtards.

Jours 9 et 10. Découvrez Bruges, la Venise du Nord. Comptez deux jours au minimum pour vous imprégner de sa douceur de vivre.

Jour 11. Ostende. Allez passer une journée sur la côte belge. En plus de posséder une plage magnifique (9 km de sable !) et une jolie promenade, Ostende est une vraie ville en bord de mer, avec un centre animé et un certain nombre de curiosités, parmi lesquelles l'excellent musée d'Art moderne, l'Atlantikwall et la maison et atelier du peintre James Ensor.

Jour 12. Ypres. Cette ville martyre, rasée pendant la Première Guerre mondiale, a été minutieusement reconstruite. Passez par la Grand-Place, admirez la cathédrale Saint-Martin, puis visitez le musée In Flanders Fields, qui vous fera revivre les événements de la guerre 1914-1918. Vous pouvez ensuite vous rendre dans un des estaminets typiques des environs.

Jour 13. Tournai. Ville au riche passé historique, Tournai a su préserver bon nombre de témoignages civils, militaires et religieux de son prestigieux passé, même si les guerres ne l'ont pas épargnée. La ville mérite que l'on s'y arrête une journée : la cathédrale est une des plus belles de Belgique, le beffroi est classé et on y trouve plusieurs musées intéressants ainsi que de bons restaurants. Une petite balade sur la Grand-Place ou les quais de l'Escaut vous convaincra.

Jour 14. Mons. Etape agréable, cette jolie ville wallonne possède une élégante Grand-Place, de jolies rues pavées et un beffroi classé de style baroque. Si vous êtes dans les environs le dimanche qui suit la Pentecôte, ne manquez pas la fête traditionnelle de la Ducasse, plus connue sous le nom de " Doudou ". En route vers Namur, vous pouvez également faire une halte à Charleroi, histoire de découvrir la plus grande métropole wallonne. Et le superbe musée de la Photographie de Mont-sur-Marchienne (un des plus importants d'Europe) vaut à lui seul le déplacement.

Jour 15. Namur. Ville mosane paisible, Namur possède un charme certain. Commencez par visiter la citadelle, ensemble fortifié du XVIIIe siècle, qui offre de magnifiques points de vue sur la ville et la vallée de la Meuse. Ne manquez pas non plus la cathédrale Saint-Aubain, l'église Saint-Loup et le musée Félicien Rops.

Jour 16. Dinant. Nichée entre le fleuve et les rochers, cette petite ville wallonne a un aspect très pittoresque, et l'on comprend pourquoi les touristes y affluent. Vous pourrez y visiter la collégiale et la citadelle ainsi que vous offrir une croisière sur la Meuse. Les plus sportifs opteront pour la descente de la Lesse en kayak.

Jour 17. Liège. Visitez la ville la plus festive de Wallonie, capitale culturelle de la région. Ancien centre sidérurgique, Liège conserve malgré tout quelques vestiges de son passé. En tant que principauté épiscopale : la place du Marché entourée de bâtiments des XVIIe et XVIIIe siècles, l'hôtel de ville, l'église Saint-Jacques, la collégiale Saint-Barthélemy avec ses fonts baptismaux du XIIe siècle... Elle abrite aussi des musées dignes d'intérêt, tels que le musée Curtius, le musée de la Vie wallonne, le musée d'Art religieux et d'Art mosan ou le musée d'Art moderne et contemporain. Enfin, le week-end, il serait impardonnable de ne pas y rester au moins pour une soirée pour profiter de l'ambiance nocturne.

Jour 18. Visitez Tongres, la plus ancienne ville de Belgique. Ne manquez pas les restes de l'enceinte romaine, le Musée gallo-romain et la basilique Notre-Dame (un des plus beaux monuments gothiques dans le pays).

Jours 19 et 20. Passez un ou deux jours dans les Ardennes, et découvrez les sentiers et villages de cette région boisée et vallonnée. Visitez Bastogne, ville symbole de la bataille des Ardennes, flânez dans les rues de Bouillon, faites du VTT autour du village d'Houffalize, du kayak ou de la randonnée à Durbuy... Et pourquoi ne pas finir votre séjour par la ville thermale de Spa, histoire de se reposer si vous décidez de profiter lors de votre séjour du côté festif de la Belgique !

8 jours en Wallonie

Jour 1 : Mons et borinage. Grand place de Mons, Beffroi, Collégiale Sainte-Waudru et trésor, Musée des Arts Décoratifs, PASS Frameries, MAC's Grand Hornu.

Jour 2 : Patrimoine industriel et tourisme fluvial. Ascenseur à bateau de Strépy-Thieu, Canal du Centre Historique et ascenseurs, plan incliné de Ronquières, Musée de la Photographie à Mont-sur-Marchienne, site du Bois du Cazier. Soirée au Rockerill.

Jour 3 : Mise au vert. Lacs de l'Eau d'Heure, visite du barrage de la Plate Taille, Crocodile rouge, sentiers de randonnée à pied ou à vélo, Aqua-golf,... A proximité en option : beffroi de Thuin, château de Chimay.

Jour 4 : Filles de Meuse. Dinant (collégiale et citadelle), Jardins d'Annevoie, château de Freyr, rochers de Furfooz, Hastière...

Jour 5 : Entre Ardenne et Gaume. Château-fort de Bouillon, vallée de la Semois, abbaye d'Orval.

Jour 6 : Mémoire et vieilles pierres. War Museum à Bastogne, La Roche-en-Ardenne, Durbuy.

Jour 7 : la Cité Ardente (Liège). Gare Calatrava, Musée Curtius, Musée de la Vie Wallonne, Cathédrale Saint-Paul et trésor... Soirée dans le Carré.

Jour 8 : Namur, capitale. Citadelle, Musées...

Séjours thématiquesHaut de page
La Belgique à véloHaut de page

La Belgique est un paradis pour les cyclistes (en dehors de Bruxelles). Partout, vous trouverez des pistes cyclables, des promenades aménagées, et les endroits où louer des vélos ou des VTT sont nombreux. En Flandre, un réseau d'itinéraires couvre l'ensemble du territoire : les LF-routes (www.vlaanderen-vakantieland.be et www.groteroutepaden.be). Et on peut également créer son itinéraire à la carte en définissant ses knoopunten (chiffres à suivre pour aller d'un point à un autre) via le site www.fietsnet.be. En Wallonie, le réseau Rando-Vélo (www.randovelo.org) est son équivalent. Un réseau de routes à l'écart du trafic a également été aménagé au sud du pays pour les cyclistes, les marcheurs et les cavaliers : la Ravel, Réseau Autonome de Voies Lentes (www.ravel.wallonie.be). Ces itinéraires balisés vous permettront de découvrir chemins de halage, voies ferrées désaffectées, bâtiments à l'architecture étonnante, coins de verdure... Les infrastructures sont quasiment tout le temps adaptées pour une sécurité supplémentaire des utilisateurs de deux-roues ; les transports en commun (le train, le tramway sur la côte aussi) offrent de larges possibilités quand on privilégie la location par exemple.

Séjour bande dessinéeHaut de page

Le Centre de la bande dessinée à Bruxelles, ainsi que le musée Hergé à Louvain-la-Neuve, font de la Belgique le centre du 9e Art. Dans la capitale sont aussi installés des panneaux représentant les personnages de bandes dessinées les plus célèbres de Belgique et d'ailleurs. Ainsi, ce ne sont pas moins d'une vingtaine de fresques qui recouvrent les murs de Bruxelles pour rendre hommage aux artistes, scénaristes, dessinateurs ou éditeurs.

Un B.B. Tour (Bières Belges)Haut de page

Toutes les villes de Belgique (et les villages) ont leur propre bière ! Si ceci est un peu exagéré, il est vrai que le plat pays regorge de différentes boissons houblonneuses qui se dégustent avec passion. Alors pourquoi ne pas faire un B.B. Tour ? Pour une visite qui mêle à la fois découvertes touristiques et bonnes bouteilles, voici une idée d'itinéraire partant des terres et qui aboutit à la mer. Commencez par la ville de Chimay (bien connue pour sa " Chimay bleue "), où vous pourrez visiter la brasserie. Montez ensuite à la capitale qui, Bruxelles oblige, regorge de cafés où les bières trappistes foisonnent. Le Délirium (au centre-ville) ou l'Atelier (Ixelles) sont les plus représentatifs. Prochaine étape : Leuven, pour visiter l'industrie Stella et passez à l'Oude Markt (le plus long bar du monde), puis direction Anvers pour mêler diamants et " Triple d'Anvers ". Enfin, passez à Bruges pour chanter le long des canaux, avec à la main, une " Brugse Zot ". Pour finir, déguster une Keyte et un moule-frites ou une croquette de crevettes à Ostende.

Nez au vent et mains sur le guidon ! De Bruxelles à Bruges...

Un itinéraire de 4 jours et 3 nuits pour traverser un bout de Flandre à vélo et profiter des beautés de la nature et de plusieurs grandes villes belges,... qui dit mieux ? Le parcours à vélo est en très grande majorité sur pistes cyclables et est adapté aux cyclistes du dimanche et aux enfants. Comme l'itinéraire implique environ 5 heures par jour (comprenant 1 heure de pause pour une sieste dans les champs par exemple), vous aurez le temps de faire l'une ou l'autre des visites suggérées dans les villes que vous passerez au détour de votre chemin.

Un conseil : si vous n'êtes pas habitué à faire du vélo, prévoyez un petit coussin supplémentaire pour la selle.

Un deuxième conseil : inscrivez les numéros à suivre sur un papier et glissez-le dans une petite pochette en plastique facilement accessible. Il arrive que les chiffres se succèdent très rapidement.

Jour 1 : 35 km, Bruxelles - Alost (Aalst)

Départ de la station de tram Heysel. Profitez-en pour admirer l'Atomium puis rendez-vous à Wemmel, sur Hammesehoek. Suivez la route jusqu'à apercevoir le premier numéro de votre itinéraire : le 51 (en vert sur fond blanc). La suite complète : 51-4-12-9-3-2-50-46-38-36-34. Arrivé à Alost, profitez-en pour prendre un verre sur la très belle Grand-Place. Bars et restaurants en tout genre y sont installés.

Jour 2 : 40,5 km, Alost (Aalst) - Gand (Gent)

Le lendemain, la reprise se fait au 34 et les numéros complémentaires sont : 28-26-25-18-15-11-12-53-47-43-42-41-37. Pour la seconde moitié (derniers 20 km) : 34-66-22-12-7-5-4. Profitez de la fin de la journée pour visiter l'un ou l'autre des points d'intérêt de Gand.

Jour 3 : 44,8 km, Gand (Gent) - Bruges

Reprise au 4 puis suivez : 50-51-54-53-29-14-18-2-81-87-94-97 (pour les 26,5 premiers kilomètres).

Ensuite et enfin, 98-62-96-66-59-88-76-56-71-82-69-5-98.

Jour 4 : Visite de Bruges et retour sur Bruxelles en train. Le billet pour chaque vélo coûte 5 € et il vous faudra l'ajouter au prix votre billet personnel (14,30 € le trajet). Pour les - de 26 ans, pensez au billet Go Pass de 1 à 6 €.

Pour vérifier votre itinéraire ou en inventer un à votre convenance : www.fietsnet.be

Ailleurs sur le web

Liens utiles Belgique

Toutes les bonnes adresses Belgique

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté