PAYS BALTES - guide touristique du Petit Futé

Bienvenue dans les pays Baltes !

Aux confins de l'Europe du Nord et de l'Est, les pays Baltes restent modérément connus des touristes francophones. Ils ont pourtant beaucoup à offrir ! Regorgeant de villes séduisantes, à l'instar des trois capitales Vilnius, Riga et Tallinn, dotés de beaux paysages de forêts et de lacs, parsemés de châteaux médiévaux et riches de la jolie côte de la mer Baltique, la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie sont des destinations de charme. Ces ex-Républiques soviétiques sont aujourd'hui des pays de l'Union européenne à l'avant-garde du libéralisme et de la modernité dans de nombreux domaines : télécommunications, design, informatique... Saviez-vous que Skype est une compagnie estonienne, que Tallinn est la première ville au monde à avoir introduit la gratuité des transports pour ses habitants et que la wifi y est accessible gratuitement dans tous les lieux publics ? Par contraste, l'oblast de Kaliningrad, enclave russe coincée entre Pologne et Lituanie, est un véritable témoin de revenu de l'époque soviétique avec guère d'altération. Le temps semble s'y être quelque peu arrêté au début des années 1990. C'est aussi la dernière " colonie " russe d'Europe... Issus d'une histoire mouvementée entre influences russe, allemande, suédoise, danoise et polonaise, les trois Pays Baltes indépendants témoignent au contraire de l'opiniâtreté de petits peuples à se forger une indépendance malgré les empires successifs des puissants voisins. Aujourd'hui, membres de l'OTAN et de l'UE, tournés vers la modernité occidentale, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie portent haut leurs indépendances nationales. Langues, culture, traditions, patrimoine : ces pays exaltent toutes leurs spécificités nationales, pour le bonheur du visiteur qui y trouvera juste ce qu'il faut d'exotisme. A l'autre bout de l'Europe, le dépaysement est assuré : les cultures baltes regorgent de trésors et de secrets. Vous trouverez des plages ravissantes, des îles sauvages, des églises gothiques, des villages pittoresques aux maisons en bois peint et des forêts profondes Vous trouverez aussi des villes resplendissantes, parsemées de monuments colorés, au patrimoine insoupçonné, aux établissements jeunes et inventifs, à la vie nocturne trépidante. C'est assurément ici qu'il s'est produit le plus de changements en Europe ces vingt dernières années... Des tréfonds de la Guerre Froide au boom High-Tech, bienvenue dans les pays Baltes, terres de contrastes !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS : Un grand merci à Julia, Alexandra et Anna, à tous ceux qui d'une manière ou d'une autre ont contribué à l'élaboration de ce guide.

PAYS BALTES : les adresses futées

PAYS BALTES : Idées de séjour

L'été est propice à la découverte des pays Baltes, mais de préférence en juillet, les stations balnéaires étant alors un peu moins prises d'assaut qu'en août. Une balade estivale à vivre en bus ou, mieux encore, en véhicule privé (voiture ou moto) pour s'arrêter librement au gré des découvertes. Nous ne sommes pas loin du cercle polaire, suffisamment pour connaître le phénomène des nuits blanches : pendant presque un mois (mi-juin à mi-juillet), il ne fait jamais nuit : tout au plus un crépuscule de 3 heures avant que le soleil ne réapparaisse. Voilà qui vous laisse le temps de profiter de votre séjour.

SEJOURS COURTS
Visite des trois capitales en une semaine
Vilnius

Jour 1 - Le centre de Vilnius. Commencez votre visite par la place de la cathédrale que vous reconnaîtrez à son imposant style classique français. Montez par le parc à la tour de Gediminas qui surplombe la place. En haut de la tour se trouve un belvédère qui offre un beau panorama de la ville. Puis empruntez Gedimino prospektas, " les Champs-Elysées " lituaniens. Dans cette rue se trouve le musée des Victimes du génocide, appelé plus communément " le musée du KGB " ; émouvant, il évoque l'enfer des prisonniers politiques sous l'occupation soviétique. Après avoir arpenté Gedimino, repartez de la place de la Cathédrale pour remonter la rue Pilies, qui abonde en restaurants et cafés ; profitez-en pour faire une pause à l'une de ses terrasses. Continuez votre ascension par la rue Didžioji, qui vous conduira à la place de l'hôtel de ville. De la place, vous apercevrez l'église Saint-Casimir, reconnaissable à son clocher en forme de couronne et à sa couleur rose. Passez devant l'hôtel Astorija et montez jusqu'à la porte de l'Aurore.

Jour 2 - Vilnius côté est. Commencez la journée par la visite de l'église Sainte-Anne à la façade en brique rouge. Derrière se trouve l'ensemble des églises des Bernardins. Traversez le fleuve puis aventurez-vous dans " la république d'Užupis ", quartier d'artistes bohèmes surnommé le " Petit Montmartre ". Grimpez à Basteja, et laissez-vous séduire par la vue. Au nord de la ville, ne manquez pas l'église Saints-Pierre-et-Paul. Son intérieur offre l'un des meilleurs exemples du baroque lituanien. En fin d'après-midi, vous pouvez vous rendre à la tour de télévision. De là, vous pourrez admirer Vilnius et ses alentours, et dîner ou boire un verre au restaurant.

Jour 3 - Trakai. Trakai est une petite ville à 28 km de Vilnius, célèbre pour son lac et son château fort, qui a été pendant un temps la capitale du duché de Lituanie. Au programme, visite du château et du Musée ethnographique karaïte, pour découvrir cette minorité lituanienne. S'il fait beau et chaud, on peut se baigner dans le lac ou louer une barque pour une promenade au fil de l'eau. Après le déjeuner, prenez la route pour Rīga (3 heures) et, quelques kilomètres après la frontière, à Bauska, suivez les panneaux indiquant le château de Rundāle. Situé à 80 km de Rīga, ce palais a été construit en 1740, à la demande du duc de Birzov, par Franscesco Bartolomeo Rastrelli, l'architecte à qui l'on doit le Palais d'hiver de Saint-Pétersbourg. C'est sans nul doute le plus beau palais des pays Baltes.

Rīga

Jour 4 - Visite de la vieille ville de Rīga. Tôt le matin, partez pour les halles du marché couvert (le plus grand d'Europe). Ce sont d'anciens hangars à zeppelins. Entrez dans la vieille ville par la " porte du chameau ", qui rappelle que les marchandises des caravanes d'Asie arrivaient jusqu'à Rīga. Montez ensuite au clocher de l'église Saint-Pierre pour admirer la vue de la ville. Ensuite, empruntez la rue Skārņu pour rejoindre la place du Dôme, centre de la vieille ville, où se trouve la cathédrale du Dôme abritant l'un des plus beaux orgues d'Europe. Promenez-vous dans le dédale des rues qui composent le centre historique de Rīga et découvrez les nombreux bâtiments historiques du vieux Rīga.

Jour 5 - Ville nouvelle et Art nouveau. Bordant la vieille ville le long du boulevard Basteja se trouve l'Opéra. Non loin de là, dans la rue Brīvības, principale artère de la ville, se dresse le monument de la Liberté. En continuant sur Brīvības, vous apercevrez l'hôtel Latvija, un gratte-ciel de 27 étages situé dans la rue Elizabetes. Rīga est connu pour être la ville européenne possédant le plus grand nombre de chefs-d'oeuvre architecturaux de style Art nouveau. Une promenade le long de la rue Elizabetes (sens opposé à la gare), où se concentre une partie de ces bâtiments, s'impose. Au bout de la rue, dans la rue Alberta, vous pourrez admirer les plus belles constructions Art nouveau de la ville. On doit l'ensemble de la rue, excepté le n° 12, à Eisenstein, le père du célèbre cinéaste. Retournez à l'hôtel Latvija. Au 26e étage, le Sky Bar propose une vue panoramique sur la vieille ville. Prenez le temps d'avaler un cocktail, tout en admirant le coucher de soleil...

Jour 6 - De Sigulda à Tallinn. Prenez la route de bon matin, en direction de Sigulda. Vous pourrez y visiter les grottes de Guttman, le long de la rivière Gauja, et le château de Turaida, qui semble sorti d'un conte de fées. Demandez que l'on vous raconte la légende de la Rose de Turaida. De là, prenez la route vers Saulkrasti, pour rejoindre la Via Baltica en direction de l'Estonie. Tout le long de la route, vous trouverez des villages de pêcheurs dont les restaurants n'ont peut-être pas d'étoiles mais qui proposent une honnête cuisine traditionnelle. Quelques kilomètres après la frontière, vous arrivez à la station balnéaire estonienne de Pärnu. Prenez le temps de tremper les pieds dans l'eau, en admirant l'architecture " d'été " en bois. Vous n'êtes plus qu'à 2 heures de route de Tallinn.

Tallinn

Jour 7 - Visite de la vieille ville de Tallinn. Commencez par la visite de la ville haute (butte de Toompea). Une fois dans l'enceinte de la vieille ville, empruntez la rue Pikk pour rejoindre la butte de Toompea. De la butte, un belvédère offre un magnifique panorama sur Tallinn. Une pause photo s'impose avant de visiter la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski et l'église du Dôme. Quittez Toompea, pour découvrir la ville basse dont le coeur est la place de la Mairie, l'ancienne place du marché. Puis promenez-vous au hasard des ruelles et des arrière-cours pour vous imprégner de l'atmosphère médiévale de Tallinn. Laissez-vous surprendre par la cuisine estonienne que proposent les restaurants de la capitale. Faites une escapade à l'ouest de la vielle ville afin de visiter le palais de Kadriorg et son musée. S'il vous reste du temps, longez la plage à côté pour apprécier toute la tranquillité et l'infini de la mer Baltique.

Découverte en une semaine de l’Estonie

Vous pouvez négliger deux à trois étapes si vous avez moins de temps.

Jour 1 - De Rīga (Lettonie) à Pärnu. De Rīga, prenez la route de bon matin, en direction de Sigulda. Vous pourrez y visiter les grottes de Guttman, le long de la rivière Gauja, et le château de Turaida, qui semble sorti d'un conte de fées. Demandez que l'on vous raconte la légende de la rose de Turaida. De là, prenez la route vers Saulkrasti, pour rejoindre la Via Baltica en direction de l'Estonie.

Tout le long de la route, vous trouverez des villages de pêcheurs, dont les restaurants n'ont peut-être pas d'étoiles, mais qui proposent une honnête cuisine traditionnelle. Quelques kilomètres après la frontière, vous arrivez à la station balnéaire estonienne de Pärnu. Prenez le temps de tremper les pieds dans l'eau, en admirant l'architecture d'été en bois.

Jour 2 - De Pärnu à Kuressaare. De Pärnu se rendre au port de Virtsu pour prendre un ferry à destination de Kuivastu, sur l'île de Muhu, qui est reliée à Saaremaa par une digue. Découvrez le long de votre chemin vers la capitale de l'île, Kuressaare, la beauté sauvage de la faune et la flore préservées de Saaremaa. Une fois arrivé à Kuressaare, flâner dans les petites rues de la vieille ville.

En arrivant par la route principale, on pourra gagner la place centrale de la ville, Kesk väljak, pour suivre ensuite la rue Lossi, qui mène tout droit, à travers la vieille ville, au château épiscopal de Kuressaare et au parc. Le château se dresse face à la mer.

Jour 3 - De Kuressaare à Haapsalu. Hiiumaa, la deuxième île du pays et Saaremaa sont distantes l'une de l'autre de 5,5 km seulement. De mai à septembre, un service de ferries relie les deux îles, d'Orjaku (Hiiumaa) à Triigi (Saaremaa). Hiiumaa est entourée de plages (les plus belles sont au nord-ouest, les plus chaudes près de Kassari) tandis que l'intérieur est marécageux et forestier. D'Heltermaa (à l'est de Hiiumaa) un ferry fait la navette entre Rohuküla, sur le continent (au sud-ouest de la ville de Haapsalu) et l'île de Hiiumaa. Une fois arrivé dans la station balnéaire d'Haapsalu, vous pourrez commencer la visite par les ruines de la forteresse de l'Evêque, la cathédrale gothique sans oublier la gare et le Kuursaal.

Jour 4 - D'Haapsalu à Tallinn. Après 1 heure 30 de trajet, vous serez enfin à Tallinn. Pour la visite de la vieille ville, reportez-vous au séjour court des trois capitales baltes.

Jour 5 - De Tallinn à Tartu. La plus ancienne ville universitaire des pays Baltes, Tartu est aujourd'hui la deuxième ville estonienne, réputée pour son ambiance estudiantine et sa vie nocturne. Sa partie la plus ancienne est le mont Toomemagi, où se trouvait jadis la bourgade fortifiée d'Estes. On peut y voir le plus vieux monument de Tartu : un autel de sacrifices païens. Le centre-ville accueille la fameuse université de Tartu ainsi qu'un bon nombre de bâtiments de style classique : l'hôtel de ville, la cathédrale de l'Assomption et des immeubles d'habitation. Parmi les monuments du Moyen Age, le plus intéressant est sans doute la basilique Saint-Jean.

Jour 6 - De Tartu à Viljandi. Viljandi est une des plus jolies villes du pays. Visitez les ruines du château de l'ordre Teutonique qui se dressent au-dessus du lac Viljandi, puis le dernier monument médiéval subsistant, l'église Saint-Jean. Enfin, faites un tour dans les villages à l'est de la ville, noyés dans une luxuriante végétation.

Jour 7 - De Viljandi au parc national de Lahemaa. Visitez Palmse et son vieux manoir de style baroque. Appréciez la faune et la flore exceptionnelles de ce parc qui longe la mer Baltique. Et pour profiter de la mer, arrêtez-vous dans l'une des deux petites villes côtières du parc, Vosu et Loksa. Puis retour sur Tallinn.

Découverte en une semaine de la Lettonie

Jour 1 - Visite de la vieille ville de Rīga. Tôt le matin, commencez par visiter les halles du marché couvert (le plus grand d'Europe). Ce sont d'anciens hangars à zeppelins. Entrez dans la vieille ville par la Porte du Chameau, qui rappelle que les marchandises des caravanes d'Asie arrivaient jusqu'à Rīga. Montez ensuite au clocher de l'église Saint-Pierre pour admirer la vue de la ville. Ensuite, empruntez la rue Skārņu pour rejoindre la place du Dôme, centre de la vieille ville, où se trouve la cathédrale du Dôme abritant l'un des plus beaux orgues d'Europe. Promenez-vous dans le dédale des rues qui composent le centre historique de Rīga et découvrez les nombreux bâtiments historiques du vieux Rīga.

Jour 2 - Ville nouvelle et Art nouveau. Bordant la vieille ville le long du boulevard Basteja se trouve l'Opéra. Non loin de l'Opéra, dans la rue Brīvības, principale artère de la ville, se dresse le monument de la Liberté. Rīga est connu pour être la ville européenne possédant le plus grand nombre de chefs-d'oeuvre architecturaux de style Art nouveau. Une promenade le long de la rue Elizabetes (sens opposé à la gare), où se concentre une partie de ces bâtiments, s'impose. Au bout de la rue, dans la rue Alberta, vous pourrez admirer les plus belles constructions Art nouveau de la ville. On doit l'ensemble de la rue, excepté le n° 12, à Eisenstein, le père du célèbre cinéaste. A l'hôtel Latvija, au 26e étage, le Sky Bar propose une vue panoramique sur la vieille ville. Prenez le temps d'avaler un cocktail, tout en admirant le coucher de soleil...

Jour 3 - Kuldīga. Découvrez cette charmante ville le long de la rivière Venta.

Jour 4 - Liepāja. Parcourez les rues de la ville et découvrez l'une des belles plages lettones.

Jour 5 - Palais de Rundāle. Ce palais a été construit en 1740, à la demande du duc de Birzov, par Franscesco Bartolomeo Rastrelli, l'architecte à qui l'on doit le palais d'Hiver de Saint-Pétersbourg. C'est sans nul doute le plus beau palais de la région baltique.

Jour 6 - Cēsis. Encore une autre ville à l'architecture sublime qui mérite la visite, dans une région magnifique.

Jour 7 - Départ.

Découverte en une semaine de la Lituanie

Jours 1 et 2 - Le centre de Vilnius puis Vilnius côté est. Pour cette visite, référez-vous au séjour court dans les capitales baltes.

Jour 3 - Trakai. Pour cette visite, référez-vous au séjour court dans les capitales baltes.

Jour 4 - Kernavė. A 40 km de Vilnius, le site de ce petit village est sublime : la vallée du Neris et ses multiples collines. Après avoir fait un tour dans le village et dans l'ancien kolkhoze, il faut emprunter les chemins pour une petite marche, voire même un pique-nique, dans un site naturel exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Jour 5 - Kaunas. La deuxième ville du pays, et l'ancienne capitale dans l'entre-deux-guerres, mérite une petite visite. Sa vieille ville, son château et sa rue piétonne sont très agréables. Les musées doivent être visités, notamment celui de la Pharmacie, mais surtout le musée du Diable, très pittoresque.

Jour 6 - Rumšiškės. Avant de visiter Rumšiškės, la visite du monastère baroque de Pažaislis est incontournable. De là, en empruntant le bateau, de l'autre côté du lac artificiel, se trouve le Musée ethnographique, en plein air de Rumšiškės. C'est un bon moyen de découvrir l'architecture traditionnelle des quatre grandes régions du pays.

Jour 7 - Retour à Vilnius. Si les villes ne sont pas votre dada, un autre itinéraire peut être envisagé : la découverte de la presqu'île de Neringa, via Klaipėda, au lieu d'un séjour à Kaunas. Ou, plus proche, si le temps vous manque, le parc d'Aukštaitija avec ses multiples lacs est une bonne idée. Si la détente est au programme, c'est à Druskininkai qu'il faut aller, pour une cure thermale, même de quelques jours.

SEJOURS LONGS
Visite des pays Baltes (3 semaines – 1 mois)

De préférence au mois de juillet, optez pour une boucle qui vous fera découvrir les capitales baltes et la mer Baltique avec comme fil conducteur les festivals de musique et le soleil ! (Voir le séjour court pour connaître les détails).

Première étape : Estonie (6/9 jours)

Tallinn (4/5j) : possibilité d'une journée d'excursion au parc national Lahemaa.

Parnü (3/4j) ou Sareemaa (3/4j) : soleil et cures thermales.

Deuxième étape : Lettonie (8/11 jours)

Rīga (5/6j) : avec des journées sur les plages de Jūrmala et une excursion à Pilsrundāle.

Côte ouest de Courlande (3/5j) : étape à Ventspils (1/2j) et Liepāja (2/3j).

Troisième étape : Lituanie (8/11 jours)

Nida (4/5j) : avec excursion possible au Kaliningrad (1j) ou à Klaipėda.

Vilnius (4/6j) : avec une journée au bord du lac de Trakai.

Notons que le séjour peut s'effectuer aussi dans le sens Vilnius-Rīga-Tallinn.

À la rencontre de la diversité lituanienne en 3 semaines

Jours 1 et 2 - Visite de Vilnius.

Jour 3 - Visite de Trakai.

Jour 4 - Visite de Kernavė.

Jours 5 et 6 - Vilnius et Kaunas.

Jours 7 et 8 - Kaunas, delta du Niémen. Partez de Kaunas pour rejoindre la côte lituanienne et découvrir les charmes des petits villages de la lagune de Courlande et sa spécialité culinaire : le poisson fumé. Vous pourrez admirer les quantités d'oiseaux qui s'installent dans cette région le temps de leur reproduction (observatoire ornithologique), tout en logeant chez l'habitant, dans des maisons sublimes. Ils vous proposeront de nombreuses activités de découverte de la région.

Jours 8 et 9 - Presqu'île de Neringa. Traverser la lagune en direction de Nida, ce calme village magnifique. Rendez-vous également à Juodkrantė et à sa colline des sorcières. Découvrez les dunes et les nombreux points de vue. Profitez du lagon, de la plage et de la forêt de pins où se cachent de petites maisons en bois. Et n'oubliez pas de vous baigner dans le mer Baltique, en été, ou de marcher sur la lagune gelée, en hiver.

Jours 10 et 11 - Nida - Klaipėda, 48 km. De la presqu'île de Neringa à la ville portuaire de Klaipėda, prenez le ferry à Smitltyne puis regagnez le continent. Vous pourrez admirer le lagon et les dunes de sable qui bordent la presqu'île le long du chemin. Klaipėda ne nécessite pas plus d'une journée pour une visite de la vieille ville. On y boit la bière Svyturys ! On peut également visiter la brasserie, mais il faut réserver à l'avance.

Jour 12 - Klaipėda- Palanga, 25 km. Palanga est l'une des plus populaires stations balnéaires de Lituanie. Profitez des 10 km de plage de sable et laissez-vous tenter par un tour en jet-ski.

Jours 13 et 14 - Parc de Žemaitija. Après la folie de la station balnéaire, un petit séjour nature est le bienvenu : visite de Žemaicių Kalvarija, lac de Plateliai, et pour le grand frisson l'ancienne base militaire soviétique de Plokštinė.

Jours 15 et 16 - Siauliai. Visite de la ville, de ses nombreux musées et de la fameuse Colline des Croix.

Jours 17 à 18 - Druskininkai. Retour dans le Sud du pays pour un moment de détente dans la région du champignon, des cures thermales et la visite de Grūtos Parkos, où l'on pourra arpenter les allées jonchées des statues de l'époque soviétique.

Jours 19 et 20 - Vilnius. On pourra se rendre à Belmontas pour la journée, finir d'explorer Vilnius et faire les derniers achats.

Jour 21 - Départ. Plus de 3 semaines en Lituanie est tout à fait imaginable tant le pays est riche en découvertes. Si la visite du pays tout entier vous tente, il faut envisager un voyage d'au moins deux mois.

Découverte de la Lettonie en 10 jours

Vous pouvez négliger deux à trois étapes si vous avez moins de temps.

Jours 1 et 2 - Visite de Rīga.

Jour 3 - Rīga-Jūrmala. Journée détente dans la station balnéaire de Jūrmala. Sa longue plage de sable fin bordée de pins vous invite à la balade. Une balade qui se prolonge très facilement dans les ruelles de la ville qui regorge de maisons en bois aux origines architecturales très variées : russes, finlandaises, suédoises ou allemandes.

Jour 4 - Jūrmala -Tukums-Kolka. Cap à l'ouest vers la région Kurzeme pour rejoindre la ville de Tukums. Son musée dédicacé à l'Ordre livonien et aux habitants de Tukums vous ouvre les portes dans la tour restaurée de son château fort. Si vous êtes friands de beaux édifices ne manquez pas de visiter le château néogothique Jaunmoku et son superbe parc. Vous vous dirigerez ensuite vers le nord rejoindre la côte et la longer jusqu'à Kolka. Sur le chemin il serait dommage de ne pas s'arrêter au lac Engure. En effet, ce lac est situé au coeur d'une réserve naturelle où vous pourrez suivre sur 3,5 km le chemin des orchidées dédié à 22 espèces de ces plantes rares, contempler depuis ses tours d'observation les 122 espèces d'oiseaux trouvant refuge dans la réserve. En poursuivant votre route vers le nord vous traverserez une série de villages de pêcheurs. Arrêtez-vous sur les plages entre Roja et Kolka : c'est l'un des meilleurs endroits pour ramasser de l'ambre rejeté par la Baltique (cherchez des paillettes d'ambre translucides et brillantes).

Jour 5 - Kolka-Ventspils. Situé à la pointe du pays, Kolka offre un magnifique panorama de plages sauvages et de dunes boisées. Profitez de votre balade pour observer le phénomène des vagues croisées. En descendant vers l'ouest vous traverserez le parc de Sliteres qui abrite des cerfs, des rennes, des buses et un grand nombre d'espèces diverses d'oiseaux. Faites une pause dans le village de Mazirbe et découvrez le peuple de Livonie, les premiers habitants de la Lettonie. En sortant du parc, vous longerez la côte jusqu'à Ventspils en ne manquant pas de visiter les villages de pêcheurs situés le long de votre route.

Jour 6 - Ventspils-Liepāja. Ventspils, la rivale de Rīga, capitale de la côte. Visitez sa vieille ville et le château de l'Ordre de Livonie. Dînez dans l'ancien entrepôt des douanes " Upis ", sur le quai du vieux port. Vous pourrez flâner dans les rues de la vieille ville ou dans les parcs le long de la plage, il est bien rare qu'il n'y ait pas un concert ou un spectacle. Prolongez votre itinéraire le long de la côte en rejoignant Liepāja, l'autre grande ville de la côte ouest. Cette ancienne ville interdite, qui abritait une base navale soviétique, est en plein renouveau et sa vie culturelle n'a rien à envier à celle de Rīga. Si vous êtes d'humeur aventureuse et aimez les situations insolites, participez au reality show de la prison de Karosta. On vous propose de vivre la vie d'un prisonnier à l'époque soviétique, et sachez que celle-ci n'est pas rose... surtout lorsque l'on est un espion français !

Jour 7 - Liepāja-Jelgava-Bauska. A 20 min au sud de Liepāja par la route, vous pouvez visiter le parc national de Pape, célèbre pour ses bisons et ses chevaux sauvages. Vous emprunterez ensuite la route A9 pour vous enfoncer dans les terres. En route, visitez la ville de Saldus et ses parcs verdoyants. Bifurquez ensuite vers Jelgava où vous pourrez admirer son château baroque ainsi que son église orthodoxe tous deux construits sur ordre de Catherine II d'après les plans du célèbre architecte italien Rastrelli.

Jour 8 - Bauska-Sigulda. Bauska vous ouvre les portes de son château fort du XIIIe siècle érigé par l'Ordre livonien pour défendre la frontière lituanienne toute proche. Poursuivez votre périple par la visite du palais de Rundāle surnommé le " Versailles letton ", monument architectural de style baroque et rococo unique en Lettonie. Si vous êtes passionnés par les belles bâtisses, profitez de votre présence sur les lieux pour vous rendre dans la bourgade de Mezotne, vous promener dans le jardin anglais de son palais néoclassique, bijou architectural entièrement rénové qui abrite à présent un hôtel aux chambres majestueuses et aux prix abordables. Cap au nord vers Sigulda, en prenant les routes A7 puis A2 qui vous feront traverser la région Zemgale et ses terres cultivées parsemées de fermes.

Jour 9 - Sigulda-Cēsis. Sigulda est situé dans la partie la plus vallonnée de la région Vidzeme. A flanc de colline vous trouvez les ruines de son château fort ainsi que l'étonnante piste de bobsleigh praticable en hiver comme en été. Partez ensuite à la découverte du parc national de la Gauja. Son centre se trouve à Ligatne, avec un parc animalier où les animaux de la région vivent en semi-liberté et autour duquel sont installés de nombreux gîtes. Visitez également la bourgade de Ligatne, avec ses maisons en bois et son moulin à papier du XVIIIe siècle.

Jour 10 - Cēsis-Rīga. Louez des vélos et promenez-vous dans les ruelles médiévales de Cēsis, ancienne capitale de la Livonie. Découvrez son château, érigé en 1209 par l'ordre des chevaliers Porte-Glaive et teutoniques, ainsi que le parc qui l'entoure. Rejoignez la côte et les plages rocheuses de Vidzeme du Nord en passant par Limbaži histoire de voir sa charmante église orthodoxe. Puis redescendez vers Rīga en longeant la côte et ses pinèdes.

SEJOURS THEMATIQUES

Sur les traces du passé soviétique

Les trois pays baltes ont un passé commun lié à l'époque soviétique. Bien qu'aujourd'hui l'Estonie, la Lituanie et la Lettonie fassent partie intégrante de l'Union européenne, leur histoire reste imprégnée par l'ancienne présence des Soviets sur leur territoire. En Estonie, le musée du KGB de Tartu et l'architecture de la ville de Narva, en Lituanie le musée des victimes du génocide de Vilnius ou le musée de la Résistance de Kaunas, enfin à Kaliningrad la maison des Soviets. Les passionnés d'histoire ne seront pas déçus !

Thermalisme

Autrefois, la région des pays Baltes était très courue par l'aristocratie russe impériale et, plus tard, par la nomenklatura soviétique. Et pas seulement pour ses plages. Bien avant la mode des bains de mer, les eaux et boues de la région étaient en effet renommées pour leurs vertus curatives des affections de peau, du foie et des nerfs. Délaissés, après avoir accueilli le tourisme soviétique de masse, ces centres à présent renaissent et se modernisent.

Les établissements de cure de la région sont modernes et disposent d'un personnel compétent, très accueillant et d'une gentillesse à toute épreuve. Surtout, comparés au reste de l'Europe, les centres offrent une grande liberté dans leurs programmes. Bien qu'il vous soit conseillé de consulter le médecin attaché, vous pouvez planifier, chaque jour, votre programme de soins du lendemain. De plus, tous ces établissements sont implantés dans des secteurs propices à de longues promenades, à pied ou à vélo. Prévoyez une semaine dont 5 à 6 jours de soins sur un seul site.

Le site de Druskininkai en Lituanie mérite une mention particulière, tant la ville est riche d'intérêts culturels et d'attraits naturels, et dispose de restaurants et d'hôtels sympathiques et peu onéreux.

Tout comme ses voisins estoniens et lituaniens, la Lettonie a vu fleurir les établissements de cure thermale. Vous pourrez séjourner à Jūrmala : cette station balnéaire offre une plage de sable fin s'étendant sur plusieurs kilomètres. Plage le matin et soins l'après-midi... Ou soins le matin et découverte de Rīga, qui n'est qu'à une vingtaine de kilomètres, l'après-midi. Le parc national de Ķemeri est aussi une station thermale très connue, et ce grâce au sulfure d'hydrogène qui s'y trouve. Peu à peu laissé à l'abandon au début du XXe siècle, Ķemeri a vu son sanatorium et ses salles de soins réhabilités par des investisseurs étrangers.

La ville de Pärnu est la capitale thermale de l'Estonie qui accueille des temples du luxe et des établissements plus modestes. Les îles Saaremaa et Muhu offrent un isolement bienfaisant à ceux qui souffrent du stress et enfin Haapsalu vous fait profiter des vertus thérapeutiques de ses boues. Les pays baltes offrent une excellente occasion de séjours bien-être et découverte... que demander de plus ?

Route de l’ambre

L'ambre de la Baltique est connu depuis des millénaires. La route de l'ambre nous conduit tout au long des côtes de l'Estonie à la Lituanie, en passant par la Lettonie, jusqu'à Kaliningrad avec son musée de l'Ambre dans un site fantastique, en passant par la mine d'ambre à ciel ouvert de Yantarny. Considérée comme l'or de la région, la route de l'ambre a le double mérite de toucher à la fois à ce noble matériau et de faire visiter la beauté des plages de la Baltique.

Séjour nature

Le lien avec la nature et le goût pour l'exercice physique sont des constantes des peuples du Nord. De nombreuses possibilités sont offertes pour pratiquer diverses activités (rafting, canoë, randonnées pédestres ou équestres, pêche dans les lacs ou les rivières, etc.) et vous régénérer au contact de la nature.

Les pays Baltes sont un terrain de jeu idéal pour les sports de plein air dans une nature préservée. La faible altitude rend les randonnées accessibles à tous. Attention cependant, les dénivelés sont parfois surprenants. Des parcours balisés traversant forêts et campagnes vous attendent. Si vous êtes amateur d'équitation, il serait dommage de vous priver d'une balade à cheval.

Pêche

Les pays Baltes sont un paradis pour les pêcheurs ! Les trois pays sont en train de se tailler auprès des spécialistes une réputation similaire à celle de l'Ecosse ou de l'Irlande. Au printemps, suite à la fonte des glaces, le niveau des rivières est au plus haut. C'est le moment idéal pour venir taquiner saumons, truites, vimbas (prédateurs chassant en groupe), chevesne, ides, gardons et autres poissons blancs.

En été, le niveau des cours d'eau est au plus bas et les poissons se réfugient dans les lacs ou en mer... Carpistes et amateurs de brochets trouveront leur bonheur en bordure de lac. A noter qu'il est souvent possible de louer une barque pour tester les emplacements inaccessibles de la berge. La pêche est également fructueuse en mer non loin des embouchures. De petites embarcations sont utilisées pour titiller des perches de belle taille venues se rafraîchir sur le littoral. Bien que les rivières soient à leur niveau le plus bas, la truite sauvage continue de se donner aux amateurs de pêche à la mouche habitués aux parcours escarpés.

En septembre, les premières pluies font remonter le niveau des rivières pour permettre les mêmes pêches qu'au printemps même si les poissons sont moins affamés qu'à la sortie de l'hiver...

L'hiver qui n'est pas ici une saison morte pour les pêcheurs, mais la saison de la pêche sur glace. Cette pêche est pratiquée à travers un trou dans la glace à la manière des Esquimaux. Février et mars, mois de grand froid, sont les plus propices.

Voir plus d'idées de séjours

PAYS BALTES : Les principales destinations

Pays Baltes : Actualité et reportage

Les mers du Nord, une croisière entre nature et culture

Comment découvrir l'Europe du Nord et les capitales de la Baltique en un seul séjour ? En croisière bien sûr ! Si vous choisissez une croisière en mer du Nord, vous pourrez tour à tour visiter la superbe cathédrale de Saint-Bavon à Gand, savourer des crevettes à Ostende et admirer des prodiges d'architecture gothique à Bruges. Aux Pays-Bas,...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Pays Baltes

Liens utiles Pays Baltes