Le guide touristique AÇORES du Petit Futé

Bem vindo aos Acores !

Bercé par le tumulte de l'océan Atlantique, l'archipel des Açores se compose de neuf îles au caractère singulier qui s'étirent au large des côtes portugaises. Partout le bleu de l'océan, éclaboussé par le blanc de l'écume, donne à voir l'infini. Véritable paradis écologique, les Açores sont un havre de paix aux prairies verdoyantes dont les multiples nuances de vert fascinent les voyageurs. Le bleu de l'hortensia égaye la faune de ses teintes bucoliques ravivées par le soleil qui perce les nuages. Ses origines volcaniques offrent des paysages spectaculaires, de la caldeira de Sete Cidades aux 2 351 mètres du mont Pico, plus haut sommet du Portugal. Côtes de basalte déchiquetées et lacs majestueux au pied des verts volcans feront le bonheur du randonneur en quête d'une nature sauvage et préservée. Jadis carrefour stratégique sur la route des Indes, ce n'est qu'au XVe siècle que les caravelles portugaises atteignent ces terres insulaires pour la première fois. D'authentiques villages de pêcheurs blanc et bleu et de superbes villes historiques témoignent de la richesse de ses traditions séculaires. La majestueuse Angra do Heroísmo, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, ou la fascinante Horta, escale des marins du monde entier, regorgent de trésors à découvrir. Laissez-vous surprendre par une gastronomie traditionnelle composée d'excellents produits régionaux : du fromage de São Jorge aux plantations d'ananas sucrés, en passant par le cozido de boeuf cuit dans les vapeurs de soufre de Furnas. Entre mer et terre, réveillez vos rêves d'aventure endormis ! Venez observer les cétacés qui règnent en maîtres sur l'océan et surfer sur ses vagues agitées, plongez dans ses eaux azur et laissez-vous surprendre par la richesse de ses fonds marins, partez à la conquête de ses cratères endormis à la végétation luxuriante et contemplez les vertigineux reliefs du haut des nombreux miradors que compte l'archipel. Dans chacun de ses coins de verdure, il est un trésor qu'il vous faudra aller débusquer !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci à tous ceux qui ont partagé cette aventure avec moi. Remerciements chaleureux à Miguel et Rita pour leur accueil, à Margarida Quinteiro pour sa précieuse contribution, à Mélanie Wetter pour son goût de l'aventure et à Martine Kiefer pour son soutien.

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées, des horaires d'ouverture et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Galerie photo AÇORES

Idées de séjour AÇORES

Les Açores sont constituées de neuf îles, ce qui implique quelques compromis au niveau des transports. Sans oublier les conditions climatiques (toujours changeantes malgré le fameux anticyclone) qui peuvent parfois retarder - voire annuler - un avion ou un bateau, et faire perdre un temps précieux dans les transferts.

En hiver, la météo est le principal ennemi, mais en été les vols sont vite complets et il est judicieux de réserver ses places longtemps à l'avance. Pour ne rien arranger, les sommets peuvent quand même se trouver sous la brume et contrarier vos projets...

Faire un choix est donc inévitable : impossible de visiter tout l'archipel en une semaine, ni en quinze jours, même si cela semble concevable. Il serait tellement dommage de courir après la montre dans un environnement aussi paisible ! Pour profiter au mieux des merveilleuses randonnées, il est recommandé de séjourner un bon moment au même endroit. La nature ne se connaît qu'en marchant, ne l'oublions jamais.

Voici quelques associations d'îles pouvant délimiter un champ de visite.

Dans le groupe central, Faial, Pico et São Jorge forment ce que l'on appelle le Triangle. Accessible directement en avion depuis Lisbonne et desservi toute l'année en bateau, il se présente comme une bonne option pour ceux dont le coeur balance entre mer et montagne. Dix jours suffisent pour ne pas se sentir pressé.

Dans le groupe central toujours, les amoureux des grands espaces et du monde rural trouveront quant à eux leur bonheur entre Terceira, ses paysages verdoyants, son architecture remarquable et ses festivités sans fin, et Graciosa, (trop) souvent délaissée, et qui jouit pourtant d'une extrême douceur de vivre. L'aéroport de Lajes (Terceira) reçoit plusieurs vols par semaine en provenance de Lisbonne ; la liaison d'une île à l'autre s'effectue ensuite facilement en avion. Une semaine vous laissera le temps de bien profiter.

Dans le groupe oriental, São Miguel forme l'île principale de l'archipel, la plus étendue, la plus touristique aussi mais surtout la plus diversifiée. Pour en déceler toutes les richesses, une semaine semble un minimum. Desservie quotidiennement en un " saut de puce " depuis Ponta Delgada, sa petite soeur Santa Maria mérite un détour. Un ou deux jours suffisent pour faire le tour de ses jolies plages et ses recoins méconnus, mais il vous en faudra un peu plus pour vous imprégner de l'atmposphère qui y règne.

Le groupe occidental, enfin, se compose de Flores et Corvo, deux trésors du bout du monde qui ne se laissent pas facilement approcher. En hiver particulièrement, les conditions climatiques sont telles qu'il n'est pas rare de voir son vol annulé. Pour autant, les efforts consentis pour s'y rendre sont amplement récompensés : la beauté sauvage de la première et l'intriguant esprit communautaire de l'autre valent bien quelques mésaventures... Comptez cinq à six jours sur place, plus le temps de trajet et les escales.

São Miguel en une semaineHaut de page

Nous vous proposons un itinéraire indicatif si vous optez pour São Miguel. A notre avis, il est préférable de ne pas demeurer tout le temps à Ponta Delgada, car les trajets sont longs jusqu'au nord-est.

Jour 1 : visite de Ponta Delgada, ses églises, ses musées, ses jardins. Balade dans les vieilles rues du centre et sur la marina de Portas do Mar. Dormir à Ponta Delgada.

Jour 2 : direction Sete Cidades. Promenade autour du cratère puis descente aux piscines naturelles de Mosteiros. Flâneries sur la côte nord. Dormir aux environs de São Vicente.

Jour 3 : Ribeira Grande et le Lagoa do Fogo. Visiter le passionnant musée de l'Emigration açorienne à Ribeira Grande. Dormir à Ribeira Grande.

Jour 4 : la côte nord de Porto Formoso à Maia (visite de la plantation de thé). Furnas et sa vallée magnifique. Promenade autour du lac. Visite des caldeiras. Dormir à Furnas.

Jour 5 : la côte nord vers Nordeste. Arrêt au Salto do Cavalo, belvédère fantastique sur la vallée de Furnas. Promenade, si possible, jusqu'au Pico da Vara. Dormir à Nordeste.

Jour 6 : la côte est et ses beaux miradors. Belvédère du Pico Bartolomeu. Route de la Serra da Tronqueira. Découverte de Povoação, lieu du premier peuplement de l'île. Dormir à Furnas ou à Povoação.

Jour 7 : plage à Ribeira Quente ou visite de la vallée de Lombadas ; belle randonnée en perspective dans ce coin superbe et sauvage. Retour à Ponta Delgada par Lagoa et visite de la fabrique de céramiques.

Bien sûr, il est possible de dormir un peu partout sur l'île ; les établissements y sont d'ailleurs souvent plus attrayants que dans la capitale. Surtout que l'île regorge de possibilités en tourisme rural. Si vous séjournez toute la semaine à Furnas, à Nordeste ou à Caloura, il vous faudra reconsidérer ces trajets, qui concernent surtout les voyageurs désirant connaître l'île d'est en ouest. Si vous êtes moins pressé ou moins exigeant, nous vous conseillons de vous concentrer sur une seule région : celle de Sete Cidades, qui allie splendeur des lacs endormis et harmonie des côtes gorgées de soleil ; celle du Lagoa do Fogo, pour ses nombreuses balades ; celle de Furnas, pour sa tranquillité et son charme quasi dominical ; et celle de Nordeste, pour son côté sauvage, loin de tout.

Les Açores centrales en dix joursHaut de page

En partant pour Faial directement depuis Lisbonne, vous pouvez espérer visiter les trois îles du groupe central ; il faut alors bien négocier son périple, en fonction des horaires des bateaux notamment.

Jour 1 : Faial. Visite de Horta, de son port. Ascension du Monte da Guia pour un bon aperçu de la baie. Avec un peu de temps, il est possible de se baigner à Porto Pim, de l'autre côté de la péninsule.

Jour 2 : tour de l'île de Faial, en passant par Praia do Almoxarife, Cedros, Capelinhos et son passionnant centre d'interprétation du volcan. Promenade sur les hauteurs ou sur le volcan même, puis retour à Horta par le sud via Morro de Castelo Branco.

Jour 3 : randonnée dans le parc naturel de Faial, dans le centre de l'île. Passage incontournable par Caldeira.

Jour 4 : départ pour Pico en bateau (à peine une trentaine de minutes) et découverte de Madalena et de ses environs. Explorer la Gruta das Torres, se perdre dans le labyrinthe géant des vignes de Crição Velha, classées au Patrimoine mondial, visiter le musée du Vin de Carmo et repartir avec une bouteille de verdelho. Dormir à Madalena.

Jour 5 : tour de l'île de Pico en suivant la côte nord. Balades au milieu des adegas, ces caves à vin traditionnelles en basalte, et découverte de la zone viticole et du centre d'interprétation de Lajido. Visite de São Roque et de son usine baleinière. Direction l'intérieur et ses lacs étincelants, puis Lajes do Pico, son beau musée, son ambiance de bout du monde et ses vues imprenables sur le mont Pico.

Jour 6 : observation des baleines à Lajes (possible aussi depuis Madalena), puis promenade l'après-midi dans les environs. Ou visite de la côte sud et de ses mistérios, coulées de lave qui ont tout emporté sur leur chemin, ou encore de la côte orientale, écartée de tout, et moins touristique.

Jour 7 : départ depuis Madalena ou São Roque (Cais do Pico) pour São Jorge. Arrivée à Velas et découverte de la petite ville. Visite du parc de Sete Fontes, près de Rosais. Promenade jusqu'au phare si possible.

Jour 8 : côte sud de São Jorge. Visite de la coopérative d'artisanat de Senhora da Encarnaço, à Ribeira do Nabo, puis de la fabrique de fromage de Lourais, à Riberira Seca. Arrêts photo sur la route des fajãs, et immanquable halte au Café Nunes de Fajã dos Vimes. Selon le temps qu'il vous reste, pousser jusqu'à Topo ou rentrer directement à Velas.

Jour 9 : côte nord de São Jorge et ses fajãs. A ne pas manquer : Fajã do Ouvidor, Fajã dos Cubres et Fajã da Caldeira de Santo Cristo, l'une des plus inaccessibles. Seuls les marcheurs parviendront à l'atteindre : superbes panoramas garantis.

Jour 10 : dernière balade sur São Jorge avant de revenir à Faial. Ultimes flâneries le long de la jetée mythique de la marina de Horta et au Peter's Bar, une institution tout aussi légendaire.

Deux semaines aux AçoresHaut de page

Sur deux semaines, le temps est moins compté. On peut envisager de visiter São Miguel les premiers jours, en restreignant un peu sa feuille de route (on peut omettre la plage à Ribeira Quente par exemple, ou Povoação, ou Lagoa) afin de profiter pleinement d'une deuxième partie de séjour dans le Triangle.

On peut aussi choisir de passer plus de temps à Ponta Delgada sur São Miguel, d'arpenter tous les sentiers de l'île, et de faire une petite virée à Santa Maria, pour ses belles plages et sa nonchalance bienfaitrice.

Mais d'autres alternatives sont possibles : combiner São Miguel avec Terceira (qui mérite au moins deux jours pour un bon aperçu, trois ou quatre jours n'étant pas vains pour s'imprégner pleinement de son atmosphère chaleureuse) et Faial ou Pico. Ou alors accommoder la visite du Triangle avec celle de Terceira et Graciosa, afin d'avoir une vue complète du groupe central. Ou encore s'intéresser aux deux extrêmes de l'archipel, São Miguel et Flores (qui mérite bien cinq jours si vous êtes marcheur et amoureux de la nature) et éventuellement Corvo (pour se dire qu'on y est allé, tout là-bas). Ou enfin combiner le Triangle avec Flores. En tout cas, une chose est sûre, les perspectives ne manquent pas. Il convient seulement d'être raisonnable, de songer aux horaires d'avions et de bateaux, pas toujours complaisants. São Miguel n'est pas la seule île des Açores, et il n'est pas impératif d'y aller pour " réussir " son séjour dans l'archipel.

Séjour de trois semaines ou un moisHaut de page

Un tour plus complet des îles peut être envisagé si l'on dispose de trois semaines ou d'un mois. En gros, on peut rester six jours à São Miguel (en otant une ou deux curiosités, selon votre humeur), dix bons jours dans le groupe central et cinq jours dans le groupe occidental, à l'extrême pointe de l'Europe. Un conseil : pour prévenir tout imprévu, comme une tempête soudaine (on ne sait jamais !), il vaut mieux se rendre dès le début à Flores, pour revenir tranquillement vers São Miguel. S'il est à peu près sûr que votre avion décollera de l'aéroport Jean-Paul-II à Ponta Delgada, cela l'est beaucoup moins depuis Santa Cruz. Comme on dit dans les îles à propos de Flores : " On sait quand on y arrive, mais jamais quand on en reviendra. " Et ce n'est pas qu'une simple allusion à la beauté fascinante de ses lacs.

Séjours thématiquesHaut de page
Voyage botaniqueHaut de page

On peut imaginer un tour " botanique ", pour admirer la luxuriante végétation que le doux et humide climat des Açores favorise à longueur d'année. Amoureux de la nature, voici quelques pistes à explorer pendant votre séjour :

São Miguel : promenade dans la réserve naturelle du Pico da Vara et dans le parc botanique de Furnas.

Terceira : balade à Serreta puis randonnées à Serra de Santa Barbara. Le jardin public de Angra do Heroísmo offre lui aussi de nombreuses plantes luxuriantes et une ambiance unique.

Faial : visite des villages autour d'Horta, qui abondent des fameux hortensias de l'île. Le jardin botanique de la ville mérite également la visite : la végétation endémique de l'archipel y est très bien représentée.

Pico : périple sur la route de l'intérieur, qui traverse l'île d'est en ouest entre tapis de mousse, camélias et de nombreuses plantes endémiques. Les plus téméraires s'aventureront dans une ascension du volcan, dont les hauteurs recèlent une flore bien spécifique.

São Jorge : descente vers les fajãs à la végétation luxuriante et aux fleurs splendides. C'est sur ces affaissements plats et fertiles qu'ont été élaborées les cultures en terrasses si typiques des Açores traditionnelles.

Flores : l'île des fleurs ! Visite du parc forestier de Fazenda et de la Fajã de Lopo Vaz.

Les Açores volcaniquesHaut de page

On peut imaginer un tour axé sur la vulcanologie mais, comme toutes les îles sont d'origine volcanique, il conviendrait de visiter tout l'archipel ! Selon l'itinéraire que vous vous serez choisi, les sites suivants s'imposent comme des incontournables. Pour tous les découvrir, dix bons jours ne seront pas de trop : gardez bien à l'esprit que le temps de trajet entre chaque île peut s'avérer important.

São Miguel : Sete Cidades, le Lagoa do Fogo, Furnas et ses caldeiras aux fumerolles de soufre.

Terceira : l'Algar do Carvão, la Gruta do Natal, Furnas do Enxofre et ses fumerolles de soufre. Moins impressionnantes que celles de Furnas à São Miguel, elles méritent tout de même un détour.

Graciosa : Caldeira et la grotte de Furna do Enxofre.

Faial : le mystérieux volcan de Capelinhos et son centre d'interprétation, ainsi que le gigantesque cratère de Caldeira.

Pico : la route d'Arcos do Cachorro, la Ponta do Mistério, la Gruta das Torres, et pour les randonneurs aguerris, l'ascension de la Ponta do Pico.

São Jorge : les fajãs, encore et toujours.

Flores : la Rocha dos Bordões et les lacs dans les caldeiras endormies.

Corvo : le Caldeirão.

L'architecture baroqueHaut de page

Un tour des édifices baroques est une autre éventualité mais, vu leur nombre, cela revient également à visiter toutes les îles. Rappelons que chacune d'elles, malgré un ensemble historique et culturel commun, possède ses propres spécificités, même sur le plan architectural. On peut envisager un court séjour (4 jours par exemple) sur les deux îles qui concentrent le plus grand nombre de constructions baroques, à savoir São Miguel et Terceira :

São Miguel : Séjour dans le centre-ville de Ponta Delgada et découverte d'édifices baroques comme le manoir de Santa Catarina et de la maison de Carlos Bicudo.

Terceira : Séjour à Angra do Heroísmo, ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour sa richesse architecturale et nombre de bâtisses baroques. Visite impérative de l'intérieur du palais de Bettencourt et de la cathédrale.

Séjour marinHaut de page

Escale incontournable des navigateurs ayant entrepris la Transatlantique, les Açores sont également le lieu de passage, voire de résidence, de plus d'une vingtaine d'espèces de cétacés. On considère ainsi l'archipel comme l'un des plus grands sanctuaires de baleines au monde. Belle aubaine pour le développement du tourisme ! Aujourd'hui, la majorité des îles offrent aux amoureux du monde marin la possibilité de rencontrer ces spécimens fascinants par le biais d'excursions en bateau, en snorkelling ou en plongée sous-marine. Les plongeurs pourront ainsi opter pour un stage de plongée de plusieurs jours à la découverte des fonds et des nombreuses épaves, en intégrant çà et là d'autres types de sorties en mer. Attention toutefois à bien choisir votre prestataire : l'appât du gain pousse certains organismes à adopter des pratiques peu éthiques. Les quelques pistes suivantes devraient vous aiguiller :

São Miguel : plutôt que de rester à Ponta Delgada, qui selon la saison " déborde " de touristes (tout est relatif bien sûr : nous sommes encore loin des Canaries ou de Madère !), dirigez-vous vers Vila Franca do Campo. Pour la plongée sous-marine, Espirito Azul est un centre fiable et très sérieux, tandis que pour l'observation des cétacés, vous pouvez vous vous fier au professionalisme de Terra Azul. Plus qu'une simple excursion, les sorties qu'ils vous proposent ont une véritable portée éducative.

Faial : le port de Faial est un incontournable pour tous les passionnés de voile. Il y règne une atmospère absolument singulière et, selon la saison, les navigateurs y sont très présents. Peut-être pourrez-vous d'ailleurs échanger quelques mots avec une personnalité du milieu, assise comme vous autour d'un Gin Tonic au Peter's Bar. Côté excursion, nous vous suggérons l'organisme Horta Cetáceos, la plus petite entreprise de l'archipel à proposer ce genre de prestations. Ethique et responsable, elle pratique son activité dans un respect maximum des animaux et de l'environnement.

Pico : tous les organismes de plongée de Madalena ne sont pas recommandables. Méfiez-vous notamment de ceux qui vous proposent de plonger avec les requins. " Sensat' " vous dites-vous ? Il n'en est rien : il s'agit en fait d'appâter les squales avec d'alléchants morceaux de viande ou de poisson. A terme, cette pratique modifiera inévitablement le comportement de l'animal, qui pourrait cette fois devenir une vraie menace pour l'homme. Nous consacrerons dans les pages à venir de ce guide un encadré sur cette pratique. Pour l'heure, rendez-vous à Lajes do Pico, où l'Espaço Talassa répondra intelligemment à vos attentes, aussi bien pour plonger que pour observer les cétacés.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Açores

Sélection Hébergement Açores

Sélection Visites - Points d'intérêt Açores

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté