Région autonome du Portugal située à deux petites heures de vol de Lisbonne dans l'océan Atlantique nord, l'archipel des Açores ravira les amoureux de randonnées et de nature sauvage, loin des affluences du tourisme de masse. Cette destination encore méconnue se décline en neuf îles d'origine volcanique qui possèdent chacune leur couleur dominante (île bleue de Faial, île noire de Pico, île verte de São Miguel, île rouge de São Jorge...) en fonction de leurs caractéristiques géologiques. De São Miguel, la grande île aux lacs jumeaux, à la minuscule Corvo, du volcan du Pico, le point culminant de l'archipel (2 351 m) aux piscines naturelles chauffées par géothermie de Ponta da Ferraria, le programme des d'escapades est d'une richesse formidable. Parcourez d'île en île le guide touristique des Açores au milieu de milliers d'hortensias à la rencontre de l'immense caldeira de Faial, des plages de sable noir de Ribeira Quente, des gouffres sans fin de Terceira, des cascades vertigineuses de Flores, du lagon d'eau bleu turquoise de Santo Cristo, du jardin luxuriant de Terra Nostra sans oublier de faire une escale au port mondialement réputé de Horta, de vous balader dans les rues chargées d'histoire d'Angra do Heroismo ou encore d'observer les cétacés qui croisent dans les parages.

Les lieux incontournables des Açores

Quand partir aux Açores ?

La meilleure période pour partir aux Açores s'échelonne entre mai et septembre : le temps est plutôt stable, il fait chaud, la mer est à une température idéale. Pour profiter des avantages de l'été tout en évitant, dans la mesure du possible, ses inconvénients, les mois de mai, juin, et septembre sont à préférer. Cela dit, l'hiver peut aussi apporter son lot de bonnes surprises aux Açores : de décembre à février, les camélias sont en fleur, les azalées égayent les paysages dès février et il y a encore moins de touristes sur les îles.

Comment partir aux Açores ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés aux Açores
  • Partir seul(e) aux Açores
  • Se déplacer aux Açores

De nombreuses agences organisent des circuits sur mesure dans toutes les îles de l'archipel, ainsi que des séjours thématiques. Certaines proposent en douze jours trekking et observation des cétacés sur les îles de Faial, São Jorge, Pico et São Miguel. Vous pourrez aussi opter pour un séjour plongée. Des plates-formes en ligne de voyage personnalisés peuvent aussi vous mettre directement en relation avec un guide local avant le départ, afin de vous constituer un séjour sur mesure.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Les neuf îles disposent chacune d'un aéroport. Le plus important est João Paulo II, situé sur l'île de São Miguel. Il n'y a aucun ou très peu de vols directs vers les Açores, quelle que soit la destination de départ. Après une escale à Lisbonne ou Porto, vous atterrirez au choix à Ponte Delgada (île de São Miguel), à Horta (île de Faial), à Madalena (île de Pico) ou à Lajes (île de Terceira).

Il existe de nombreuses et régulières liaisons maritimes et aériennes entre les neuf îles. Un voyage aux Açores ne s'improvise néanmoins pas, ni en hiver ni en été. Il est plus prudent de planifier les trajets inter-îles et d'anticiper le fait que les avions, bateaux et locations de voiture puissent être complets. Sur terre, le réseau de bus est peu dense et la meilleure solution est de louer une voiture car les routes sont bitumées et en bon état.

Préparer son voyage aux Açores

Les circuits touristiques aux Açores

Tour de l'île Sao Miguel

Nous vous proposons un itinéraire indicatif si vous optez pour São Miguel. A notre avis, il est préférable de ne pas demeurer tout le temps à Ponta Delgada, car les trajets sont longs jusqu'au nord-es...

Les Açores centrales

En partant pour Faial directement depuis Lisbonne, vous pouvez espérer visiter les trois îles du groupe central ; il faut alors bien négocier son périple, en fonction des horaires des bateaux notammen...

Photos des Açores

Découvrir les Açores

Les plus des Açores

Un monde océanique

Bien sûr, l'océan est omniprésent. Partout où le regard peut porter à l'horizon, la mer et le ciel se confondent. Le bleu de l'azur est frangé du blanc de l'écume. Cette présence incontournable fascine : l'impression d'infini est exaltante. D'un côté, c'est l'Europe continentale ; de l'autre, les Amériques. Et au milieu badinent les baleines et les dauphins que l'on peut admirer presque toute l'année : moments d'émotion inoubliables. On prendra l'avion, on prendra le bateau, on plongera ou on se baignera, on dégustera poissons et fruits de mer : l'Atlantique est partout ! Ce n'est pas par hasard que la compagnie açorienne SATA a choisi comme slogan The Atlantic and You...

Des paysages verts et surprenants

La flore açorienne constitue le clou du spectacle. Marcher le long d'un chemin bordé d'hortensias d'un bleu étincelant, tandis qu'ici ou là quelques massifs d'azalées et d'agapanthes, assoupis aux pieds de hauts platanes, respirent l'air frais du large, est un bonheur incomparable. Presque toute l'année, les Açores forment neuf symphonies de couleurs et d'arômes des plus enivrants. Les volcans éteints forment un relief bosselé qui offre une grande variété de paysages. L'imbrication de la mer et de la terre, la côte de basalte déchiquetée, le sable noir et les piscines naturelles, les lacs de volcans, les étranges fumerolles volcaniques qui sortent de sous la terre : les Açores sont un spectacle naturel réjouissant et facile à pénétrer. Les cascades plongent dans des gorges ensoleillées, les collines verdoyantes côtoient des volcans évasés, les forêts denses enchâssent de paisibles lacs, les berges pleines de parfums subtils s'ouvrent sur une coulée de lave figée en une sombre langue de basalte. Plaines fertiles et monts lointains, volcans brumeux et villes claires : à chaque instant, les sens sont en éveil.

Les volcans et leurs lacs

L'activité tectonique se fait sentir partout aux Açores ! Le volcanisme a laissé ici des traces fascinantes : le Ponta do Pico, point culminant du Portugal à 2 351 m, représente une belle ascension avec au sommet, par beau temps, un panorama époustouflant ; sur São Miguel, les fumerolles du lac de Furnas ou les lacs de cratère de Fogo ou de Sete Cidades sont des merveilles. Sur Faial, le volcan de Capelinhos a vu le jour... en 1958 ! Près de soixante ans plus tard, il est encore une sorte de désert de cendres en voie de sédimentation. A Flores et à Corvo, les lacs de cratère donnent un paysage auvergnat ou écossais, les hortensias et l'océan tout autour en plus ! Sentiers balisés, proximité géographique des villes et villages : ces volcans et leurs lacs se prêtent parfaitement à la randonnée et aux promenades.

Baignades en tout genre

Les Açores ne sont pas les Baléares : on n'y trouve pas de grandes plages de sable blanc et des palmiers. Ce n'est pas pour autant que la baignade n'y est pas, à la belle saison, le plaisir numéro un. L'océan n'y est ni trop chaud ni trop froid : 21°C de température moyenne en été ; plus encore dans les piscines naturelles, typiques des Açores. Celles-ci, formées par des cuvettes de la côte basaltique que les marées de l'océan viennent remplir, constituent un cadre insolite et pittoresque, savamment aménagé pas les locaux (échelles, accès facilité...). Sur São Miguel, Terceira et Santa Maria surtout, mais aussi sur les autres îles, les plages de sable noir ont également leur charme et leur originalité. Il y a aussi les lacs, bref : l'eau réjouira tous les amateurs.

Combien de temps l'archipel restera-t-il préservé ?

Si l'absence de grandes plages bordées de cocotiers a préservé l'archipel de l'afflux touristique, comme à Madère ou aux Canaries, il est fort probable que l'apparition des vols low cost à destination des Açores change quelque peu la donne.

Un voyage aux Açores reste tout de même empreint d'authenticité : rares sont les touristes en dehors de la belle saison et nombreux sont ses grands espaces vierges, ses chemins de randonnée solitaires, ses routes bucoliques et silencieuses, ses villages paisibles, ses petites villes à taille humaine et son accueil chaleureux. Un vrai petit paradis !

De bonnes infrastructures

Les Açores sont bien pourvues en infrastructures touristiques : offices de tourisme compétents sur chaque île, hébergement de choix, possibilités de restauration nombreuses et de qualité, bon service de location de voitures (même s'il vaut mieux réserver en été), et suffisamment d'organismes de prestations touristiques pour des activités terrestres ou marines.
De plus, autant pour des raisons historiques que géographiques, les Açoriens parlent encore plus fréquemment anglais que leurs concitoyens du continent. Bien que le tourisme aux Açores reste raisonnable, il arrive tout de même que certains services saturent en été et que les meilleurs établissements soient vite complets.

D'excellents produits régionaux

Entre le vin de Pico, la viande de boeuf locale, les produits de la mer, le fromage de São Jorge et les ananas sucrés, les Açores regorgent de produits du terroir, à la fois terrestres et marins, nordiques et méridionaux, qui valent largement qu'on leur consacre un séjour ! Très peu d'importations, des produits frais, peu de traitements industriels : les îles sont bio avant l'heure, et l'on sera surpris de la qualité de sa gastronomie.

Un riche patrimoine

On insiste beaucoup sur les beautés naturelles de l'archipel, mais il faut aussi souligner que les hommes ont parfaitement su s'y intégrer. Peu de laideurs contemporaines, une architecture coloniale portugaise simple et lumineuse : des villages blancs avec de beaux balcons et de magnifiques jardins, des petites villes qui font la part belle au baroque et aux architectures des XVIIIe et XIXe siècles. Les villes principales des Açores valent toutes un séjour : Angra do Heroísmo, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, recèle bien des trésors ; Horta, l'escale maritime internationale, possède un très joli port historique et une charmante vieille ville ; Ponta Delgada possède aussi son charme ancien. Sans parler des séduisants paysages ruraux de bocage, avec les vaches et les haies d'hortensias : les Açores sont une terre de nature que l'homme a su s'approprier avec équilibre et respect.

Reportages & actualités des Açores

Ailleurs sur le web
Avis