Un climat océanique

Les îles jouissent d’un climat océanique, aussi les écarts de température entre été et hiver ne sont-ils pas importants. Elles ont aussi la particularité d’être baignées par le Gulf Stream, qui les réchauffe et leur assure un climat particulièrement clément pour la région. Les îles Anglo-Normandes bénéficient d’autant plus de l’adoucissement de la température qu’elles sont situées en haute mer. Les gelées y sont rares et la neige encore davantage (et ce bien qu'il ait abondamment neigé… en mars 2013). La moyenne annuelle des pluies est de l’ordre de 850 mm. L’ensoleillement avoisine les 2 000 heures par an (l'équivalent de l'ensoleillement annuel de Bordeaux) et la température de l’eau avoisine en général 17 °C. Ainsi Victor Hugo affirmait : « Jamais de Sénégal, jamais de Sibérie, les îles de la Manche sont les îles d’Hyères de l’Angleterre. » En automne, le climat est certes un peu moins agréable pour parcourir les chemins côtiers, traverser la lande ou dominer les falaises et la mer. Mais à cette saison, le paysage est transformé par les fougères qui roussissent. Elles forment un grand tapis brun ou rouge, entre le ciel et la mer dont les couleurs changent.

Quand y aller ?

La plus belle saison pour visiter les îles est le printemps. En effet, à partir du mois d'avril, les sites se transforment en jardins colorés aux mille fleurs. Victor Hugo décrivait ainsi Jersey au mois de mai : « L’île est ravissante, c’est comme une grosse fleur .» Hortensias, azalées, rhododendrons, camélias et magnolias fleurissent dans les jardins et les champs. Dans les endroits bien abrités, on trouve des plantes méditerranéennes telles que des mimosas, des yuccas ou encore des palmiers. Cependant, la mer est encore trop froide pour se baigner. C’est aussi le meilleur moment pour se promener et pour assister aux festivités locales.
Mais l’affluence touristique la plus forte a lieu en juillet et août. Ce n’est sans doute pas le meilleur moment pour se rendre sur les îles, à moins d’apprécier particulièrement les ambiances estivales de plages très fréquentées, voire encombrées. Également, notez qu'en pleine saison, le trafic routier est important et les embouteillages sont fréquents. Les petites îles sont prises d’assaut par les touristes, et des marées humaines envahissent les chemins de randonnée. Ambiance classique de vacances, finalement. Les îles bénéficient alors d’un ensoleillement exceptionnel, et les températures sont douces. C’est aussi une période riche en événements. Quand arrive l’automne, les îles se vident, les prix baissent, mais les températures restent douces. Enfin, c’est en hiver que les îles retrouvent leur nature sauvage. C’est le meilleur moment pour les amateurs de longues promenades solitaires sur les plages fouettées par le vent. En cette période, de nombreux hôtels sont fermés, mais les prix sont les plus intéressants car ils descendent jusqu’à moins 25 %. Mais attention, par mauvais temps, il arrive régulièrement que les bateaux restent à quai et les avions au sol. Il faudra alors prendre son mal en patience et attendre que le temps redevienne clément.