Guide de Porto Rico : Lexique

Quelques mots purement portoricains

De par l'influence que les États-Unis exercent sur la société portoricaine, de nombreux mots ont été empruntés à la langue anglaise pour s'intégrer au parler local. Ce mélange d'anglais et d'espagnol donne le spanglish, très repris dans les différentes langues créoles des Caraïbes. Par exemple, il est possible d'entendre : " no es nada mas que un bad trip ", pour désigner quelque chose qui a mal tourné.

Voici quelques mots purement portoricains à utiliser pour surprendre un local :

Afueguillo : génial.

Ay, bendito : cette expression est difficile à traduire car elle peut s'utiliser dans plusieurs contextes : c'est génial, mon dieu, comme c'est joli...

Bellaco : pervers.

Bemba : la lèvre.

Bembé : fête.

Bochinche : blague.

Cabrón : gros bouc au sens littéral " couillon ". Mais il est utilisé à tout bout de champ tant dans un sens péjoratif qu'affectif.

Caco : délinquant.

Chamaco : jeune homme.

Chavao : en mauvais état.

Chavito, chavo : centime.

China : orange.

Chilear : sortir (restaurants, boîtes de nuit...).

Cuatro : guitare typique.

Eso es brutal : c'est génial.

Franfura : hot dog.

Guagua : bus, transport public.

Guasa : mensonge.

Jalao : très maigre.

Janguear : sortir (en soirée), vient de l'anglais to hang out.

Jeva o jevo : petite copine ou petit copain.

Lambón : désigne une personne à qui on ne devrait pas faire confiance.

Mahon : jeans.

Mano, mana : frère, soeur.

Mimil, me voy à mimil : je vais au lit.

Pana : un bon ami.

Pasto : cannabis.

Perra : centime.

Perreo : la danse qui accompagne le reggaeton.

Peso : dollar.

Pon, ¿ Me das pon ? : peux-tu me déposer ? (voiture)

Peseta : le quarter américain, 25 centimes.

Revolu : confusion, désordre.

Temporal : ouragan.

Tripiar : bien s'amuser.

Vellón : une pièce de 10 centimes.

Wikén : week-end.

 

Quelques expressions portoricaines

¿ Qué es la que ? : comment ça va ? familièrement.

Ni Pa, toma mi pelo " : il n'y a pas moyen ! C'est tiré par les cheveux. Lorsque quelque chose vous paraît invraisemblable ; l'histoire qui vous est racontée semble ridicule.

" Aquí hay gato encerrado " : Littéralement " il y a un chat coincé ici ", désigne quelque chose de suspect à propos d'une personne ou d'une situation.

" Ser como jamón del sandwich " : être la troisième roue du carrosse ; tenir la chandelle.

" Estoy comiendo un cable " : Utilisé pour dire " je m'ennuie ".

" Muerto el pollo " : Littéralement " poulet mort ", signifie " c'est fini ".

Adresses Futées de Porto Rico

Où ?
Quoi ?
Avis