Guide de Nouvelle-Calédonie : Idées de séjour

Au prix du billet d'avion (environ 1 600 €) et au regard du décalage horaire (entre 9 et 10 heures), il est difficile d'envisager de passer moins de 15 jours en Nouvelle-Calédonie. Y passer un mois vous permettra de vivre à l'heure de la Nouvelle-Calédonie et de percevoir plusieurs facettes du pays, de la Grande Terre et des îles Loyautés. Question budget, l'archipel est une destination chère : hôtels, restaurants, nourriture, transports..., tous les prix sont supérieurs à ceux pratiqués en métropole.

Nous vous proposons trois itinéraires suivant le temps dont vous disposez sur place : 15 jours, un mois ou deux mois. À vous de les adapter selon vos envies (plongée, randonnée, farniente...).

Séjour court

Jour 1 : arrivée à Nouméa. Découverte du centre-ville et promenade sur la baie des Citrons et l'anse Vata. Récupération du décalage horaire.

Jour 2 : matinée et petit-déjeuner au marché. L'après-midi, visite du centre culturel Tjibaou ou du musée de Nouvelle-Calédonie pour se plonger dans la culture du pays. Au coucher du soleil, promenade jusqu'au sommet du Ouen Toro pour profiter du panorama. Dans la journée, réservez votre billet pour l'île des Pins (en avion pour un départ le lendemain).

Jours 3 à 5 : visite de l'île des Pins. Le mieux est de louer une voiture ou un scooter pour le premier jour. Direction les baies de Kuto et de Kanuméra puis ascension du pic N'ga pour profiter du panorama, avant de faire le tour de l'île. Le deuxième jour, ne manquez pas l'excursion en pirogue. Vous voguez de la baie d'Upi jusqu'à la baie d'Oro. Il est déjà l'heure de déjeuner : rendez-vous au Kougny pour déguster une langouste que vous aurez pris soin de réserver la veille. N'oubliez pas vos palmes, masque et tuba pour explorer la piscine naturelle. Le dernier jour, prévoyez une sortie bateau sur les magnifiques îlots, avant de repartir sur Nouméa.

Jours 6 et 7 : louez une voiture pour explorer le sud de la Grande Terre sur deux jours. Au programme : visite de la réserve botanique des chutes de la Madeleine ou balade dans le parc de la Rivière Bleue. Les amateurs de PMT pourront consacrer le deuxième jour aux fonds marins de Yaté, tandis que les randonneurs pourront découvrir l'un des nombreux sentiers du sud. Retour sur Nouméa le soir.

Jours 8 et 9 : départ pour la belle région de Farino et Sarraméa, à l'heure du déjeuner, arrêtez-vous Aux Délices des Jumelles à Sarraméa (réservation obligatoire). Après-midi au parc des Grandes Fougères, visite du Trou feuillet. Le soir, dînez à la Table du Banian, on vous recommande d'y dormir.

Jour 10 : matinée sur la magnifique plage de Poé. L'après-midi explorez le sentier des Trois Baies et profitez de ses plages. Les amateurs de sensations pourront essayer L'ULM au dessus du lagon. Expérience inoubliable garantie. Retour en fin de journée sur Nouméa ou nuit à Poé (selon l'heure de votre vol pour Lifou).

Jours 10, 11 et 12 : lever à l'aube direction l'aérodrome pour s'envoler vers Lifou. Le premier jour, cap au nord. Visitez la grotte du diable, la Grande Case de Hnatalo, la vanilleraie de Felix Bolé à Mucaweng et assistez au superbe coucher de soleil depuis les falaises de Jokin (où vous pourrez dormir). Le deuxième jour, équipez-vous de palmes, masque et tuba pour découvrir les fonds marins de la baie de Jinek ou rendez-vous au club de plongée. Descendez ensuite vers le sud et dormez à Wé. Le troisième jour, profitez des plus belles plages de Lifou : Luengöni et Peng et retour à Nouméa en fin de journée.

Jours 13 et 14 : journées catamaran sur les îlots aux alentours de Nouméa. Une belle façon de découvrir les îlots du sud tout en vivant l'expérience catamaran en Nouvelle-Calédonie.

Jour 15 : un dernier déjeuner au Café Store Malongo sur Nouméa ou à l'Anse-Vata avant de rejoindre la Tontouta.

Séjour long
Séjour d'un mois

Les possibilités sont nombreuses dès lors que l'on a plus de trois semaines. Un autre exemple d'itinéraire : l'itinéraire court, précédent, auquel on peut ajouter le tour entier de la Grande Terre et 4 jours à Ouvéa.

Jour 1 : arrivée à Nouméa. Promenade sur la baie des Citrons et sur l'anse Vata.

Jours 2 et 3 : découverte de Nouméa, son marché et ses baies. Visite du centre Tjibaou, musée de Nouvelle-Calédonie et balade au Ouen Toro. Réservez votre billet pour l'île des Pins (en avion départ le lendemain pour 4 jours).

Jours 4 à 7 : visite de l'île des Pins. Commencez par les baies de Kuto et de Kanuméra ; installez votre camp dans l'un des nombreux hébergements de Kuto. Essayez l'excursion en pirogue en baie d'Upi jusqu'à la piscine naturelle de la baie d'Oro. À l'heure du déjeuner, dégustez une langouste au Kougny, que vous aurez pris soin de réserver la veille. Effectuez le tour de l'île en voiture : visite des vestiges du bagne, de la Mission de Vao, de la baie de Saint-Maurice et de la grotte de la Reine Hortense. Pour un panorama de l'île à 360°, consacrez une matinée à l'ascension du pic N'ga et une journée excursion sur les îlots. Retour à Nouméa.

Jours 8 et 9 : visite du bagne de Nouville, marche jusqu'au fort Téréka et fin d'après-midi au Kuendu Beach pour profiter du coucher de soleil sur l'océan. Profitez de la deuxième journée pour visiter un des îlots à proximité de Nouméa (phare Amédée, Signal ou îlot Maître). Réservez vos billets d'avion pour Lifou (départ le lendemain pour 4 jours).

Jours 10 à 14 : à Lifou, suivez le même programme que celui proposé précédemment, en y ajoutant une journée à la découverte de Kiki Beach ainsi que la plage de Peng à l'ouest, désormais ouverte au public. Vous aurez aussi le temps de vous rendre aux falaises de Xodré au sud.

Jour 15 : retour à Nouméa, louez un véhicule. Remontez la côte Ouest en visitant les environs de La Foa (fort Téremba, marché de Farino) et de Bourail (la Roche Percée et la plage de Poé). Dormez au Betikure, au gîte Cheratof ou à l'auberge de Poé (selon votre budget).

Jours 16 à 19 : visitez la côte Ouest avec des arrêts à Poya, Koné, Voh (le célèbre coeur de mangrove), Pouembout et Koumac (les grottes de Koumac). Au programme : randonnées pédestres, équestres et visite de mines. Laissez-vous séduire par une plongée du côté de Koumac. Achevez votre périple en réservant au moins une nuit au gîte du Relais de Poingam et visitez les environs de Poum (arrêt indispensable sur la plage de Bora-Bora).

Jours 20 à 24 : empruntez la transversale entre Koumac et Ouégoa et redescendez la côte Est. Réservez des nuits à Hienghène et Poindimié pour prendre le temps de découvrir les lieux à pied ou en kayak. Tout au long de la route, d'imposantes cascades vous invitent à la baignade. Ce sera aussi l'occasion de tester l'accueil en tribu avant de continuer vers le sud pour prendre la transversale à partir de Houaïlou et profiter encore un peu des paysages de la côte Est, ou remonter pour prendre la transversale qui rejoint Koné. Cette route est la plus rapide et offre des paysages grandioses.

Jour 25 : retour à Nouméa pour une nuit. Goûtez à la vie nocturne au Mv Lounge de la baie des Citrons, ou rendez-vous à la Bodega del Mar sur l'anse Vata.

Jours 26 et 27 : rendez-vous à Ouvéa ou " l'île la plus proche du paradis ". Visitez les trous d'eau, parcourez l'île à vélo, observer le passage des animaux marins depuis le pont de Mouli, puis savourez un bain de soleil sur l'une des plus belles plages de Calédonie ; bref, faites-vous plaisir !

Jours 28 et 29 : direction la terre rouge du Grand Sud pour découvrir le lac de Yaté, la terre rouge et une végétation unique. Explorez le parc de la Rivière Bleue. Vous pourrez même y camper. Le lendemain, passez par la baie de Prony, puis revenez sur Nouméa.

Jour 30 : c'est déjà l'heure du départ.

Séjour de deux mois

Doublez les doses, prenez votre temps puisque rien ne presse. N'oubliez pas d'ajouter l'île de Maré à votre parcours. La plus sauvage des îles Loyauté devrait vous enchanter : la baie de Shabadran, Tadine, l'aquarium naturel, Wabao et le saut du Guerrier...

Séjours thématiques
Plongée

Une fois n'est pas coutume, nous commençons par un itinéraire sous-marin : si les paysages terrestres sont magnifiques, dites-vous que ceux qui vous attendent sous l'eau sont tout aussi fascinants ! Que vous soyez novice ou plongeur aguerri, les fonds marins de Nouvelle-Calédonie ont tout pour vous séduire.

Jour 1 : commencez par vous remettre du décalage horaire. Vous pouvez visiter Nouméa, son bel aquarium et ses plages (la baie des Citrons et l'anse Vata). Profitez-en pour réserver une sortie plongée pour le lendemain.

Jour 2 : plongée au phare Amédée ou randonnée palmée avec Aquanature.

Jour 3 : dirigez-vous ensuite vers la Province Nord, premier arrêt à Koumac. Profitez de l'après-midi pour visiter les grottes et réserver votre plongée pour le lendemain.

Jour 4 : découvrez les sites sous-marins vierges de Koumac au cours d'une ou deux plongées. Les plus aventuriers partiront à la découverte de Canyon Valley, un site à - 20m où il est possible de voir des requins marteaux et des requins à pointe blanche.

Jour 5 : prenez la route transversale qui mène à la côte Est en vous arrêtant en chemin aux cascades de Colnett et de Tao. Continuez la route jusqu'à Hienghène pour y passer la nuit.

Jour 6 : partez à la découverte des fonds sous-marins de Hienghène avec le club de plongée Babou Côté Océan. Il y a une dizaine de sites parmi lesquels choisir, dont un des lieux de tournage du film de Jacques Perrin, Océans.

Jour 7 : aujourd'hui découvrez Hienghène sur terre, prenez le temps de faire une des balades qui donne de beaux points de vue sur les roches de Lindéralique et sur la poule.

Jour 8 : en route pour Poindimié à présent. Si vous n'êtes pas pressé par le temps, arrêtez-vous ici un jour ou deux pour découvrir les vallées environnantes ou l'îlot Tibarama. Si vous n'avez pas le temps, rentrez à Nouméa.

Jour 9 : rejoignez l'île de Lifou en bateau ou en avion, récupérez une voiture de location et accordez-vous un après-midi de farniente sur l'une des magnifiques plages que compte l'île : Luengöni, Peng ou la Baie du Santal.

Jour 10 : c'est l'heure de découvrir les fonds marins de Lifou, qui comptent parmi les plus beaux de l'archipel, au cours d'une ou deux plongées.

Jour 11 : ce matin, partez à la découverte des " joyaux de Luengöni " avec un guide. L'après-midi, rendez-vous au site d'Easo pour une randonnée palmée sur le sentier sous-marin de l'aquarium de Jinek.

Jour 12 : vol matinal pour Ouvéa, " l'île la plus proche du paradis ". Après vous être installé dans l'hébergement de votre choix, faites appel à un guide pour visiter les falaises de Lékiny.

Jour 13 : en route pour le sud de l'île qui héberge des sites de plongée remarquables.

Jour 14 : accordez-vous une dernière journée de farniente sur la plage de Mouli, ou bien rendez- vous à la plage de Tiberia, dans le nord de l'île, pour une dernière randonnée palmée.

Jour 15 : vol pour Nouméa.

Avant de partir, rappelez-vous qu'il est nécessaire de laisser s'écouler 24 heures entre votre dernière plongée et votre départ en avion (risque d'accident de décompression).

Nature et découverte

Jour 1 : arrivée à Nouméa. Promenade sur la baie des Citrons et sur l'anse Vata, et si vous en avez encore l'énergie, parcourez la promenade Pierre-Vernier puis montez au Ouen Toro, d'où vous pourrez contempler la ville et ses baies au coucher du soleil.

Jour 2 : dirigez-vous vers les monts Koghis pour profiter de leur fraîcheur lors d'une balade d'une journée.

Jour 3 : direction le parc de la Rivière Bleue, parc naturel aux paysages splendides, où vous pourrez camper en toute autonomie. Les sportifs sauteront sur l'occasion pour effectuer la descente de rivière en canoë, de jour comme de nuit, un soir de pleine lune (magique !).

Jour 4 : prenez le temps de découvrir le sud du Caillou, qui offre de belles balades (chutes de la Madeleine, pont des Japonais, cascade de Goro, réserve du cap N'dua...), retour sur Nouméa le soir.

Jour 5 : remontez vers le nord en sillonnant la côte Ouest et les communes de La Foa, Bourail et Koné. Bienvenue en Brousse, le pays des éleveurs, fief de la chasse au cerf (prononcer le F). Si vous ne participez pas à " un coup de chasse ", vous pourrez peut-être parcourir les reliefs des massifs à cheval. Nuit à la ferme dans l'une de ces communes.

Jour 6 : roulez jusqu'à Koumac pour suivre les traces du nickel et visiter l'ancienne mine de la Tiébaghi. Si le temps ne presse pas, rendez-vous à l'extrémité nord du territoire. Vous passerez le petit village de Poum avant d'arriver au Relais de Poingam, dont le cadre est enchanteur.

Jour 7 : après la découverte des attraits septentrionaux, ralliez la transversale Koumac-Ouégoa pour rejoindre la côte orientale. Bienvenue en terre kanake ! Ici, la dense végétation tropicale domine des paysages préservés à la beauté étourdissante : cascades, roches karstiques, criques isolées... Les à-pics surplombent la route sinueuse qui s'étire entre lagons et flancs de montagne jusqu'à Hienghène. Le franchissement par bac de la rivière Ouaïème vaut à lui seul le déplacement.

Jour 8 : après une randonnée matinale sur le sentier col du Ga Wivaek ou celui des roches de Lindéralique, louez un kayak et approchez ces fameuses roches énigmatiques.

Jour 9 : prenez la route pour Poindimié de bonne heure, et profitez d'une excursion sur l'îlot Tibarama qui figure parmi les plus beaux de Nouvelle-Calédonie, ou descendez la rivière de la vallée de l'Amoa en kayak.

Jour 10 : retour sur Nouméa et vol pour la métropole.

 

Les îles

Jour 1 : débutez par la plus accessible des îles : l'île aux Canards à cinq minutes de bateau de l'anse Vata, à Nouméa. Idéal pour se remettre du décalage horaire et faire une première randonnée palmée sur le sentier sous-marin...

Jour 2 : voyez un peu plus grand, avec l'îlot du phare Amédée. Si vous le pouvez, louez un bateau, c'est la meilleure façon de découvrir les îlots des différentes baies de Nouméa.

Jour 3 : prenez l'avion ou le bateau pour l'île des Pins, louez une voiture et faites le tour de l'île : la baie d'Oro et sa piscine naturelle, la baie de Kuto, la grotte de la Reine Hortense...

Jour 4 : offrez-vous une excursion en pirogue pour voguer dans la baie d'Upi ou joignez-vous à un tour en bateau pour découvrir l'îlot Brosse ou l'îlot Moro et profiter d'un déjeuner de poisson frais ou de langouste. Retour à Nouméa en fin de journée.

Jour 5 : c'est parti pour le tour des îles Loyauté. Pour commencer, direction Maré la Sauvage. Faites un tour au saut du Guerrier, à l'amas lithique de Hnaenedre, au trou de Bone et à l'aquarium naturel.

Jour 6 : prenez contact avec un guide pour faire une randonnée menant à une belle plage : Eoce au nord-ouest ou, si vous êtes un randonneur aguerri, Shabadran au sud-est.

Jour 7 et 8 : cap sur l'île de Lifou. Parmi les incontournables : les plages de Luengöni et de Peng, les vanilleraies, la grotte du Diable et la grande case de Hnatalo, sans oublier l'aquarium naturel de Jinek avec son sentier sous-marin. Le soir, goûtez au fameux bougna.

Jour 9 : achevez votre tour des Loyauté par Ouvéa, " l'île la plus proche du paradis ", avec sa plage de sable blanc s'étirant sur 25 km et ses eaux turquoise hypnotiques.

Jour 10 : il est déjà temps de rentrer.

 

La Grande Terre

Jour 1 : à Nouméa, commencez la découverte par la place des Cocotiers, le marché municipal et le port Moselle, puis rejoignez les plages (la baie des Citrons et l'anse Vata), et Ouen Toro s'il vous reste du temps.

Jour 2 : prenez le temps de visiter le centre culturel Jean-Marie Tjibaou, conçu par l'architecte Renzo Piano, qui offre un excellent aperçu de la culture kanake. Poursuivez la visite au musée de la Ville de Nouméa, qui retrace l'histoire de la Nouvelle-Calédonie et de sa capitale. Et pour découvrir l'oiseau emblématique du Caillou (le cagou), rendez-vous au parc zoologique et forestier.

Jour 3 : direction le grand sud. Visitez le charmant village de Prony, puis le parc de la Rivière Bleue et bivouaquez sur place.

Jour 4 : promenez-vous dans les environs du lac de Yaté et passez voir les chutes de la Madeleine avant de retourner à Nouméa pour la nuit.

Jour 5 : remontez la côte Ouest, en vous arrêtant au marché de Farino. Visitez La Foa et le fort Téremba. Arrêtez-vous à Bourail et choisissez un hébergement sur la plage de la Roche Percée, ou sur celle de Poé.

Jour 6 : partez en balade sur le sentier des Trois baies au départ de la Roche Percée, puis offrez- vous le bateau à fond de verre sur la barrière de corail où vous verrez sans doute des tortues et vous aurez la possibilité de faire du PMT.

Jour 7 : montez jusqu'à Koumac, voire Poingam si le temps s'y prête. En fonction de l'heure, il peut être possible de faire un crochet par le col d'Arama, où une randonnée de deux heures sur les crêtes promet des vues à couper le souffle. Passez la nuit au Relais de Poingam.

Jour 8 : redescendez à Koumac et empruntez la route transversale qui mène à la côte Est. Laissez-vous surprendre par les paysages côtiers menant de Ouégoa jusqu'aux formations karstiques de Hienghène.

Jour 9 : explorez Hienghène et ses environs à pied ou en kayak avant de vous diriger vers Poindimié pour y passer la nuit.

Jour 10 : choisissez l'une des vallées voisines pour faire une balade, ou partez plonger avec l'une des agences de Poindimié.

Jour 11 : reprenez la route de Nouméa, en passant par Kouaoua et le village minier de Thio si vous en avez le temps.

Jour 12 : c'est l'heure du départ.

Merveilles sous-marines

En 2008, l'Unesco a tenu à souligner l'exception que constitue le récif calédonien en l'inscrivant sur la liste du patrimoine naturel mondial : il représente près de 60 % de la superficie totale de l'espace lagunaire et corallien du territoire. Les possibilités de plongée en Nouvelle-Calédonie sont uniques au monde, et pour cause, c'est ici que l'on trouve le plus grand lagon du monde, ceinturé par une barrière de corail de plus de 1 600 km. L'offre est à la hauteur du potentiel extraordinaire des fonds marins, quels que soient votre niveau ou vos motivations : combinaisons et bouteilles de plongée, randonnée palmée, bateaux à fond de verre, ou spéléologie. Lors de vos pérégrinations aquatiques, vous évoluerez au sein d'un écosystème rare abritant plus de 2 000 espèces de poissons (du poisson-perroquet à la raie manta) et des dizaines de coraux différents. Tortues, requins, coquillages, hippocampes, langoustes, carangues, serpents marins et bien d'autres encore forment une faune sous-marine de premier plan. La magie et l'harmonie d'un biotope sont à portée de main et de palmes. Laissez-vous émerveiller par ces paysages sous-marins uniques et respectez naturellement votre environnement. La règle d'or : " on ne touche qu'avec ses yeux ! "

Adresses Futées de Nouvelle-Calédonie

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis