Guide de Chine : Les personnalités célèbres : Chine

Donald Tsang

Ancien chef de l'exécutif de Hong Kong, de 2005 à 2012, il était reconnaissable à ses noeuds papillons. A ce poste, il a servi de chef de l'exécutif par intérim jusqu'au 25 mai 2005, après la démission de Tung Chee-Hwa. Durant son mandat, Donald Tsang s'est investi dans le renforcement de l'administration, le développement de l'économie (notamment en faisant face à la crise économique de 2008), ainsi que l'amélioration des conditions de vie des Hongkongais. En dépit de ses liens avec les Britanniques et de son christianisme (l'obédience au Vatican n'est pas reconnu par le gouvernement central de la RPC), Donald Tsang continua d'entretenir des liens très honorables avec Pékin. Il poursuivit ainsi, tant bien que mal, la défense de cette exception chinoise " un pays, deux systèmes ", qui confère à Hong Kong un certain degré d'autonomie. Le coup de tonnerre n'est arrivé que dernièrement dans la carrière de cet homme que tout le monde croyait sans tâches puisqu'il a été condamné en février 2017 à 20 mois de prison ferme suite à une condamnation pour acte de corruption.

Andy Lau

Né dans une famille modeste de Hong-Kong en 1961, Andy Lau commence ses études d'art dramatique en 1980. Il débute dans quelques séries télé comme Eagle Hunter. Entre 1981 et 1995, Andy Lau ne chôme pas et tourne dans près de 80 films. Mais l'acteur connaîtra le vrai succès dans les années 1990 grâce à sa rencontre avec les réalisateurs Wong Kar Wai et Johnny To. Andy Lau ne s'arrête pas là et devient en 1991 producteur et chanteur de talent. Il ne compte pas loin de 20 millions d'albums vendus et son succès en Chine continentale est immense. Un extrait de sa filmographie : As Tears Go By, Nos Années Sauvages, Running Out of Time, Infernal Affairs, Le Secret des Poignards Volants, A World Without Thieves, ou encore Shaolin et Détective Dee de Tsui Hark.

Xi Jinping

Depuis novembre 2012, l'homme fort de la deuxième puissance économique mondiale, qui cumule les pouvoirs, est Xi Jinping. Né en 1953 à Pékin, il est le fils de Xi Zhongxun, ancien vice-président de l'Assemblée nationale populaire et vice-Premier ministre qui a été écarté du pouvoir par Mao Zedong avant d'être réhabilité par Deng Xiaoping. Dès sa prise de pouvoir, considéré comme un réformateur, il a dû se faire l'écho des multiples courants de son parti. Aujourd'hui, récemment adoubé pour un second mandat (2017), il a vu son nom inscrit dans la Constitution, faisant de lui l'homme politique le plus puissant - ou célèbre - depuis Mao Zedong. Mais surtout, l'Assemblée nationale populaire a dernièrement supprimé (2018) l'alinéa de la Constitution qui limitait les mandats du président à deux successifs. Aujourd'hui donc, Xi Jinping est plus que jamais l'homme de fer du régime chinois. D'autant que sa lutte contre la corruption au plus haut niveau de l'État a fait de lui un homme politique très populaire en Chine.

Li Keqiang

Actuel Premier ministre de la République populaire de Chine (depuis 2012), Li Keqiang est un homme d'appareil. Né dans la province pauvre de l'Anhui, il a réalisé la majeure partie de son ascension politique dans les Jeunesses communistes et en périphérie du pouvoir. Successivement gouverneur de la province du Henan (à l'époque douloureuse des histoires du sang contaminé), puis du Liaoning (où il mettra en place les redoutables politiques de restructuration industrielle), Li Keqiang s'est installé comme un homme d'Etat... et est désormais le deuxième homme fort de la Chine. Et cela alors même que la montée en puissance de Xi Jinping semble de plus en plus l'isoler sur la scène nationale ou internationale.

Jian Rong

C'est sous ce pseudonyme que se cache le plus grand écrivain chinois contemporain qui avec son Totem du Loup a connu le second plus gros succès de tous les temps dans les librairies chinoises (après Le Petit Livre rouge du président Mao lui-même) avec plus de 20 millions d'exemplaires vendus. Le livre raconte la vie de Chen Zhen, jeune instruit pékinois qui passera 11 ans dans la steppe mongole pendant les années noires de la Révolution culturelle. Le livre sera par la suite adapté par le réalisateur français Jean-Jacques Annaud en 2015 sous le titre Le Dernier Loup.

Ai Weiwei

Né à Pékin en 1957, Ai Weiwei est un artiste majeur de la scène artistique chinoise contemporaine. Photographe, conseiller artistique pour une entreprise étrangère (c'est lui qui a notamment dessiné le stade olympique), il est surtout connu ces dernières années pour ces prises de position contre le régime communiste (notamment envers la préparation des JO ou suite au scandale des " maisons en tofu " lors du dramatique tremblement de terre de Wenchuan en mai 2008) qu'il publie régulièrement sur son blog. Emprisonné pendant quelques mois par le régime durant l'année 2011, sous couvert de fraude fiscale, il a depuis récupéré son passeport (2015) et peut voyager. Il continue néanmoins de faire du militantisme, principalement via Twitter et Facebook. Il poursuit également sa carrière artistique en exposant notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Belgique, en Italie, en Allemagne, en France, en Espagne, en République tchèque, en Suisse, en Australie, en Chine, en Corée et au Japon.

Hu Jia

Né en 1973 à Pékin, Hu Jia - connu sur la toile sous le pseudonyme de Freeborn - est le plus célèbre militant chinois envers l'écologie et le Sida. C'est également l'un des dirigeants de l'association des " avocats aux pieds nus " : un groupe d'avocats qui viennent en aide aux plus démunis. En 2008, il s'est vu décerné le prix Sakharov ainsi que la distinction de citoyen d'honneur de la ville de Paris pour son engagement en faveur des plus démunis. Malgré ses récompenses internationales, Hu Jia a été condamné à trois ans de prison en avril 2008 pour incitation à la subversion. Il est aujourd'hui en liberté surveillée depuis sa libération en juin 2011 et son droit à la parole est limité.

Liu Xiaobo

Né en 1955, à Changchun, cet écrivain et professeur des universités est un militant infatigable des droits de l'homme. Il a notamment participé à la rédaction de la Charte 08 - manifeste pour une plus grande liberté d'expression publié en décembre 2008 - qui lui a valu d'être arrêté le 23 juin 2009 pour " incitation à la subversion ". Il est finalement jugé et condamné le 25 décembre à 11 ans d'emprisonnement. L'année suivante, il reçoit - en prison - le Prix Nobel de la paix pour ses efforts durables et non violents en faveur des droits de l'homme en Chine. Et c'est toujours en prison qu'il décède le 13 juillet 2017 dans un silence international assourdissant. Son recueil de textes La Philosophie du Porc est toujours interdit de diffusion (officielle) en Chine.

Fruit Chan

Révélé avec Made in Hong Kong (1997), Durian Durian (2000), Nouvelle cuisine (2004) ou encore Chengdu I love you (2009), Fruit Chan est un cinéaste naturaliste dans une cinématographie qui, traditionnellement, l'est peu. Ancien assistant-réalisateur de Jackie Chang, Fruit Chang est devenu un cinéaste décalé, aux antipodes du cinéma du genre. Ses films ont une élégance débraillée tout à fait précieuse. Il offre au public une vision de l'intérieur de Hong Kong, s'attache à traduire les malaises d'une jeunesse parfois au bord du suicide, ainsi que les dérapages propres à une société extrême, parfois à la limite du fantastique.

Wong Kar Wai

Réalisateur important de l'industrie cinématographique, surnommé le Rebelle solitaire, a signé une bonne vingtaine de scripts, dont Chungking Express, comédie sortie en 1994, Happy Together, sorti en 1997 et le drame In the Mood for Love avec Maggie Cheung et Tony Leung Chiu-Wai, inspiré de l'oeuvre du célèbre écrivain hongkongais, Liu Yichang, un ancien émigré, dont le roman Tête-Bêche évoquait un Hong Kong intime. Après son film 2046 dont l'action se passe entièrement à Hong Kong, il sort en 2007 My Blueberry Nights, un road movie où il met en scène la célèbre chanteuse Norah Jones. Il a été le premier réalisateur chinois à présider le jury du festival de Cannes en 2006. Il préside également le festival de Berlin en 2013 où son film The Grandmaster est présenté en ouverture.

Adresses Futées de Chine

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis