CHINE - guide touristique du Petit Futé

Bienvenue en Chine ! 中国欢迎您 !

La Chine est une star internationale : l'Empire du Milieu n'a jamais aussi bien porté son nom que ces dernières années, tant elle est devenue omniprésente... Sa montée en puissance économique, et le fantasme lié à un " péril chinois " y sont pour beaucoup. Pour autant la Chine ne se limite pas seulement aux mégalopoles ultramodernes de la côte (Pékin, Shanghai ou Canton) qui alimentent une croissance rapide et drainent chaque année un nombre de touristes plus important ; c'est aussi, et surtout, un pays en développement qui recèle de nombreux trésors historiques et culturels. Alors, oui, la Chine est un monde à part avec sa Grande Muraille, son armée de soldats en terre cuite de l'empereur Qin à Xi'an, ses montagnes sacrées avec leurs temples découpés dans la brume au sommet de crêtes acérées, ses villages nichés entre des rizières en terrasse dans le sud du pays... Ce sont autant de sites qui semblent tout droit sortis des récits anciens et plongent le visiteur plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires, en arrière.

Un voyage en Chine est une aventure, qui peut durer toute une vie et peut être placée sous le signe de la diversité. Des déserts infinis du Xinjiang aux conurbations continues de la côte, des villes ultramodernes comme Shanghai ou Hong Kong aux campagnes reculées du Gansu ou du Guizhou, des sommets de l'Himalaya à l'île tropicale de Hainan, la Chine propose une riche palette de climats, de paysages, de sensations. Une palette de populations aussi, puisque le pays compte 55 minorités, dotées de leurs coutumes et leurs traditions propres, des Ouïghours de l'Ouest aux Tibétains, en passant par les Mongols, les Mandchous et toute la palette des ethnies du Sud du pays, particulièrement colorées.

En Chine, les repères sont brouillés, en grande partie car même l'écriture recèle sa part de mystère. Il faut donc appréhender le pays avec un esprit ouvert, se laisser porter par les ambiances, se laisser guider par les rencontres au gré du voyage. Il faut prendre le temps de flâner, de découvrir les scènes de la vie quotidienne.

Mais le visage de la Chine change à pas de géants, modelé au jour le jour par l'ouverture du pays, sa croissance économique époustouflante, son envie débordante d'accéder à une modernité souvent calquée sur le modèle occidental. Alors pour profiter encore de toutes les facettes du pays, de la plus moderne à la plus traditionnelle, n'attendez plus !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS à toutes les personnes croisées lors de cette enquête, et en particulier ma belle-mère, Hai-Qiao, qui m'accompagna lors de ce périple exceptionnel dans son pays natal.

mise en garde

L'univers du tourisme est en pérpétuel mouvement. Malgré tous nos efforts, des établissements, des coordonnées ou des tarifs indiqués dans ce guide peuvent avoir été modifiés sans que cela relève de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient être amenés à constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

La rédaction.

Idées de séjour CHINE

Séjours courtsHaut de page

Pour les séjours courts (une semaine), on privilégie généralement trois destinations : Pékin, Shanghai, et le delta de la rivière des perles autour de Canton.

Pékin en une semaineHaut de page

Jour 1 : Les vols depuis Paris arrivent en début de matinée ou en tout début d'après-midi à Pékin. L'après-midi peut donc être consacré au coeur de Pékin : la place Tian'anmen, et l'incontournable Cité interdite, avec ses 72 hectares de salles, d'appartements et de cours intérieures. On peut ensuite admirer le coucher du soleil sur les toits vernissés de la Cité interdite depuis la colline de charbon. Un spectacle d'opéra de Pékin, ou un condensé d'opéra, acrobaties et magie dans la maison de thé de Lao She finiront de recréer l'ambiance de la Chine impériale.

Jour 2 : On poursuivra la découverte de la Chine impériale par une visite au tombeaux Ming, au nord de Pékin. Ces derniers offrent une belle destination de balade hors de la ville. Eparpillés sur une superficie d'une quarantaine de km², les tombeaux sont ceux des treize empereurs de la dynastie des Ming. On y accède par l'allée des esprits : bordée de statues d'animaux et de hauts personnages de l'histoire de Chine, elle est le début d'un parcours initiatique menant aux tombeaux. Cette visite est généralement couplée avec celle de la Grande Muraille de Chine, que l'on peut arpenter sur le site de Badaling (le plus connu) ou sur celui de Mutianyu (le plus couru). Pour se remettre de sa " bravitude ", pourquoi ne pas rester loger sur place.

Jour 3 : Rendez-vous dans le coeur historique de la ville pour une matinée spirituelle au Temple des Lamas. Lieu de pèlerinage incontournable pour les pratiquants bouddhistes, ses cours successives, ses multiples pavillons, ses salles de prière et d'étude donnent un aperçu des activités des moines qui vivent dans le temple, et qui appartiennent à la secte des " bonnets jaunes " (celle qui est représentée au Tibet). A quelques pas de là se trouvent le paisible temple de Confucius et le musée du Collège impérial qui vous éclairera sur le système des examens impériaux de la Chine classique. Une très jolie maison de thé, située juste en face du temple de Confucius, peut constituer une étape agréable avant d'enchaîner sur un après-midi de shopping. Le marché de la soie, ou son équivalent du quartier chic de Sanlitun, offre son lot de vêtements et accessoires à des tarifs défiant toute concurrence. Mais, attention, privilégier les marques des créateurs chinois, et non des contrefaçons ! Le soir, dîner dans un restaurant pour goûter au véritable canard laqué pékinois (par exemple à Li Qun).

Jour 4 : Dans la matinée, visite du Palais d'été, résidence d'été des empereurs mandchous Qing, au nord du lac Kunming. Patinage sur le lac gelé l'hiver, canotage sur les eaux bleutées l'été : le Palais d'été est un lieu de détente privilégié des Pékinois tout au long de l'année. L'après-midi peut être consacré à une promenade dans le coeur du vieux Pékin, entre le parc de Beihai et son île de Jade, et les rives animées du quartier de Shishahai. L'entrebâillement des portes permet encore de découvrir de splendides siheyuans, ces cours carrées traditionnelles, résistant vaillamment à l'invasion des bars et restaurants qui ont investi le quartier. La soirée peut se finir en beauté, dans une gargote typique de ce calme centre-ville ou dans une artère noire de jeunes (sur Guloudong Dajie par exemple) à la recherche d'un verre. Concert au Mao ?

Jour 5 : Pour en finir avec la découverte des joyaux architecturaux de la ville, rendez-vous au Temple du Ciel - le symbole de la capitale chinoise depuis la tenue des JO - qui se situe au sud de la ville, dans un immense parc de 27 hectares. Datant de la dynastie des Ming, cet ensemble propose des formes architecturales faisant directement référence aux thèmes du ciel (cercle) et de la terre (carré). C'est également le seul temple de la capitale à être coiffé de tuiles bleues. Le parc en lui-même permet de s'initier aux modes de vie des Pékinois (essayez de privilégier cette visite un jour de week-end) : taiqi matinal, promenade des oiseaux, joueurs d'erhu (une sorte de violon chinois) et chanteurs d'opéras. Le quartier des antiquaires de Liulichang ravira les chineurs, qui y trouveront des objets anciens, des pinceaux et des papiers à calligraphie. A quelques pas de là, une balade entre tradition et modernité entre les ruelles traditionnelles du célèbre quartier de Dazhalan et la nouvelle rue piétonne du quartier de Qianmen vous plongera dans les questions propres à la capitale. A ne pas manquer : la pharmacie de Tongrentang, à la façade impressionnante, et qui propose toutes sortes de produits tous plus énigmatiques les uns que les autres. Dans la soirée, les équilibristes jongleurs et acrobates du cirque de Pékin raviront les enfants... et les adultes.

Jour 6 : Dernière journée pékinoise pour découvrir la facette moderne de la ville. Wangfujing, les Champs-Elysées de la capitale, sont un témoignage très animé de la modernisation galopante du pays. L'agitation perpétuelle du quartier de Xidan ou de la rue Dongsi, extrêmement commerçants mais moins luxueux que Wangfujing, peut permettre de boucler les derniers achats avant le départ. Les amateurs d'art contemporain abandonneront le shopping pour explorer les galeries d'art du quartier de Dashanzi, gigantesque centre d'art contemporain sur la route de l'aéroport (et notamment une visite à la galerie Paris-Beijing et au centre Ullens).

Shanghai en une semaineHaut de page

Jour 1 : Si le contraste entre passé et futur se retrouve dans toute la ville, le meilleur endroit pour juger du grand écart architectural de Shanghai, c'est le Bund. Promenade incontournable, bordée d'élégantes bâtisses de style colonial, le Bund fait face au modernisme du quartier d'affaires, Pudong, de l'autre côté du fleuve. Remontez le Bund du sud vers le nord, en commençant au croisement de la Guangdong Lu et de Zhongshan Dong Yi Lu. Sur le Bund, les bâtiments anciens méritent autant votre attention que les tours futuristes de Pudong. Certains ont été construits au tournant du XXe siècle, avec souvent des finitions en marbre italien. La visite se poursuit par la rue de Nankin (Nanjing Dong Lu) qui s'éloigne du Bund au niveau du mythique Peace Hotel (Swacht Art Peace Hotel). Bienvenue au paradis du shopping : des centaines de magasins en tout genre s'alignent sur ce tronçon pédestre d'un kilomètre de long et qui draine chaque jour quelque 800 000 visiteurs chinois et étrangers. C'est dans la rue de Nankin que l'on trouve les plus vieux grands magasins de la ville. La Nanjing Dong Lu finit sa course à la place du Peuple (Renming Guangchang), l'ancien hippodrome et le coeur de Shanghai. C'est ici que se concentrent des espaces verts, d'importants bureaux administratifs et un grand nombre de destinations touristiques, telles que le musée de l'Urbanisme et surtout le musée de Shanghai (Shanghai Bowuguan). Le musée de Shanghai est un haut lieu de la culture chinoise et n'a pour concurrents sérieux que les musées de Pékin et Taipei. Il est possible de continuer sa route à travers le parc pour finalement tomber sur le musée d'Art de Shanghai, qui change régulièrement ses expositions. Suivez la Nanjing Xi Lu en direction du Bund.

Jour 2 : Pour cette journée, privilégiez la visite de la vieille ville et de l'ancienne concession française. C'est le Shanghai des petites ruelles, où l'on va de surprise en surprise, témoin d'une multitude de scènes de vie. La visite de la vieille ville (Nan Shi) occupera la matinée. Si vous arrivez de la Renmin Lu, la vieille ville vous montrera un visage qui n'est pas vraiment le sien. Les constructions, rénovation après rénovation, ont perdu de leur authenticité et ne sont devenues que de simples répliques du passé. Au nord de la vieille ville, l'intérêt principal réside dans la visite du Yuyuan. Au XVIe siècle, le gouverneur du Sichuan, Pan Yunduan, fit aménager ce " jardin de la joie " (Yuyuan). Et comme dans la ville de Suzhou, réputée pour ses fantastiques " jardins de lettrés ", vous retrouverez tous les éléments d'un paysage harmonieux à la chinoise : bonzaïs, rochers aux formes fantastiques évoquant des montagnes, étangs rappelant lacs et mers... En face du Yuyuan, se trouve le Chenghuang Miao, le temple du dieu de la ville. Après avoir quitté le temple Chenhuang, tournez à droite en direction de Fangbang Zhong Lu, plus connue sous le nom de " Vieille rue de Shanghai ". On y trouve toutes les " chinoiseries " imaginables : de vraies fausses antiquités, Le Petit Livre rouge, du thé, des posters qui reprennent la propagande de l'époque maoïste, de belles boîtes laquées, des briquets et des jeux de carte à l'effigie de Mao, de vieux appareils photo... En quittant Fangbang Lu tout en vous éloignant du Yuyuan, vous laissez derrière vous la partie restaurée de la vieille ville. Les ruelles deviennent plus étroites, les façades des maisons sont un peu délabrées, l'intérieur des cours laisse entrevoir des vélos, des vêtements qui sèchent... L'après-midi peut être consacrée à une promenade dans la concession française. Avec comme point de départ le quartier de Xintiandi, partez visiter le site du premier congrès du Parti communiste chinois, sur Huang Pi Lu. Puis prenez la Xingya Lu en direction du parc Fuxing. Flânez dans cet ancien " parc français " très actif et qui n'a pour ainsi dire pas changé. Traversez le parc et vous arriverez, au croisement entre la Sinan Lu et la Xiangshan Lu, à la résidence de Sun Yat-sen, le père de la " Chine moderne ". L'ancienne concession française abrite d'autres résidences historiques, comme celle de Zhou Enlai ou de Song Qingling, l'épouse de Sun Yat-sen. Ces maisons donnent à la fois une leçon d'histoire et permettent de découvrir l'architecture intérieure de ces très belles maisons de la concession française.

Vous pouvez ensuite remonter vers la Huaihai Zhong Lu et bifurquer sur la gauche : vous avez devant vous les Champs-Elysées de Shanghai, avec ses enseignes prestigieuses. Descendez l'avenue jusqu'à Shanxi Nan Lu, puis remontez vers le nord. Avec ses rues bordées de platanes, ses vieilles maisons de style européen nichées au coeur de somptueux jardins et ses magasins fréquentés par les Shanghaiennes à la mode, cette partie du quartier est vivante et agréable à visiter. A quelques pas de là se trouvent les anciens quartiers d'ouvriers, véritables " banlieues rouges ", de petits immeubles en brique qui semblent tout droit sortis de la France du XIXe siècle. Dans un pays où le bulldozer est roi, la préservation de quartiers entiers relève du miracle. Et pour rester dans l'ambiance années 1930, on terminera la soirée par un verre dans le parc Ruijin.

Jour 3 : Après cette visite du Shanghai historique, traversez le fleuve Huang Pu et évoluez dans un tout autre univers. Sorti de terre en à peine vingt ans, Pudong est devenu le quartier de tous les records, la fierté de toute une nation. L'Oriental Pearl Tower, l'emblème de Shanghai avec ses perles kaléidoscopiques, est la troisième plus haute tour de télévision du monde. Pour jouir d'une vue sur tout Shanghai, vous pouvez monter au sommet. Profitez-en pour visiter le musée d'Histoire de Shanghai, situé au pied de la tour. Il s'agit probablement du meilleur endroit pour avoir un bon aperçu de l'évolution de Shanghai à travers les âges. La période des concessions est particulièrement bien documentée. En face du musée, vous pouvez également visiter l'Ocean Aquarium de Shanghai. Plus de 350 espèces, des cinq continents, y sont représentées. Le long tunnel subaquatique de 155 mètres, divisé en plusieurs sections, est impressionnant. La section la plus spectaculaire restant celle des requins... Puis remontez la Century Avenue en direction de la tour Jinmao. Au 88e étage, le Cloud 9 de l'hôtel Grand Hyatt navigue au-dessus des nuages. Ce lounge-bar offre un panorama différent sur la ville, et surtout un à-pic impressionnant sur l'intérieur de la tour elle-même. Pour ceux qui ne sont pas encore victimes de vertiges, vous pouvez poursuivre votre visite des hauteurs de Shanghai en montant dans la toute nouvelle tour du Shanghai World Financial Centre. Cette dernière, en forme de décapsuleur, ne passe pas inaperçue. Une petite pause verte dans le parc du Siècle, et l'on regagnera Puxi en prenant le tunnel panoramique, sommet du kitsch shanghaien. Pour changer un peu d'ambiance, on peut consacrer la soirée à un spectacle d'acrobaties au cirque de Shanghai.

Jour 4 : Shanghai n'est pas vraiment considérée comme férue de religion, mais l'histoire a néanmoins laissé des traces qui méritent d'être explorées si l'on s'intéresse à la question. On pourra donc visiter les différents temples bouddhistes de la ville, mais également le joli temple de Confucius dans la vieille ville chinoise, et le temple taoïste de Baiyun. Une autre page historique peut être ensuite parcourue : celle des juifs de Shanghai. Réfugiés dans la ville aux débuts de la Seconde guerre mondiale, les juifs étaient regroupés dans un quartier (celui de Hongkou, au nord du Bund) qui porte encore leur marque, aussi ténue soit-elle aujourd'hui : quartiers résidentiels, synagogues et cimetière juifs peuvent être découverts dans la ville.

Jour 5 : Le sud de Shanghai n'est pas la destination favorite des touristes, mais si l'on a un peu de temps sur place, une petite expédition dans le sud peut se justifier. Dans le district de Xujiahui, on pourra ainsi visiter la pagode et le temple Longhua, puis enchaîner sur le tombeau de Song Qingling. En poussant encore plus au sud, on pourra passer un après-midi tranquille dans le jardin botanique de Shanghai. Et si l'on est en quête de contraste, la journée pourra se clore par quelques descentes sur la piste de ski couverte de Yinqixing. Le plaisir de la glisse n'est pas forcément garanti sur cette petite piste avant tout conçue pour l'initiation, mais quelques descentes sur la neige alors qu'on est en plein été laissent assurément un souvenir marquant.

Jour 6 : Découverte du nord de la ville et le quartier de Suzhou Creek. Le parc Luxun le matin mérite que l'on s'y attarde un peu, pour écouter les chorales révolutionnaires ou regarder les Chinois en train de danser et pratiquer le tai-chi. On continuera par une promenade dans Duolun Jie, jolie rue piétonne de la concession japonaise, où l'on pourra s'asseoir en terrasse pour boire un café avant de visiter le petit musée d'Art contemporain. La journée se poursuivra dans le quartier de Moganshan, où se trouvent les ateliers d'artistes et une grande partie des galeries d'art contemporain de la ville. Pour clore cette journée artistique, on peut choisir de dîner dans un restaurant thaï faisant galerie de peinture en même temps, puis d'aller prendre un verre dans l'un des nombreux clubs de jazz de la ville.

Jour 7 : Le dernier jour à Shanghai peut être consacré au shopping : Huaihai Lu pour les vêtements et objets de luxe, le marché aux antiquités de Dongtai pour les souvenirs et les babioles anciennes, le marché de Qipulu qui vend de tout, bon marché.

Hong Kong, Macao et Canton en une semaineHaut de page

Jours 1 et 2 : Hong Kong et Kowloon. Un brunch de dim sum dans l'une des plus vieilles maisons de thé traditionnelles de la ville : la Lin Heung Tea House, sur Wellington Street. Puis, une visite au Peak avec le tram, suivie d'une balade autour du Peak pour admirer la baie de Hong Kong. Descendre la colline à pied en empruntant Old Peak Road, qui ramène vers Central. Visite du quartier de Central, puis Hollywood Road pour y découvrir des boutiques d'antiquités chinoises. Tour en jonque à Aberdeen, avant de retourner dans le quartier de Central où vous aurez la possibilité de vous restaurer dans le bel hôtel Shangri-La. Pour un dernier verre, nous vous conseillons le quartier de Soho. Le deuxième jour, prenez le Star Ferry direction Kowloon. Visitez les musées d'Arts et d'Histoire de Hong Kong. Poursuivez la visite avec Shanghai Street, le temple de Tin Hau, le marché de Jade et le marché aux Oiseaux à Prince Edward. Possibilité de manger sur le pouce dans les dédales du marché de nuit de Temple Street. Pour finir, admirez la skyline de Hong Kong by night depuis l'Avenue of Stars, et notamment le fameux spectacle son et lumière Symphony of Lights (tous les soirs à 20h).

Jours 3 et 4 : Départ pour Macao. En partant tôt le matin, une journée suffit pour visiter cette ancienne colonie portugaise, mais si vous souhaitez en profiter davantage, prévoyez une nuit sur place. Balade dans le quartier du Largo Senado et dans les boutiques d'antiquités avoisinantes. Visite de l'église Sao Paulo, la Fortaleza do Monte et son musée. Visite du temple d'A-Ma sur le front de mer. Vous pouvez déjeuner dans un restaurant macanais voisin. Poursuivez la visite avec une balade dans les jardins de Louis Camoes, de Lou Lim Leoc et du temple Kun Lam. Vous avez la possibilité aussi de prendre un verre et de dîner dans la maison coloniale du Club Militar. Passez la soirée au casino, où la frénésie des joueurs s'accentue à la tombée du jour.

Jours 4 à 6 : Départ pour Canton et l'île de Shamian. A l'écart de l'effervescence urbaine, l'île verdoyante de Shamian procure un moment de répit. Promenez-vous dans ses rues chargées d'histoire et plongez-vous dans le passé colonial de Canton. Rendez-vous au nord de l'île, sur le marché de Qingping, où vous trouverez de nombreux marchands d'herbes médicinales chinoises et de viandes séchées. Poursuivez la journée au temple des Ancêtres du clan Chen, aux toitures ornées de superbes sculptures en terre cuite vernissée, construit au XIXe siècle. Terminez la journée par une croisière nocturne sur la rivière des Perles, avec dîner à bord. Le lendemain, ne ratez pas le passionnant musée du Tombeau du Roi du Sud. Promenez-vous aussi dans les jardins du temple aux Six Banians ou dans le parc Yuexiu, où vous pourrez admirer la statue des Cinq Béliers, symbole de la ville. Repas de cuisine traditionnelle cantonaise, puis rendez-vous sur Yanjiang Lu, le Bund cantonais, pour une ultime balade digestive. Le lendemain, shopping puis retour sur Hong-Kong en train.

Jour 7 : Retour à Hong Kong avec une dernière balade dans la nébuleuse, conclue par un ultime repas typiquement chinois.

Séjours longsHaut de page

Pour les séjours longs, compter un minimum de deux semaines et idéalement trois à quatre semaines.

Pékin et la Chine du Nord en deux semainesHaut de page

Jour 1 : Les vols depuis Paris arrivent en début de matinée ou en début d'après midi à Pékin. L'après-midi peut donc être consacré au coeur de Pékin : la place Tian'anmen, et l'incontournable Cité interdite, avec ses 72 hectares de salles, d'appartements et de cours intérieures. On peut ensuite admirer le coucher du soleil sur les toits vernissés de la Cité interdite depuis la colline de charbon. Un spectacle d'opéra de Pékin, ou un condensé d'opéra, acrobaties et magie dans la maison de thé de Lao She finiront de recréer l'ambiance de la Chine impériale.

Jour 2 : Le temple du Ciel, l'un des symboles de la capitale chinoise, se situe au sud de la ville, dans un immense parc de 27 hectares. Datant de la dynastie des Ming, cet ensemble propose des formes architecturales référant directement aux thèmes du ciel (cercle) et de la terre (carré). C'est également le seul temple de la capitale à être coiffé de tuiles bleues. Le parc en lui-même permet de s'initier aux modes de vie des Pékinois : taiqi matinal, promenade des oiseaux, joueurs d'erhu (une sorte de violon chinois) et chanteurs d'opéra. L'après-midi peut être consacré, au choix, au Palais d'été, ses temples et son étonnant bateau de pierre, ou au shopping dans à Hongqiao, qui permet de dénicher des vêtements et accessoires à des prix défiant toute concurrence. Le soir, dîner dans un restaurant de canard laqué et, éventuellement, verre du départ autour du lac de Houhai.

Jour 3 : Départ tôt le matin en train pour Chengde, et journée dans la ville pour visiter le Palais d'été de la ville. Nuit sur place.

Jour 4 : De Chengde, rendez-vous à Datong (train) pour visiter la ville et notamment son mur aux neuf dragons, semblable à celui de la Cité Interdite. Nuit sur place.

Jour 5 : Profiter de la journée pour découvrir les environs immédiats de Datong, et notamment les caves bouddhiques Yungang (matinée). L'après-midi, on se rendra au Monastère suspendu pour admirer l'une des merveilles architecturales de la Chine du Nord.

Jour 6 : De Datong, rendez-vous à Taiyuan (bus). Dans la ville, vous découvrirez le musée provincial du Shanxi et ses pièces uniques.

Jour 7 : Pingyao (bus). Visite de l'une des dernières citadelles médiévales entièrement fortifiée de la Chine du Nord. Nuit sur place.

Jour 8 : Départ pour Xi'an (train). Visite de la ville et notamment de sa grande mosquée. La journée pourra se terminer par une ballade le long des remparts.

Jour 9 : La journée pourra débuter par une longue visite à l'armée enterrée. Après un déjeuner sur le pouce dans la vieille ville, on se rendra au musée historique du Shaanxi.

Jour 10 : On profitera de cette journée pour visiter les environs de Xi'an, et notamment les deux pagodes très proches (la grande et la petite pagode de l'oie sauvage). L'après-midi, on se rendra au mausolée de l'Empereur Liu Qi. Si vous avez prévu un guide et un transport indépendant, vous pourrez continuer par la visite des nombreux autres sites présents dans les environs immédiats du mausolée.

Jour 11 : Départ vers Dunhuang (avion). Visite du lac du croissant de lune (ming shashan). Nuit sur place.

Jour 12 : Visite des grottes de Mogao, qui devrait vous rappeler la visite des grottes de Datong.. L'après-midi, on visitera la vieille ville de Dunhuang, qui est en réalité un décor de cinéma ! Effet iréel garanti.

Jour 13 : On partira visiter les environs immédiats de Dunhuang (si on a organisé un transport indépendant) et notamment la passe de la porte de jade. Retour sur Pékin (avion).

Jour 14 : De Pékin, les vols internationaux partent le matin.

De Hong Kong au Yunnan, en deux à trois semainesHaut de page

Comptez au minimum entre 15 et 20 jours pour ce périple à travers les provinces de Chine du Sud-Ouest (Guangdong, Guangxi, Guizhou, Yunnan).

Pour les premiers jours à Hong Kong et Canton, nous vous conseillons de reprendre les propositions faites dans les propositions de séjours courts.

Après une escapade à Canton, prenez le train de nuit pour vous rendre à Guilin. N'oubliez pas de passer par Yangshuo, cet agréable lieu de villégiature cerné de pitons rocheux et de villages rustiques, non loin de Guilin.

Remontez un peu au nord du Guangxi pour explorer Sanjiang et ses environs, où vous pourrez admirer l'ingéniosité et l'esthétique de l'architecture Dong, notamment au village de Chengyang.

Passez dans la province du Guizhou pour visiter le village de Zhaoxing. Ce petit bourg de 2 000 habitants, figé dans le temps, vous fera découvrir les traditions et l'hospitalité Dong.

Dirigez-vous vers Kaili, une escale parfaite pour visiter les villages alentour. Des musées vous plongeront aussi dans les traditions des Miao et des Ge.

Rendez-vous à Guiyang, la capitale du Guizhou. Flânez sur les marchés et le long des berges, sous le regard de l'immense statue de Mao.

Direction le Yunnan et Kunming, la ville de " l'éternel printemps ". Elle recense près de vingt minorités nationales. Vous aurez peut-être l'occasion de voir certains d'entres eux avec leurs costumes traditionnels.

Au départ de Kunming, direction le Sud dans la région du Xishuangbanna, un véritable paradis tropical aux sites archéologiques retraçant la culture des Dai.

Rendez-vous à Dali, sur les rives du lac Erhai. Entre la ville et le lac s'étendent les rizières où l'on laboure toujours à l'aide de buffles. A Dali, ce sont les Bai qui prédominent.

Un peu plus au nord du Yunnan, la vieille ville de Lijiang est classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'Unesco. Construite autour d'un ruisseau, elle attire des millions de touristes chaque année. Après la balade, rendez-vous sur la place du marché pour acheter quelques souvenirs d'artisanat local.

Pour conclure en beauté votre séjour, direction Zhongdian (Shangri-La) pour une incursion dans le Yunnan tibétain. Profitez des superbes paysages et visitez les monastères de la ville, avant de reprendre un vol pour Canton.

Le Tibet et la Chine de l'Ouest en trois semainesHaut de page

Jour 1 : Arrivée à Lhassa (matin). Repos et acclimatation obligatoires pour le reste de la journée, avant de sortir pour se promener dans la vieille ville de Lhassa, aux alentours du temple du Johkang.

Jour 2 : Visite du temple du Johkang et déjeuner autour de la place, au New Mandala restaurant par exemple. L'après-midi peut être consacré à une visite du monastère de Sera, notamment pour assister aux fameuses discussions.

Jour 3 : Visite du palais du Potala et du jardin du Norbulingka.

Jour 4 : Jour des emplettes diverses au marché du Barkhor.

Jour 5 : Départ pour Golmud.

Jour 6 : De Golmud, direction Dunhuang (bus).

Jour 7 : Visite de Dunhuang, et surtout des grottes de Mogao et du lac du Croissant de lune.

Jour 8 : Départ pour Turpan (bus).

Jour 9 : Turpan. Visite de la ville.

Jour 10 : Turpan, visite des sites alentour. Départ pour Kashgar (train).

Jour 11 : Kasghar. Visite de la vieille ville.

Jour 12 : Kasghar. Excursion au lac Karakul.

Jour 13 : Départ pour Urumqi (avion).

Jour 14 : Urumqi. Visite du musée provincial.

Jour 15 : Excursion au parc national Tianshan.

jour 16 : Départ pour Xi'an (train).

Jour 17 : Xi'an. Visite de la ville, de l'armée des soldats enterrés du premier empereur.

Jour 18 : Xi'an. Visite des sites excentrés. Départ pour Pékin avec le train de nuit (15 heures).

Jour 19 : Pékin. Visite de la Cité interdite.

Jour 20 : Pékin. Excursion à la Grande Muraille.

Jour 21 : Départ.

Séjour thématiqueHaut de page

Compte tenu de l'immensité et de la diversité du pays, un séjour thématique peut être la meilleure option, à condition de savoir prendre le temps et de bien préparer son séjour, surtout si vous souhaitez sortir des sentiers battus.

La Chine des minorités. La Chine du Sud est une terre de minorités. Dans le Yunnan, le Guizhou ou le Guangxi, les villages typiques ne sont jamais trop éloignés des grandes agglomérations. Le sud-est du Guizhou est sans doute la meilleure destination pour un voyage en pays Dong et Miao, les minorités les plus traditionnelles dans leur mode de vie et leurs costumes.

La route de la soie. Au départ de Xi'an, la mythique route de la soie passe par Lanzhou avant de traverser tout le Gansu du sud au nord, puis de se séparer à Dunhuang, avec un passage vers le nord via Urumqi et un vers le sud en direction de Kachgar. Dans toutes les villes et à proximité, vous trouverez des vestiges de cet itinéraire unique.

Le Tibet hors du Tibet. Le rattachement du Tibet à la Chine s'est accompagné d'un redécoupage administratif. Résultat, si la province du Tibet reste difficile d'accès et nécessite un permis, vous pouvez explorer le Tibet historique au nord du Yunnan, dans l'ouest du Sichuan et au Qinghai. Certains voyageurs au long cours vous diront que l'ouest du Sichuan est plus intéressant que le Tibet lui-même.

Le berceau de la civilisation chinoise. La Chine dite du centre est le berceau de la culture Han. De Xi'an au Shandong en passant par Luoyang, le temple de Shaolin, Pingyao et d'autres petits villages préservés tant bien que mal, partez à la découverte des lieux les plus prestigieux de la Chine antique.

Voir plus d'idées de séjours

Les villes remarquables : Chine

XI'AN
SHANGHAI
PEKIN

Galerie photo CHINE

Actualité et reportage - Chine

HONG-KONG : Nouvelle version de la " Symphonie des Lumières "

La nouvelle version de la " Symphonie des Lumières " de Hong Kong et le " Hong Kong Pulse Light Show " ont été inaugurés le 1er décembre à Hong-Kong. Nouvelle bande sonore par le Hong Kong Philharmonic Orchestra, nouveaux effets spéciaux d'éclairage et animations interactives sur écrans LED : c'est une véritable renaissance pour la Symphonie...

Où partir en novembre ? Le top des destinations du Petit Futé

Alors que l'hiver approche à grands pas et que vous avez ressorti les manteaux, vous rêvez d'ailleurs ? Rien de tel qu'un petit voyage pour recharger les batteries. Voici quelques idées d'escapades pour faire le plein d'énergie ! Partez au soleil Si vous avez envie de soleil a prix doux, les îles Baléares sont un bon choix car il fait encore...

Les 10 meilleurs événements d'Asie

Déstabilisante par sa grandeur, dépaysante par sa culture, l'Asie attire de nombreux voyageurs venus à la recherche d'authenticité. Pour découvrir au mieux ce continent et s'imprégner de ses coutumes, participer aux différentes festivités qui sont organisées est indispensable ! Il est souvent difficile de choisir tant chaque jour propose son...

CHINE, les adresses futées

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Chine

Sélection Restaurants Chine

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté