Guide du Kirghizistan : Pourboires, marchandage et taxes

Pourboire. Le pourboire n'est pas monnaie courante en Asie centrale. Les hôtels et restaurants appliquent une taxe incluant le service, en général de 10 % du montant total de l'addition. Quant aux chauffeurs de taxi, inutile de négocier des heures durant pour laisser une somme supplémentaire à l'arrivée. Toutefois, si un chauffeur a été particulièrement efficace au cours d'un trajet, vous a aidé à trouver un hébergement ou accompli toute autre tâche héroïque vous ayant tiré d'embarras, ne soyez pas trop regardant lorsqu'il s'agira d'arrondir la somme... Vous pouvez également laisser des pourboires à des guides si vous avez été satisfait de leurs services. Ne laissez rien juste " par principe " ou pour " abréger la conversation ", vous ne feriez qu'ancrer de mauvaises habitudes et compliquer la vie des voyageurs qui passeront après vous !

Faites en revanche profiter les porteurs de vos largesses. Lors des treks organisés dans le pays par des agences, ce sont eux qui se chargeront de porter vos affaires, vos victuailles, éventuellement votre sac lorsque vous serez trop fatigué. 5 à 10 % du montant de votre excursion est un bon cadeau à leur faire.

Marchandage. Vous marchanderez hardiment toutes vos courses en taxi, qu'il s'agisse d'un simple trajet en centre-ville ou d'une traversée d'une chaîne de montagne. En revanche, dans les bazars et les boutiques de souvenirs, vous vous apercevrez vite qu'on est loin des souks marocains et que les prix annoncés fléchissent rarement de plus de 10 à 15 %.

Adresses Futées du Kirghizistan

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis