Le guide touristique KIRGHIZISTAN du Petit Futé

Kirghiztanga xush kelibsiz !

Imaginez un pays où même Tintin ne serait jamais allé poser le pied... Pour ceux qui connaissent déjà l'Asie centrale " civilisée ", celle du Kazakhstan ou de l'Ouzbékistan, le Kirghizistan est à la fois une tentation et une folie. L'aventure avec un grand " A " dans un pays doté de peu d'infrastructures, mal desservi, où il faut se déplacer à cheval dès que l'on sort des sentiers battus, et où l'on ne parle que russe ou kirghiz... Mais imaginez aussi des chaînes de montagnes à perte de vue, des lacs d'altitude aux eaux turquoise abritant une faune et une flore menacées mais toujours présentes, des cimes parmi les plus hautes du monde comme le Khan Tengri, le pic Communisme ou le pic Lénine. Pourtant, nul besoin d'être un fanatique d'alpinisme ou de haute montagne pour apprécier et aimer le Kirghizistan. Dans ce pays nomade et équestre, les déplacements quotidiens permettent d'aller au contact de cultures et de traditions vivaces : l'oulak-tartych, ce jeu d'une violence extrême où les cavaliers s'affrontent pour la possession de la carcasse décapitée d'une chèvre ; la chasse au faucon ; l'installation des yourtes dans les jailoo, les pâturages d'été à nouveau fréquentés par une population d'éleveurs qui a vite retrouvé ses racines après la chute de l'Empire soviétique...

Au Kirghizistan, impossible de vous mettre à l'abri de l'inattendu. C'est ce qui fait le charme du voyage. A l'est, à Cholpon-Ata, sur la rive nord du lac Issyk Kul, le second plus grand lac alpin au monde après le Titicaca, vous pourrez pratiquer le simple farniente balnéaire. Au sud du lac, les Tian-Shan du Centre regorgent de merveilles comme le lac Song Kul ou le caravansérail de Tash Rabat, tous deux très facilement accessibles en été. Et à l'ouest du pays, la vallée du Ferghana kirghiz, majoritairement peuplée d'Ouzbeks, offre tous les trésors de ses bazars, de son artisanat et de ses petits villages de montagne. Une destination complète, au coeur des monts Célestes, où vos pas emprunteront des sentiers encore déserts et à nuls autres pareils...

Hervé Kerros

mise en garde

L'univers du tourisme est en perpétuel mouvement. Malgré tous nos efforts, des établissements, des coordonnées ou des tarifs indiqués dans ce guide peuvent avoir été modifiés sans que cela relève de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient être amenés à constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

La rédaction.

Les principales destinations KIRGHIZISTAN

Galerie photo KIRGHIZISTAN

Idées de séjour KIRGHIZISTAN

Séjour courtHaut de page

À moins d'avoir tout réservé via un tour-opérateur, l'option " découverte en une semaine " ne sera possible que si vous sillonnez un pays voisin, Ouzbékistan ou Kazakhstan par exemple, et que vous décidez de faire une petite incursion au pays des nomades. Compte tenu du décalage horaire et des temps de trajet, il est effectivement difficile de partir pour une si courte période en espérant en profiter, sauf pour un simple trek bien précis et organisé en amont, ce qui devient plus facile et plus économique à réaliser que par le passé grâce aux vols low cost de la compagnie aérienne Pegasus. Néanmoins, sur place, les chaînes de montagnes à traverser et le risque que représentent les vols internes pour la sécurité ne vous permettront pas de visiter toutes les régions en si peu de temps, et il faudra compter un minimum de 15 jours pour profiter du pays. Depuis l'Ouzbékistan, concentrez-vous sur le Ferghana kirghiz et faites une excursion jusqu'à Chatyr Kul. Depuis le Kazakhstan, découvrez la capitale, Bichkek, et faites le tour du lac Issyk Kul.

Option A : depuis le KazakhstanHaut de page

Jour 1. Passage de la frontière sur le trajet Almaty - Bichkek.

Jour 2. Bichkek. Visitez en matinée le bazar d'Osh, puis allez déjeuner à proximité de la place Ala Tau où vous pourrez ensuite flâner en attendant l'ouverture du musée historique. Faites un crochet par la statue de Lénine puis partez vous promener, avec les Kirghiz, dans le parc Dubovy. En soirée, tâchez de voir la programmation au Philharmonique ou bien assistez à l'ambiance festive sur la place Ala Tau.

Jour 3. Trajet jusqu'à Cholpon-Ata. Petite randonnée à la découverte des pétroglyphes et visite du musée de Cholpon-Ata. En milieu d'après-midi, faites le trajet jusqu'à Karakol.

Jour 4. Si vous vous êtes organisé pour être à Karakol un dimanche, assistez au marché aux animaux. Puis programmez une journée à la découverte des cascades de Jetti-Öghuz ou des sources chaudes d'Altyn Arashan.

Jour 5. Revenez de votre excursion en fin de matinée puis foncez jusqu'à Kochkor par la rive sud du lac afin de rejoindre le point d'orgue de votre voyage.

Jour 6 et 7. Depuis Kochkor, allez passer la nuit au lac Song Kul, à plus de 3 000 m d'altitude. Réservez une grande randonnée à cheval dans les paysages sauvages qui bordent le lac et passez une nuit dans un jailoo.

Jour 8. Retour à Bichkek via Kochkor et retour au Kazakhstan.

Option B : depuis l'OuzbékistanHaut de page

Si vous ne disposez que d'une semaine, supprimez la visite d'Arslanbob et tâchez de trouver un vol Bichkek-Tachkent pour le retour.

Jour 1. Passage de la frontière à Osh depuis Andijan en Ouzbékistan. L'après-midi, faites l'excursion sur le " trône de Salomon ".

Jour 2. Tôt le matin, allez vous imprégner de l'ambiance d'un des bazars les plus réputés d'Asie centrale. Ne traînez pas, l'après-midi vous attend avec un très long trajet jusqu'à Bichkek.

Jour 3. Bichkek. Visitez en matinée le bazar d'Osh, puis allez déjeuner à proximité de la place Ala Tau où vous pourrez ensuite flâner en attendant l'ouverture du musée historique. Faites un crochet par la statue de Lénine puis partez vous promener, avec les Kirghiz, dans le parc Dubovy.

Jour 4. Bichkek-Karakol. Quittez Bichkek tôt le matin pour vous ménager le temps d'une pause à Cholpon-Ata, pour voir la plage ou le musée des Pétroglyphes.

Jour 5. Si vous vous êtes organisé pour être à Karakol un dimanche, assistez au marché aux animaux puis programmez une journée à la découverte des cascades de Jetti-Öghuz ou des sources chaudes d'Altyn Arashan.

Jour 6. Revenez de votre excursion en fin de matinée puis attaquez la rive sud du lac, en direction de Tamga ou Bokonbaevo pour visiter un élevage de faucons. Poursuivez jusqu'à Kochkor le même jour. Vous gagnerez du temps sur cette journée en empruntant un taxi partagé ou en louant une voiture.

Jour 7. Depuis Kochkor, allez passer la nuit au lac Song Kul, à plus de 3 000 m d'altitude.

Jour 8. Offrez-vous une matinée à un cheval autour du lac, pour profiter de quelques-uns des plus beaux paysages offerts par le Kirghizistan. Regagnez Kochkor en soirée.

Jour 9. Depuis Kochkor, faites la route jusqu'à Bichkek puis regagnez la route de Osh et arrêtez-vous à Djalalabad pour bifurquer vers Arslanbob, un village typique du Ferghana kirghiz. Là encore, pour un trajet aussi long, consacrez une part de votre budget à la location d'une voiture.

Jour 10. Revenez vers Osh et repassez la frontière vers l'Ouzbékistan.

Séjour longHaut de page

Pour une découverte complète du Kirghizistan, trois semaines est le délai minimum pour bien apprécier le pays et y faire une boucle complète vous permettant à la fois de voir les principales villes et attractions touristiques. Vous aurez de surcroît tout le temps nécessaire de programmer quelques randonnées où sorties sportives hors des sentiers battus.

Jour 1. Bichkek. Atterrissage et prise de contact avec la ville. Place Ala Tau, parc Dubovy.

Jour 2. Visite du bazar d'Osh en matinée et des musées l'après-midi. Soirée au Philharmonique.

Jour 3. Trajet jusqu'à Tamchy. Goûtez aux joies du tourisme balnéaire dans une bourgade moins " huppée " que Cholpon-Ata et à l'ambiance bien plus authentique.

Jour 4. Trajet jusqu'à Cholpon-Ata. Visite du champ de pétroglyphes et du musée. Trajet jusqu'à Karakol.

Jour 4 bis. Karakol. Visite de l'église orthodoxe et de la mosquée chinoise. Tâchez de prévoir votre visite de Karakol un dimanche pour aller visiter le marché aux bestiaux.

Jours 5, 6 et 7. Programmez une randonnée à cheval autour de Karakol, vers Altyn Arashan ou bien autour de Jetti-Öghuz.

Jours 8 et 9. Trajet jusqu'à Kochkor avec étape dans un des villages de la rive sud du lac Issyk Kul pour assister à une démonstration de chasse à l'aigle.

Jours 10 et 11. Depuis Kochkor, rejoignez Song Kul et offrez-vous deux nuits sous la yourte près du lac pour un peu de repos ou une nouvelle randonnée à cheval, à 3 000 m d'altitude.

Jour 12. Trajet jusqu'à Naryn. La ville ne présente que peu d'intérêt. Si vous arrivez assez tôt, poussez jusqu'à At-Bachi pour une étape dans un village photogénique au pied des montagnes.

Jour 13. Visite au caravansérail de Tash-Rabat et randonnée à cheval le long de la rivière. Prévoyez un jour de plus pour pousser jusqu'à Chatyr Kul. Nuit sous la yourte.

Jour 14. Retour à Naryn. Reposez-vous car un long trajet vous attend pour rejoindre Djalalabad via Kazarman.

Jour 15. Trajet de Naryn à Djalalabad via la piste de Kazarman. Djalalabad ne présente pas beaucoup d'intérêt mais, compte tenu de la longueur du trajet, vous serez certainement obligé d'y faire étape.

Jour 16. Trajet jusqu'à Osh. Visite du parc et des musées, puis ascension du " trône de Salomon ".

Jour 17. En matinée, visite du bazar d'Osh, l'un des plus caractéristiques et animés de la région.

Jour 18. Trajet jusqu'à Arslanbob. Randonnée autour du village.

Jour 19. Trajet jusqu'à Bichkek.

Jour 20. Excursion à Ala Archa, splendide parc naturel aux portes de Bichkek.

Jour 21. Derniers achats à Bichkek et retour.

Séjour thématiqueHaut de page

Les atouts majeurs du Kirghizistan sont les lacs et les montagnes. Mais pour qui a le temps de s'attarder dans le pays, la République kirghize offre quantité de séjours possibles pour découvrir une culture étonnante et unique.

Les plus beaux lacs du KirghizistanHaut de page

Comptez un semaine à dix jours, si tout va bien avec les transports. Il vous faudra bien cela pour venir à bout des plus beaux joyaux kirghizes. En haute saison, les rives de chacun de ces lacs se peuplent de campements nomades où il vous sera facile de trouver un hébergement pour la nuit.

Jour 1 : Premier jour tranquille : profitez de la plage à Tamchy et visitez les petroglyphes à Cholpon Ata.

Jours 2 et 3 : organisez une randonnée à partir de Karakol, à pied ou à cheval, de préférence vers les chutes de Jetti Öghuz ou vers la vallée d'Altyn Arashan.

Jour 4 : longez la rive sud du lac avec une étape chez les fauconniers de Bokonbaevo.

Jour 5 à 6 : Descendez à Kochkor et louez votre véhicule pour grimper jusqu'à Song Kul. Passez-y au moins une nuit, pour goûter à la magie de ce lac d'altitude, sans conteste le plus beau du Kirghizistan.

Jour 7 et 8 : rejoignez Bichkek puis Tashkomur, en direction de la vallée de Ferghana. de là, vous pourrez partir à la découverte du second lac kirghize par la profondeur : Sary Chelek : une langue d'eau turquoise entourée de noyers. Vous pouvez également rejoindre ce lac depuis Kara Suu, un petit village accessible depuis Arslanbob.

Les grands pics de KirghizieHaut de page

Le pic Lénine, le pic Communisme et le Khan Tengri sont trois des plus hauts pics de l'Asie centrale et se trouvent tous au Kirghizistan. Si le pic Lénine est reconnu comme le plus facile de tous les " 7 000 ", le pic Communisme requiert un entraînement et un équipement bien spécifique. Vous pourrez trouver des guides expérimentés à Bichkek auprès de nombreux tour-opérateurs. Les mois de juillet et août constituent évidemment lameilleure période pour se frotterà ces géants.

Le tourisme communautaire et le contact avec les nomadesHaut de page

Il est en train de se développer de façon efficace au Kirghizistan. On loge chez l'habitant, les guides sont des gens du village, et on peut partager pendant quelques jours la vie des nomades kirghizes dans les jailoo.

C'est une très bonne façon de voyager en découvrant les populations locales, leur mode de vie et de partager leurs fêtes si on a la chance de se trouver au bon endroit au bon moment. Ce tourisme présente également l'avantage non négligeable de profiter directement aux populations locales, qui en sont les premiers bénéficiaires sur le plan économique.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Kirghizistan

Toutes les bonnes adresses Kirghizistan

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté