Guide d'Ouganda : Idées de séjour

Comparativement à ses très populaires voisins, le Kenya et la Tanzanie, l'Ouganda est un pays de taille modeste, et, bien que l'état des routes et les limitations de vitesse nécessitent plus de temps que ne le laissent présager les kilomètres, il est possible d'en découvrir les grandes attractions assez rapidement, sachant que celles-ci se concentrent majoritairement dans l'ouest du pays. Pour des voyages d'une à deux semaines, si l'on souhaite voir les gorilles et participer à quelques safaris, il sera à peu près indispensable de s'adjoindre les services d'une agence ou de louer une voiture avec chauffeur. En effet, si les routes principales permettent de se déplacer en utilisant les transports locaux afin de rejoindre les grandes villes du pays, il s'avère plus compliqué (quoique faisable avec du temps) de visiter seul les régions reculées et les parcs nationaux. Notez qu'en Ouganda les lodges n'organisent généralement pas le transfert de leurs clients et que le droit d'entrée des différents parcs n'est pas inclus dans le prix du séjour. Les agences, en revanche, fournissent une prestation tout compris. Les personnes qui auront eu l'excellente idée de consacrer plus de temps à leur séjour en Ouganda pourront quant à elles sortir des sentiers battus pour découvrir quelques trésors préservés ou se lancer dans un trekking par exemple. Sachez aussi que, même si votre budget ne vous permet pas de vous offrir un permis gorille ou des safaris, il existe une sorte de " circuit parallèle " pour les amateurs de randonnées et de nature qui, en s'équipant de leur propre tente de camping, pourront voyager en Ouganda à moindre coût.

Séjour court

Une semaine à dix jours. Si vous êtes amené à passer une semaine seulement en Ouganda, c'est certainement que vous venez y rencontrer les fameux gorilles des montagnes, peut-être en extension d'un séjour en Tanzanie ou au Kenya. Ce type de séjour ne s'improvise pas et vous devrez réserver bien à l'avance (jusqu'à 6 mois, voire plus, en haute saison) votre permis par le biais d'une agence de voyages ou en contactant directement l'Uganda Wildlife Authority. La plupart des agences du pays proposent des " Gorillas tours  " express de trois jours auxquels vous pourrez adjoindre deux ou trois jours de safaris dans le parc de Queen Elizabeth (ou de Murchison Falls, mais le trajet depuis le sud-ouest du pays est chronophage). Enfin, si les gorilles ne sont pas votre priorité et que vous ne souhaitez pas vous éloigner trop de la capitale, les îles Ssese sur le lac Victoria offrent une escapade très agréable, à compléter éventuellement par une excursion à Jinja, aux sources du Nil. Un séjour de dix jours vous permet de voir le meilleur de l'Ouganda, en rencontrant les gorilles et les chimpanzés et en faisant un ou plusieurs game drives dans les deux grands parcs nationaux de Queen Elizabeth et de Murchison Falls. Un parcours intense où il faut s'attendre à pas mal rouler...

Jour 1 : Entebbe, route vers le parc national du lac Mburo où l'on peut observer zèbres, buffles ou impalas ; une étape agréable avant Bwindi.

Jour 2 : route vers la forêt impénétrable de Bwindi. Petite randonnée et nuit dans un lodge au milieu d'un cadre naturel exceptionnel.

Jour 3 : réveil matinal pour se mettre en quête des gorilles des montagnes ; après cette fabuleuse rencontre, route vers le lac Bunyonyi.

Jour 4 : journée farniente au lac Bunyonyi, l'un des plus beaux d'Ouganda ; baignade et navigation en pirogue jusqu'à une île sauvage.

Jour 5 : départ pour le parc national de Queen Elizabeth, excursion en bateau sur le canal de Kazinga pour observer la faune. Game drive au coucher du soleil ou randonnée dans les gorges de Kyambura. Nuit en lodge ou en banda.

Jour 6 : game drive matinal dans le parc et, après le déjeuner, route vers la forêt de Kibale ; traversée de villages colorés et de plantations de thé. Nuit dans un lodge à quelques encablures de la rainforest.

Jour 7 : marche dans la jungle à la recherche des chimpanzés. Promenade ornithologique dans les marais de Bigodi. Nuit à Fort Portal, l'une des villes les plus agréables du pays.

Jour 8 : au choix, trajet vers le magnifique parc de Murchison Falls ou vers Jinja pour participer au trépidant rafting sur le Nil. Dans les deux cas, longue journée de route.

Jour 9 : pour ceux qui optent pour la visite du parc de Murchison Falls, game drive matinal et croisière sur le Nil jusqu'aux impressionnantes chutes éponymes ; nuit dans un lodge ou en tente safari. Pour ceux préférant les sports d'eaux vives, descente en rafting en aval de Jinja.

Jour 10 : petite balade en haut des chutes de Murchison ou à Jinja, c'est selon, puis route vers Entebbe pour un embarquement immédiat !

Séjours longs

Deux semaines. C'est la durée moyenne d'un séjour en Ouganda ; elle permet de profiter des grandes attractions du pays en prenant le temps de se reposer entre les différentes étapes. La boucle classique, à réaliser dans l'un ou l'autre sens en fonction de la date de son permis gorille, consiste à quitter Kampala pour se rendre à Kabale (ou à Kisoro afin d'entrer au Rwanda et voir les gorilles dans le parc national des Volcans - si tout est complet en Ouganda) puis à Bwindi, avant de remonter tranquillement vers le parc de Queen Elizabeth. De là, les adeptes de trekking pourront entreprendre l'ascension des montagnes de Rwenzori, les autres prendront la direction de Fort Portal et de la forêt de Kibale, puis de Murchison Falls. Là encore, les agences proposent ce type de package ou pourront vous dessiner un itinéraire sur mesure. Pour les voyageurs à petit budget, les îles Ssese, Jinja où se pratique le rafting, le lac Bunyonyi ou les lacs de la région de Fort Portal sont accessibles en transports en commun et réservent de belles opportunités de balades à la rencontre des populations locales. Vous pourrez également effectuer un safari de trois jours dans le parc de Murchison Falls avec l'un des backpackers de Kampala.

Trois semaines et plus. Outre les points d'intérêt majeurs décrits ci-dessus, l'Ouganda mérite réellement une visite approfondie. En disposant de plus de temps, vous pourrez donc réaliser la boucle des deux semaines en vous attardant en chemin pour profiter de toutes les balades et activités parallèles. Vous pourrez envisager cette même boucle en utilisant les transports locaux, en découvrant Kampala, en vous reposant sur les îles Ssese, en vous lançant à la conquête de l'un des sommets du Rwenzori et en découvrant, non loin de là, le parc de Semuliki, avec ses sources d'eau chaude et ses nombreux oiseaux. Vous pourrez également visiter des régions moins fréquentées et explorer les plaines arides de l'Est, le parc national du mont Elgon ou le superbe parc de Kidepo, véritable paradis de la vie sauvage auquel on accède après une longue route ou par avion. Et, surtout, prendre le temps de rencontrer une population attachante et appréhender toute sa richesse culturelle.

Jours 1-4 : arrivée à Entebbe, découverte du lac Victoria puis trois jours de " Gorilla tour " dans la forêt impénétrable de Bwindi. Rencontre avec les gorilles après quelques minutes ou heures de marche dans la forêt en compagnie d'un guide de l'UWA.

Jour 5 : lac Bunyonyi. Visite de l'un des plus beaux lacs d'Ouganda, farniente pour oublier la marche dans la forêt. Baignade et navigation en pirogue jusqu'à une île sauvage.

Jour 6 : Kisoro, randonnée à la rencontre de la culture batwa dans la forêt de Mgahinga.

Jours 7-9 : safari dans le parc de Queen Elizabeth. Visite d'Ishasha, célèbre pour ses lions " grimpeurs ", game drive sur la péninsule de Mweya pour observer la faune ; excursion en bateau sur le canal de Kazinga pour viser les hippopotames, les éléphants, les buffles mais aussi les oiseaux.

Jours 10-12 : forêt de Kibale et lacs de cratères. Marche dans la forêt hygrophile à la rencontre des chimpanzés puis visite des lacs de cratères. Randonnée et observation d'oiseaux dans les marais de Bigodi. Visite de Fort Portal, l'une des villes les plus agréables du pays.

Jours 13-15 : au choix, trek dans le massif du Rwenzori ou game drive dans le parc national de Murchison Falls, le plus grand du pays. Croisière sur le Nil jusqu'aux chutes du même nom.

Jours 16-18 : parc national de Kidepo. Nuit à Gulu puis route jusqu'à Kidepo. Game drive pour observer la faune et la flore dans la magnifique savane africaine. Route vers le sud en direction du parc national du mont Elgon.

Jours 19-22 : mont Elgon. Visite des Sipi Falls, magnifiques chutes d'eau ; l'un des endroits les plus romantiques du pays. Journée de détente pour souffler un peu après tous ces kilomètres ou randonnée en VTT pour les plus sportifs. Découverte de la culture karamajong. Randonnée dans le massif du mont Elgon.

Jours 23-25 : Jinja et les chutes du Nil : journée " émotions fortes " en faisant du rafting sur le Nil ou, pour les moins aventuriers, excursion en bateau sur le fleuve pour observer le coucher du soleil. Journée musardise au bord de la piscine de votre hôtel. Découverte de Jinja, la ville la plus indienne du pays.

Jour 26 : forêt de Mabira. Randonnée dans la superbe rainforest pour découvrir ce sanctuaire écologique apprécié des ornithologues.

Jours 27-29 : Kampala : découvrir l'animation trépidante d'une capitale africaine, manger dans un des excellents restaurants de la ville, sortir dans le quartier de Kabalagala et faire du shopping.

Jour 30 : Entebbe et départ à l'aéroport.

Séjours thématiques

Bien que la superficie du pays ne soit pas très importante, les possibilités de séjour sont variées et les voyageurs passionnés organiseront leur itinéraire en fonction de leurs centres d'intérêt. Voici quelques incontournables.

Primates

Les singes abondent en Ouganda où l'on recense 13 espèces diurnes et 6 nocturnes. La forêt de Kibale est un endroit à ne pas manquer car elle abrite la plus grande densité et la plus grande variété de primates de toute l'Afrique de l'Est avec, bien sûr, le chimpanzé mais aussi le piliocolobus (plus communément appelé colobe rouge), le cercocèbe à joues grises ou l'ascagne... Parmi les autres espèces intéressantes, citons le colobe noir et blanc, très commun dans le pays, le cercopithèque de l'Hoest - une espèce rare et protégée visible dans les parcs de Kibale, Bwindi, Queen Elizabeth et du Rwenzori - et le singe de Brazza dans la réserve de Semliki et dans le parc de Kidepo... Mais l'intérêt principal du pays en la matière reste évidemment la rencontre avec les gorilles et les chimpanzés. Notez que plusieurs agences organisent des tours focalisés sur les primates.
La plupart des voyageurs se rendent en Ouganda pour vivre la rencontre fascinante avec le gorille des montagnes. S'il demeure menacé d'extinction, les politiques de conservation transfrontalières (RDC, Rwanda et Ouganda) commencent à porter leurs fruits. Le nombre de gorilles serait ainsi passé d'environ 700 au début de la décennie 2000 à plus de 1 000 en 2018. En Ouganda, où réside la moitié de ces grands singes, la rencontre avec nos lointains cousins est possible dans le parc national de Bwindi, mais il faut savoir que le nombre maximal de permis émis par jour s'établit à 128 en 2018 (8 personnes maximum par groupe de gorilles habitués), ce qui nécessite de réserver sa place bien en avance. Si tout est complet, vous passerez la frontière pour faire votre tracking au Rwanda (ce qui nécessite de s'enquérir sur le visa) où les permis disponibles sont plus nombreux mais aussi beaucoup plus onéreux (1 500 US$) ! Une alternative consiste à tenter sa chance dans le très beau parc national de Mgahinga, accroché au versant nord de la chaîne des Virunga et attenant aux parcs des Volcans (Rwanda) et des Virunga (Congo Kinshasa). Un groupe de gorilles habitués, ignorant les frontières, opère des allées et venues entre les trois pays. Le bureau de l'UWA à Kisoro délivre des permis à la dernière minute en fonction de leur position.
Moins coûteuse (encore que nous ayons rencontré des touristes s'offrant jusqu'à trois permis gorilles), la visite aux chimpanzés, nos plus proches cousins, est un autre incontournable pour les primatologues en herbe. L'endroit le plus recommandé est la forêt humide de Kibale, mais il est possible aussi d'apprécier leurs facéties dans la forêt de Budongo, à l'ouest de Masindi, dans la gorge de Kyambura (parc national Queen Elizabeth) ou encore dans la réserve de Semliki. Enfin, un groupe de chimpanzés orphelins, pour la plupart confisqués à des braconniers, peut être observé de près sur l'île de Ngamba, à 1 heure de bateau d'Entebbe, sur le lac Victoria.

Grands mammifères

Les amoureux de la faune rêvant de voir les grands mammifères de la savane seront comblés en Ouganda. Les safaris ne sont peut-être pas aussi grandioses qu'au Kenya ou en Tanzanie, car les animaux sont souvent plus dispersés et les troupeaux sûrement moins importants, mais ceci est compensé par une plus grande tranquillité et la possibilité d'observer les animaux sans être dérangé par la cohorte des 4x4. Les parcs nationaux de Queen Elizabeth et de Murchison Falls sont d'un accès assez pratique depuis la capitale et offrent, en plus des safaris classiques, des croisières en bateau très appréciées. Vous pourrez y voir des éléphants, des hippopotames, des lions (dont les fameux lions dans les arbres d'Ishasha), des girafes (à Murchison Falls et, depuis quelques années, au lac Mburo), toutes sortes d'antilopes, des buffles et, pour les plus chanceux, des léopards. Fait assez étrange, les zèbres sont absents de ces deux parcs, mais on les trouve dans le parc national du lac Mburo à seulement quelques heures de route de Kampala. Les voyageurs disposant de gros moyens pourront se rendre en avion à la frontière du Sud-Soudan, dans le parc de Kidepo. Très peu visité du fait de son éloignement, c'est l'un des sanctuaires animaliers les plus spectaculaires de la région. Toutes les espèces précitées sont réunies et l'on y trouve en plus des guépards. Dans un autre genre, le Wildlife Education Centre à Entebbe constitue une très bonne introduction à la découverte de la vie sauvage.

Avifaune

Avec plus de 1 000 espèces répertoriées, l'Ouganda apparaît comme l'ultime paradis des ornithologues qui peuvent observer dans un même pays aussi bien les espèces de la savane que celles de la forêt équatoriale. Pour les néophytes, nul besoin de se rendre dans les parcs nationaux pour être ému par ce petit monde. Aigles et rapaces, ibis, guêpiers, rolliers, martins, pélicans, cigognes ou hérons, les oiseaux sont partout, étonnants, de toutes les formes et de toutes les couleurs, avec des chants fascinants. Pour les spécialistes, en revanche, certaines zones motivent le voyage  : le parc de Bwindi et les 23 espèces endémiques de la vallée du Rift ; Semuliki pour les espèces endémiques du bassin du Congo, le Queen Elizabeth avec sa longue liste de 600 espèces ; Kibale pour les oiseaux colorés des forêts. L'Ouganda est surtout l'endroit où il est le plus facile d'observer dans son milieu naturel le majestueux bec-en-sabot du Nil, que ce soit dans les marais de Mabamba, près d'Entebbe, à Semliki ou dans le delta de Murchison Falls.

L’Ouganda des lacs et des rivières

Voici un itinéraire que nous suggérons en particulier aux voyageurs indépendants avec un budget serré, qui n'ont pas misé tout leur périple sur la visite aux gorilles et les safaris mais souhaitent pouvoir randonner, pêcher et se détendre au sein d'une nature grandiose, visiter des projets communautaires et découvrir le mode de vie des villageois. Les campeurs seront spécialement heureux dans ce contexte. Au programme, les îles Ssese sur le lac Victoria, le lac Bunyonyi, propice à la baignade et au kayak, la région des lacs de cratères entre Fort Portal et Kibale et les bords du Nil au nord de Jinja. Sont également à considérer le lac Mburo, dans le parc national du même nom, le lac Mutanda au nord de Kisoro et la région des Sipi Falls sur les flancs du mont Elgon.

Sport et sensations fortes

Les têtes brûlées ne manqueront pas le rafting sur le Nil, en aval de Jinja, où, durant une journée forte en émotions, plusieurs rapides de niveau 5 sont franchis. Un saut à l'élastique complétera la quête d'adrénaline. Les trekkers expérimentés pourront monter en Ouganda d'extraordinaires expéditions, en saison sèche idéalement, dans les montagnes du Rwenzori. Le circuit classique dure 6 jours et culmine sur les glaciers du mont Stanley, à plus de 5 000 mètres d'altitude. Les sommets des Virunga, dans le parc de Mgahinga, et le mont Elgon, volcan éteint à la frontière kenyane, sont d'autres beaux défis à relever. Enfin, pour les sportifs tranquilles, pourquoi ne pas envisager une petite traversée du pays à vélo ? Les Ougandais eux-mêmes utilisent facilement la bicyclette pour circuler en ville ou entre les villages. Avec une bonne monture, une tente de camping et pas mal d'endurance, étant donné les reliefs accidentés de certaines régions, vous effectuerez un voyage original et unique, au plus près de la nature et des habitants.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées d'Ouganda

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.