KENYA - guide touristique du Petit Futé

Bienvenue au Kenya !

Paysages incomparables, richesse de la vie sauvage, habitat diversifié... Plages de sable fin bordées de cocotiers, grands espaces, déserts et forêts tropicales, montagnes et dépressions, lacs et océan, le Kenya est une sorte de synthèse grandiose de tout ce que l'on peut rechercher dans la nature africaine. Installé dans un espace de transition entre l'Afrique équatoriale et agricole et l'Afrique du nord désertique et pastorale, celui qu'on nomme souvent le plus beau pays du continent possède une diversité de paysages impressionnante, à la manière du Maroc ou de la France.

Vanté par la plume de Joseph Kessel ou de Karen Blixen, ce pays inventeur et spécialiste des safaris, que l'on pratique dans des réserves peuplées de quasiment tous les grands animaux d'Afrique, est doté d'excellentes infrastructures touristiques. Le Kenya est une destination fascinante pour qui rêve de lions et d'éléphants, de savanes, de paradis côtiers et de pittoresques formations naturelles.

Souvent, pourtant, ce type de tourisme occulte l'aspect humain du pays, si ce n'est pour entretenir le mythe folklorique des pasteurs maasaïs aux traditions fascinantes. Si les visites du pays à but culturel et humain sont moins répandues, il faut tout de même souligner que sous cet aspect également, le Kenya est placé sous le signe de la diversité.

Espace de transition entre les cultures bantoues et couchitiques, le pays est peuplé par plus de quarante ethnies, parmi lesquelles les peuples nilotiques qui continuent de fasciner les ethnologues occidentaux. Son territoire est un point de rencontre entre les civilisations agricoles et pastorales, mais aussi entre l'islam et le christianisme, sans parler de l'animisme toujours présent. C'est le berceau de la culture swahilie unique en son genre.

Le Kenya est parsemé de villages traditionnels riches de traditions encore très prégnantes malgré la modernisation. La ville de Mombasa possède un patrimoine architectural intéressant et la moderne capitale Nairobi est le centre d'affaires le plus dynamique d'Afrique de l'Est. Sans parler de tous les éléments qui constituent la base de la vie quotidienne en Afrique : les marchés hauts en couleur, les espaces urbains complètement anarchiques, les rues qui foisonnent de vie... Diversité, richesse, beauté d'un paradis géologique et animalier idéal pour un tourisme balnéaire ou tourné vers les grands espaces : le Kenya n'a pas fini de fasciner.

L'équipe de la rédaction

REMERCIEMENTS. A David (Ndosa Safaris), pour sa bonne humeur et sa disponibilité ; Michel Laplace-Toulouse et Robyn Boyd (African Latitude), pour leur soutien et leur grande bienveillance ; Dominique Berger, Thierry Dubus (Exclusive Portfolio Africa) et Cécile Legeais (African Eagle) pour leur amitié et leur aide précieuse ; Anne et Dominique Tissier pour leur accueil à Nanyuki ; sans oublier Paul et Ellen de Watamu Treehouse, Romain de Distant Relatives, Valentina et Riccardo de Water Lovers. Un grand merci aussi à Hervé Lenormand et Greg Tallot pour leurs bons plans ainsi qu'à Lucie, Christophe, Sébastien et à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à cette belle aventure.

Mise en garde

Les informations présentes dans ce guide sont parfois amenées à changer plus vite qu'on ne pourrait le penser, le tourisme étant un secteur très dynamique au Kenya, même si la tendance est à une stabilisation des prix.

KENYA : les adresses futées

KENYA : Idées de séjour

Les attraits principaux des différentes régions kenyanes

Nairobi

Nairobi est le point de départ de tous les safaris, mais la ville en elle-même ne présente guère d'intérêt, à l'exception de son statut de grande capitale africaine. Le parc national de Nairobi (15 min) est un tout petit parc aux portes de la capitale où vous pouvez observer tous les animaux du Kenya à l'exception des éléphants. Intéressant pour une première approche de la savane.

Les grandes réserves du Sud

Maasaï Mara (4h30 de Nairobi) est sans aucun doute la réserve la plus célèbre du Kenya, avec une faune d'une richesse exceptionnelle qui mériterait qu'on y passe deux nuits.

Amboseli (3h30). Faune assez riche (les éléphants y sont très nombreux) avec, en toile de fond, le Kilimandjaro. Une ou deux nuits sont suffisantes.

Tsavo (3h30). C'est le plus grand parc du Kenya (20 800 km2). Il est divisé en deux. Une partie de la zone Est est interdite au public pour mieux lutter contre les braconniers. La faune y est très riche mais parfois difficile à observer. Les paysages sont magnifiques. Une bonne option si vous séjournez sur la côte (à peine 150 km de bonne route !). Passez-y une ou deux nuits.

La vallée du Rift

Lac Nakuru (2h30) : le plus grand spectacle ornithologique du monde ! Malheureusement, la sécheresse lui a fait perdre une partie de ses attraits. Mais les flamants roses et les pélicans sont encore là par milliers, sans oublier les rhinocéros, les léopards... Une journée entière sur place est suffisante.

Lac Naïvasha (1h30). Joli petit lac avec de très nombreux oiseaux. Quelques heures suffisent à en faire le tour. Ne pas manquer le Crater Lake et sa réserve privée.

Hell's Gate (1h30). Parc très récent où il est permis et même conseillé de se promener à pied ou à vélo au milieu de gorges et de falaises superbes. A visiter dans la journée en complément du lac Naïvasha, par exemple.

Lac Baringo (4h30). Véritable paradis pour les ornithologues avec ses cinq cents espèces d'oiseaux. Une journée de repos au milieu des gazouillis et des roucoulements sera suffisante.

Lac Bogoria (4h30). Cette petite réserve connaît un succès croissant grâce à sa population de flamants roses et à ses geysers. Une visite d'une demi-journée à partir du lac Baringo est l'idéal.

Sites préhistoriques de Kariandusi et de Hyrax Hill. Ce dernier est le plus intéressant. Une belle visite d'une heure ou deux pour les passionnés d'archéologie et pour tous les curieux.

L'Ouest

Mont Elgon (6h30). Superbe réserve complètement à l'écart des circuits touristiques. Randonnées très intéressantes, et visites des grottes creusées par les éléphants ! Deux nuits sur place sont l'idéal.

Saïwa Swamp (près d'une journée de route). Minuscule réserve à côté de Kitale, habitée par une antilope très rare : le sitatunga. Balade de quelques heures à pied autorisée et très agréable.

Forêt de Kakamega (près d'une journée de route). Etendue de forêt tropicale humide (la seule du Kenya) abritant de nombreuses variétés d'oiseaux et offrant de très belles balades dans la jungle. Mérite le détour.

Lac Victoria (6h). Etape très intéressante pour les pêcheurs, un peu moins pour les autres ! Passez au moins une nuit à Kisumu, pour son marché et son ambiance très particulière. Et poussez jusqu'à l'île de Rusinga, si vous avez le temps.

Kericho (5h). Idéal pour passer quelques heures agréables au milieu des plantations de thé.

Les hautes terres centrales

Les Aberdares ou Nyandaruas (2h30). Une végétation luxuriante, des cascades, une faune très riche et les fameux lodges dans les arbres. Une ou deux nuits suffisent.

Mont Kenya (2h30). Parc d'une grande richesse : forêts, landes, glaciers, lacs, randonnées, pêche à la truite. Compter une nuit ou deux sur place, trois à quatre jours si vous souhaitez atteindre le sommet (5 199 m).

Meru (3h30). Parc totalement méconnu bénéficiant pourtant de paysages très variés et d'une faune très riche. C'est ici que vécurent Joy et George Adamson. Passez-y une ou deux journées, isolé du reste du monde.

Le Nord

Réserve de Samburu, Shaba, Buffalo Springs (5h30). Cette triple réserve (en réalité une seule sous trois administrations différentes) est tout simplement l'un des points culminants d'un voyage au Kenya. Les paysages sont magnifiques, les animaux très nombreux et les touristes encore rares. Deux ou trois nuits sont un minimum.

Marsabit (près d'une journée de route). Située dans une région absolument superbe et peuplée de très nombreuses tribus. Le parc national est plutôt riche, mais les animaux sont assez difficiles à voir. Les éléphants géants qui vivaient ici ont été exterminés.

Maralal (près d'une journée de route). Ville étape obligée avec une ambiance de bout du monde.

Lac Turkana (2 jours de route). Véritable mer intérieure au milieu du désert. Lieu magnifique pour les passionnés d'aventure de pêche ou d'archéologie (site de Koobi Fora). Comptez au moins deux ou trois nuits sur place, étant donné les difficultés d'accès.

Réserves privées ou communautaires (3 à 5h). Il en existe plusieurs autour de la ville de Nanyuki, de taille et d'intérêt divers, mais offrant toutes une alternative intéressante aux parcs nationaux. Parmi les principales, on peut citer Sweetwater, Ol pejeta, Solio et, plus au nord, Lewa, Il N'Gwesi...

La côte

Mombasa (6h). C'est la seule ville du Kenya qui mérite véritablement une visite. Son centre est agréable, mais c'est surtout la vieille ville, avec son ambiance, son architecture et ses ruelles étroites, qui vaut le détour.

Ile de Lamu. A ne manquer sous aucun prétexte. Cette île est un havre de paix au milieu de l'océan Indien. Passez-y au moins deux ou trois nuits. En revanche, assez difficile d'accès.

Sites archéologiques. Ils sont nombreux et très intéressants. Les principaux sont Jumba la Mtwana, Mnarani, Gedi, Pate et Manda.

Parcs marins de Malindi, Watamu et Kisite. Récifs coralliens admirables, profusion de poissons multicolores faciles à observer avec masque et tuba ou en embarquant à bord d'un bateau à fond de verre. La plongée sous-marine promet de très belles expériences.

Séjours courts
Entre savane et plage, les essentiels du Kenya en famille

Maasaï Mara, Amboseli, Tsavo... Les big five - éléphant, buffle, lion, léopard, rhinocéros - sont les stars de ces parcs nationaux qui portent haut la beauté sauvage de la savane africaine. Et si vous êtes assuré d'observer quantité d'animaux, ces espaces se parcourent aussi pour leurs couleurs, odeurs, lumières, atmosphères... Découvrir la faune qui règne en maître dans son élément naturel laisse un souvenir fort à celui qui l'a vécu. Choisissez ensuite votre plage de rêve, et profitez d'un séjour balnéaire idyllique, au bord de l'océan Indien. Au sud de Mombasa, vous aurez le choix entre la plage de Diani, avec sa barrière de corail et son lagon turquoise. Pour plus de calme et d'intimité, rendez-vous à Tiwi. La plage, très belle aussi, est bordée de quelques installations touristiques de petite taille, souvent bon marché. Là, le temps peut s'étirer... Prévoyez largement trois jours sur place.

Jour 1 : Nairobi, premier contact. Avec des enfants, la visite de l'orphelinat pour éléphants, The David Sheldrick's Wildlife Trust, est une belle entrée en matière. Attention le centre est ouvert au public tous les jours, mais seulement à l'heure du biberon pour les éléphanteaux, de 11h à midi. Un moment unique. Le Giraffe Centre, un centre à but éducatif, destiné aux enfants, est aussi une belle visite à faire.

Jour 2 : En route pour le Maasaï Mara. Compter 5h30 de route environ, en traversant la vallée du Rift. Découverte des premières scènes de vie sauvage en arrivant. La grande migration a lieu de début juillet à mi-septembre et constitue un spectacle grandiose dans des paysages magnifiques et variés. Vous pouvez rejoindre également les plaines du Mara en avion. Les lodges proposent des séjours " all included " avec les game drives.

Jour 3 : Parc de Maasaï Mara. Deux journées complètes de safari vous permettront d'explorer une grande partie de la réserve, de suivre le déplacement de certains groupes d'animaux et d'avoir toutes les chances de rencontrer les " big five " (éléphants, lions, léopards, buffles, rhinocéros), plusieurs fois. Les pique-niques dans la nature sont mémorables.

Jour 4 : Parc de Maasaï Mara pour en voir encore plus. La deuxième journée est l'occasion de sortir des " grands axes ". Votre guide pourra vous emmener dans des coins moins fréquentés, qui peuvent cacher de belles surprises.

Jour 5 : Lac Naivasha et Hell's Gate National Park. Une escale idéale pour les familles. Ce petit parc (ouvert en 1984), dans un décor composé de falaises et de gorges, est très agréable à visiter car on peut s'y promener seul, à pied ou en VTT. Le spectacle est grandiose, d'autant plus que les animaux sauvages circulent, eux aussi, librement dans le parc. Vous rencontrerez des zèbres, des girafes, des buffles, des phacochères, des waterbucks et autres gazelles. Sensations d'espace et de liberté garanties !

Jour 6 : Amboseli National Park, sur les traces d'Hemingway et de Kessel. Le petit parc d'Amboseli, très fréquenté, est facile à visiter en saison sèche (juillet, août, septembre). C'est le royaume vénéré des pachydermes. Les neiges éternelles du Kilimandjaro font le décor de ce lieu magique, qui en a fasciné plus d'un... C'est aussi le parc qui a inspiré Joseph Kessel pour l'écriture de son célèbre roman Le Lion.

Jour 7 : Tsavo West National Park. La route entre Amboseli et le Tsavo (en 4x4 uniquement) est superbe. Le Tsavo Ouest bénéficie d'une variété de paysages fabuleux et offre des points de vue exceptionnels sur les Chyulu Hills, les Taita Hills et le Kilimandjaro. Nombreuses possibilités de petites balades à pied pour les marcheurs. Les pistes y sont bonnes et très nombreuses.

Jour 8 : Plages de Diani ou de Tiwi. Sable blanc, cocotiers, eaux turquoise, coquillages et crustacés... Les plages de Diani et de Tiwi sont parmi les plus belles de la côte kenyane. Un cadre idyllique pour savourer la douceur des tropiques. Profitez du snorkeling à Diani en toute quiétude. Commerces, restaurants, complexes hôteliers... Diani est sans conteste plus animée et plus fréquentée que Tiwi.

Jour 9 : Diani ou Tiwi : repos... Excursion dans le parc marin de Kisite (d'octobre à mars), extrêmement riche en flore et faune aquatiques, l'attraction principale étant les dauphins.

Jour 10 : Diani ou Tiwi : farniente...

Jour 11 : Diani : la tentation du vide ? Pour les amateurs d'adrénaline et de sensations fortes, pourquoi ne pas tenter un baptême de... saut en parachute en tandem (les enfants aussi peuvent sauter) ! Diani possède l'une des plus spectaculaires dropzones au monde. Pour 350 dollars, faites l'expérience inouïe de la chute libre ! Le must étant bien sûr l'arrivée sur la plage !

A deux, une semaine, un séjour en trois temps

Si vous n'avez qu'une semaine, il vous faudra un peu plus de moyens pour voir les incontournables du Kenya, dans de bonnes conditions et sans frustration. Quelques jours dans les réserves de Maasai Mara et Amboseli, avec une escapade finale sur la côte kenyanne, peuvent très bien s'organiser sans vous presser, à condition de prendre l'avion. Une semaine idyllique qui risque de vous donner envie de revenir... plus longtemps !

Jour 1 : Nairobi, prise de connaissance. En matinée, visite du marché central, le lieu le plus animé et le plus coloré de Nairobi. L'occasion de vous plonger dans une ambiance typiquement africaine. Visite du musée Karen Blixen l'après-midi. Pour un dîner mémorable, choisissez entre le Carnivore ou le Lord Delamere Terrace.

Jour 2 : Maasai Mara, l'incontournable par excellence. Vol d'une heure vers le Parc national Maasai Mara. Un safari d'une journée depuis Nairobi est possible. Toutefois, une nuit sur place paraît plus raisonnable. Vous y observerez tous les animaux sauvages, et dans les meilleures conditions qui soient. Pour vous loger, il existe une multitude de lodges et de camps de toile disséminés dans le parc et sur son pourtour, mais rien de bon marché. Certains lodges disposent de leurs propres avions pour faire la liaison avec Nairobi. Optez pour un campement de petite taille, plus intime.

Jour 3 : Survol du Masaai Mara en... montgolfière ! Depuis votre campement, de nombreuses activités sont possibles et déjà exceptionnelles (safaris en voiture de jour et de nuit, ou à pied, dîner dans la savane...), mais il en est une que l'on fait au moins une fois dans sa vie : flotter au-dessus du Mara en montgolfière. Une expérience certes onéreuse, mais saisissante. Un pur moment de bonheur.

Jour 4 : Amboseli, l'autre grand parc national. Vol pour Amboseli. Avec le Kilimandjaro en toile de fond, la variété de ses paysages, et ses troupeaux d'éléphants, le parc d'Amboseli est l'autre incontournable. Amboseli, " poussière salée " en maasaï, est la terre de tous les contrastes. De petite taille, il est assez facile à visiter. Un safari le soir, hébergement en lodge pour une nuit ou deux.

Jour 5 : Amboseli, l'autre grand parc national. Deux nuits à Amboseli vous permettront de mieux vous imprégner de ce site exceptionnel. Des safaris personnalisés en avion privé sont également possibles. Frissons garantis et paysages à couper le souffle.

Jour 6 : Mombasa et la côte swahilie. D'Ambosleli, il existe des vols pour Mombasa, sinon il faudra repasser par Nairobi. Visite de Mombasa, le soir hébergement dans une station balnéaire, par exemple Diani Beach. Deux nuits sur place sont recommandées.

Jour 7 : Farniente sur la côte de l'océan Indien. Profitez de la plage. De nombreuses excursions sont possibles, à vous de choisir : nagez avec les dauphins, plongez dans le parc marin de Kisite-Mpunguti, sautez en parachute... ou simplement profitez de la plage et du lagon turquoise qui s'offre sous vos yeux.

Jour 8 : Retour à Nairobi.

Autour du lac Victoria, immersion au coeur de l'Afrique

Le lac Victoria est le plus grand lac tropical au monde, et le plus grand d'Afrique. La pêche intensément pratiquée fait de cette région un vivier économique important. Ici, loin des grandes infrastructures touristiques de la côte et des parcs animaliers, souvent déconnectées de la réalité des populations locales, vous serez au coeur de l'Afrique, de sa vie. La nature reste bien présente. Belle et impressionnante, comme partout au Kenya.

Jour 1 : Nairobi-Kisumu. Vol de Nairobi pour Kisumu. Plusieurs vols quotidiens depuis et vers Nairobi ainsi que Mombasa. Kisumu est la troisième ville du pays par sa taille. Elle n'est pas d'un grand intérêt touristique, mais elle mérite une petite visite. Il est agréable de se balader dans le centre-ville autour de Oginga Odinga Road, où se concentrent la plupart des commerces et des hôtels. Le marché, l'un des plus animés du Kenya, vaut également le détour.

Jour 2 : Randonnée dans la forêt primaire de Kakamega. A 50 km au Nord de Kisumu, Kakamega est la seule forêt équatoriale du Kenya. Un site menacé par la déforestation grandissante et pourtant unique pour sa richesse ornithologique. Vous ne verrez certaines espèces d'oiseaux nulle part ailleurs au Kenya. La forêt est également le royaume de nombreux singes et de petits animaux. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir un léopard ou un paresseux. En été, la forêt est envahie par des milliers de papillons multicolores. De nombreux sentiers de randonnée ont été tracés et sont bien fléchés. Balades possibles d'une heure, d'une demi-journée, ou d'une journée entière. Nuit possible dans un campement à l'intérieur de la réserve.

Jour 3 : Homa Bay et l'île de Rusinga, ou le charme d'une excursion sur le lac. Depuis Kisumu, compter environ 2 heures en voiture pour rejoindre Homa Bay, en passant par Kendu Bay. La route qui longe le lac offre de jolis paysages. A Homa Bay, une balade en bateau s'impose. Puis poursuivez votre route jusqu'à Mbiti et Rusinga. Nuit à Rusinga. Optez pour Wayando Beach Eco-Lodge, le plus charmant de tous les hôtels du coin.

Jour 4 : Ile de Mfangano, au plus proche de la vie lacustre. Cette grande île vallonnée est habitée par une population accueillante qui vit de la pêche et de l'agriculture. Un séjour sur cette île est l'occasion d'un dépaysement total et d'un contact chaleureux avec les habitants. Nuit sur l'île.

Jour 5 : Kericho, au coeur des plantations de thé. Depuis Rusinga, compter 3 bonnes heures de route. Kericho, capitale du thé, est une ville littéralement cernée par les plantations. Les collines couvertes de plantations sont d'un vert vif et se parent de reflets magnifiques avant et après les pluies. Vous pourrez visiter l'une des plantations et l'Institut de recherche sur le thé.

Jour 6 : Retour Nairobi. Départ pour Kisumu, afin de reprendre votre vol intérieur. A partir de Kericho, il est également possible de rejoindre Nairobi par la route, en passant par les lacs Nakuru et Naivasha. Des bus font la liaison régulière (en 4 heures 30 environ).

Sport et aventure en groupe : safari moto dans la Vallée du Rift

Sortez des sentiers battus au guidon d'une Husaberg FE390 ! Au Kenya, les amateurs de moto tout-terrain se régaleront. Deux, cinq, huit, dix jours... Toutes les formules sont possibles. Les itinéraires sont adaptés en fonction de votre niveau. Vous roulerez sur des pistes de terre, de sable, de latérite et découvrirez des contrées inédites. Les agences qui organisent ces safaris acheminent souvent les motos directement sur le lieu de départ, ce qui évite de rouler sur les grands axes routiers goudronnés. Les conditions de sécurité sont optimales, avec des moyens rapides d'intervention en cas d'urgence. La Vallée du Rift est particulièrement prisée pour ce genre de virées, mais d'autres itinéraires sont possibles, y compris en Tanzanie et en Ethiopie. L'expérience est inoubliable : une sensation unique de liberté et un dépaysement hors du commun ! L'aventure, la vraie, affirment certains.

Jour 1 : Départ de Nairobi pour Elmenteita. Départ de Nairobi pour la réserve naturelle de Soysambu, située dans la Vallée du Rift, à 3 heures de route en 4x4 au nord de Nairobi. Debrief et prise en main de votre moto. Nuit sous une tente tout confort, sur les rives du lac Elmenteita, un lac d'eau salée.

Jour 2 : Réserve de Soysambu Conservancy. Départ tôt le matin pour une journée entière à sillonner la réserve de Soysambu, bordée par le lac Nakuru à l'ouest et les volcans Ol Doinyo Eburru au sud. Vous découvrirez des paysages spectaculaires. Environ 450 espèces d'oiseaux et plus de 50 espèces de mammifères cohabitent sur près de 48 000 hectares. Retour à Elmenteita pour la nuit.

Jour 3 : Lac Bogoria et lac Baringo. Départ vers le lac Bogoria. Vous roulerez le long du cratère Menengai, sur des sentiers à travers les forêts et les plantations de sisal, jusqu'au lac Bogoria, puis le lac Baringo. Là, vous pourrez laisser vos motos pour une balade sur l'eau. Nuit en campement sur les rives du lac Baringo.

Jour 4 : Lac Baringo et ses environs. Vous pourrez commencer la journée, à la levée du jour, par un safari en bateau. Oiseaux, hippopotames, crocodiles... partageront avec vous ce moment magique. A moto, vous pourrez ensuite sillonner la région. Retour au lac Baringo pour la nuit.

Jour 5 : Lac Nakuru et retour à Nairobi. Départ matinal pour rejoindre le lac Nakuru en moto. Déjeuner sur place et retour en 4x4 dans l'après-midi à Nairobi.

Séjour long

Deux semaines, c'est une bonne durée pour avoir un aperçu des principales richesses du pays, et visiter Nairobi, les parcs d'Amboseli et de Maasaï Mara, la vallée du Rift et le lac de Nakuru, la réserve de Samburu, celle de Tsavo, la région du Mont Kenya, les Aberdares, puis les plus belles zones de la côte swahilie : Mombasa et Diani, ainsi que Watamu et l'île de Lamu.

Si l'on ne veut pas courir, on peut prendre plus de temps en certains endroits, et par exemple préférer la côte sud ou nord, le Mont Kenya ou les Aberdares, Samburu ou Tsavo (bien que nous préférons Samburu).

Trois semaines permettent d'approfondir ces lieux, d'entreprendre des excursions plus exigeantes en temps (l'ascension du Mont Kenya, 3 jours, ou bien une marche dans un parc national), ainsi que de se rendre dans la région du lac Victoria, souvent occultée par les visiteurs. Sur la côte, on pourra explorer plusieurs îles ; on pourra aussi entreprendre une excursion dans le nord, sur le lac Turkana, où la pauvreté des infrastructures requiert plus de temps.

Séjours thématiques

Inutile de thématiser une visite du Kenya sous le signe des safaris dans les parcs nationaux : ce sera l'objet principal de la plupart des visites du pays. En revanche, on peut thématiser ses safaris ; ainsi, entreprendre un safari à cheval, option proposée par certaines agences.

Autre moyen de locomotion qui donne un autre aperçu d'un pays que la voiture : ses jambes ! Certes, il n'est pas toujours aisé de parcourir le Kenya à pied. Excepté l'ascension des monts Kenya et Kilimandjaro, la grande majorité des safaris se fait en 4x4, tout autant pour des questions de distance que de sécurité (il est interdit d'évoluer à pied dans les réserves). Plusieurs spécialistes de la randonnée réussissent néanmoins à concocter ce type de séjour ; on peut ainsi randonner dans la chaîne des Aberdares, dans l'ouest du pays, et à vrai dire, le mont Kenya peut être l'occasion d'un séjour pédestre à lui tout seul. Vu d'Europe, le Kenya apparaît souvent comme une grande réserve animalière. Cet aspect occulte souvent la perfection de la côte swahilie ! Plages de sable fin, cocotiers et palmiers, infrastructures développées, la côte kényane a quelque chose de paradisiaque. Lamu, Watamu, Diani ou Kilifi sont des endroits idylliques qui réjouiront les amateurs du genre. D'autant que la civilisation swahilie, bien présente à Mombasa, aura de quoi satisfaire un séjour non dénué d'aspects culturels.

Les amateurs de belles villes se verront limités au Kenya. Néanmoins, Mombasa possède un beau centre historique et Nairobi, sinon belle, présente un visage urbain contrasté, en partie dur, mais en tout cas intéressant.

On peut aussi orienter son séjour vers une découverte des populations. Le Kenya connaît des modes de vie et des cultures variées et très contrastées. Si la visite de villages maasaïs est la plupart du temps dénuée d'authenticité, l'exploration de la vallée du Rift, de la région du Turkana ou de Samburu, avec leurs ethnies différentes, aux modes de vies encore traditionnels, complètera un séjour sur la côte, très urbanisée, à Nairobi ou dans les régions agricoles prospères des hautes terres centrales ou de l'ouest du pays.

Voir plus d'idées de séjours

Kenya : Les villes remarquables

Mount Kenya National Park
Maasai Mara National Reserve

KENYA : Galerie photo

Kenya : Actualité et reportage

Deux majestueuses girafes blanches filmées en pleine nature

Deux girafes blanches, particulièrement rares, ont été filmées au Kenya dans le comté de Garissa, par des responsables d'une ONG. Contrairement aux apparences, elles ne sont pas albinos ayant les yeux noirs comme les autres girafes, et non rouges comme les animaux albinos. La coloration particulière de leur pelage est le résultat d'une anomalie...

Le projet " Cheetah For Ever " est lancé !

Face au déclin alarmant du nombre de guépards dans la réserve nationale du Maasai-Mara au Kenya, le photographe Tony Crocetta a lancé un programme ambitieux de surveillance des guépardeaux, afin de limiter leur mortalité. Action directe sur le terrain donc, mais aussi des initiatives de sensibilisation et de formation des jeunes enfants maasaïs...
Ailleurs sur le web

Sélection Visites - Points d'intérêt Kenya

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Kenya