TANZANIE - guide touristique du Petit Futé

Karibu sana Tanzania !

La Tanzanie, pays que beaucoup ont du mal à situer sur une carte, est incontestablement l'un des derniers paradis terrestres. Du sommet du Kilimandjaro (5 895 m), point culminant du continent africain, en passant par celui du majestueux mont Meru, l'homme prend, ici, conscience que la nature est reine. Il se doit de la protéger, afin qu'elle continue à exister pour elle-même et pour lui également. La Tanzanie s'ouvre au monde ; on est sous le charme. Les animaux sont ici chez eux : les éléphants, les innombrables zèbres et gnous, les lions, les guépards et léopards à l'affût, les élégantes gazelles et inquiétants crocodiles, les pélicans et autres flamants roses... La Tanzanie ne se résume pas qu'à cela. Il faut aussi voir la gorge d'Olduvaï, appelée également le berceau de l'humanité, Zanzibar aux couleurs chatoyantes, ou encore Victoria, Tanganyika et Nyasa, les trois plus grands lacs du continent qui sont autant de mers à naviguer... Et puis, sans doute le meilleur de tout, il y a la population. Un peuple accueillant et des villes, comme Dar es-Salaam, capitale économique, et Arusha, capitale touristique, qui prennent le train de la modernité. La richesse d'un faible nombre côtoie la pauvreté d'une majorité, avec indécence parfois. Pays de paradoxes, la Tanzanie détonne, étonne et surprend. Elle se marque au fer rouge dans la mémoire de ses visiteurs, au nombre croissant (1 million par an à présent). D'un séjour en découle bien souvent un second, puis un autre, pour percer les secrets de ce pays, grand comme deux fois la France, et fier de sa culture et de son patrimoine.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Nous remercions tous ceux qui nous ont aidés, avec le sourire, à découvrir les richesses du pays, sa beauté, son histoire, sa culture. Tous ceux qui nous ont accueillis à bras ouverts, avec la chaleur et l'entrain des peuples de Tanzanie, sans autre intérêt que celui de faire connaître à nos lecteurs une nation en plein essor économique, et aussi l'une des plus stables de toute l'Afrique.

Idées de séjour TANZANIE

Séjour courtHaut de page

Que faire en une semaine dans un pays faisant presque deux fois la superficie de la France ? La Tanzanie propose une faune et une flore exceptionnellement riches et belles, introuvables ailleurs. Ayant subi les influences arabes, européennes et indiennes, dans son architecture, sa langue et ses moeurs, le pays offre également une belle diversité de cultures. En une dizaine de jours, il est donc impossible de tout voir et de tout comprendre bien sûr, mais il n'est pas question de sacrifier la visite d'un des nombreux parcs nationaux du pays. C'est plus cher mais pas encore aussi fréquenté qu'au Kenya, le choix est plus vaste et les sites plus sauvages. Concernant les parcs du Nord, il est tout à fait possible de visiter les plus prestigieux en une semaine.

En revanche, si vous ne venez qu'une semaine et souhaitez absolument grimper le Kilimandjaro, n'espérez faire rien d'autre : 5 jours minimum sont nécessaires à l'ascension (mais comptez plutôt 6), avec une compagnie fiable. A partir de Moshi ou d'Arusha.

Jour 1. Arrivée à Arusha, point de départ pour la visite des parcs. Il est totalement inutile de prendre un vol pour Dar si vous ne comptez pas visiter la région de l'océan Indien. Si votre voyage est déjà organisé, on ne vous fera certainement pas passer beaucoup de temps à Arusha, grande ville commerciale sans grand intérêt, polluée et oppressante, considérée comme parfois dangereuse la nuit.

Jour 2. Visite à pied du Parc national d'Arusha, accompagné d'un ranger, histoire de se dégourdir les jambes au lendemain de son trajet aéroporté, de faire le plein d'air frais avant d'engranger des kilomètres en 4X4.

Jour 3. Visite du Ngorongoro. Vous serez logés dans un des lodges situés au bord du cratère (il y a des campings aux abords de la zone protégée pour les backpackers), offrant un superbe panorama sur la nature et les animaux (en tout petit). Un safari le matin et un safari l'après-midi vous feront découvrir la diversité de comportements des animaux. De plus, votre guide vous racontera l'histoire du lieu et de ses anciens habitants humains.

Jours 4 et 5. Visite du Serengeti, un pur bonheur... Autant le Ngorongoro peut ressembler un peu à un vaste (très vaste) zoo naturel (les animaux ne sortent jamais du cratère), autant le Serengeti est réellement l'Endless Plain, la plaine sans fin. La savane à perte de vue, les gnous par centaines de milliers (il ne faut pas manquer leur migration vers le Maasai Mara au Kenya, qui se déroule vers mai), les lions se chauffant au soleil, les guépards à l'affût, zèbres, hyènes, chacals, rhinocéros, oiseaux... Vous serez hébergés dans le parc même. Attention aux buffles solitaires, animaux imprévisibles et dangereux (plus d'une tonne) traînant autour des lodges ! Le Serengeti est à ne manquer sous aucun prétexte.

Jour 6. Il faut déjà quitter le parc - mais ce n'est pas fini. Direction le Parc national du Manyara et son magnifique lac qui empiète chaque année un peu plus sur la terre. Ce sera l'occasion de faire de magnifiques photos avec des girafes ou des éléphants au premier plan et des flamants roses à l'arrière-plan. Evidemment, mieux vaut avoir un bon téléobjectif. Mais vous les croiserez souvent à quelques mètres seulement dans la forêt d'acacias qui borde le lac. Et vous apercevrez peut-être même un lion affalé sur une haute branche ou en train de se prélasser au pied de l'arbre, dans la fraîcheur de son ombre et des herbes hautes.

Jour 7. Visite matinale chez le voisin du Tarangire. Région plus vallonnée, plus sauvage et plus verte aussi, c'est encore le domaine des girafes et des éléphants, qui peuvent facilement s'y cacher derrière les arbres et trouver à s'y nourrir grâce aux acacias. Il est tout à fait possible de rencontrer un léopard s'exerçant à un guet nonchalant sur un rocher, à l'affût de sa prochaine proie.

Jour 8. Retour à Arusha. En fonction du temps à revenir du Parc du Serengeti vers celui du lac Manyara, il se peut que les jours 6 et 7 se décalent à 7 et 8.

Séjours longsHaut de page

En 15 jours, vous pouvez varier les plaisirs. Par exemple, visiter des parcs, au nord comme au sud, et vous détendre à Zanzibar ! Il est aussi facile de combiner Zanzibar avec les parcs du Nord que ceux du Sud. Des vols réguliers et quotidiens les relient les uns aux autres. Autre possibilité, si vous êtes du genre aventureux et n'avez que faire des plages de sable fin de Zanzibar, une visite des parcs du Nord et l'ascension du Kilimandjaro. Vous trouverez à Arusha et à Moshi nombre de compagnies prêtes à vous faire gravir le sommet de l'Afrique mais, attention, une telle expédition ne s'organise pas à la légère : vous pourriez être déçus par le manque de professionnalisme de certaines.

A partir de 3 semaines de voyage, vous pouvez presque tout voir. Pour ceux qui sont intéressés par un périple border line avec la traversée des trois grands lacs continentaux (Nyasa, Tanganyika et Victoria), trois semaines sont un minimum nécessaire. C'est réellement un délai incompressible en raison, d'une part, des difficultés de transport pour gagner les lacs et, d'autre part, des navigations exclusivement hebdomadaires sur deux des trois lacs. Si en plus de flirter avec les frontières voisines, vous envisagez de les franchir par curiosité, il y a de quoi faire : Mozambique, Malawi, Zambie, République démocratique du Congo, Burundi, Rwanda, Ouganda, Kenya. Et dans ce cas, il faut plutôt envisager 5 semaines.

Programme métissé : le Kilimandjaro (5 et 6 jours), les parcs du Nord (4 jours), lac Victoria (3 jours), lac Tanganyika (3 jours), les parcs du Sud (3 jours), Zanzibar (4 et 5 jours). Pour un tel programme en si peu de temps, il faut pouvoir dépenser sans compter et avoir un plan de route établi à l'avance, voire réalisé clef en main par une agence. En fait, si vous en avez les moyens et voulez prendre le temps de découvrir le pays à fond, un mois est la durée de séjour minimale.

15 jours entre réserves du Sud et ZanzibarHaut de page

Jour 1. Arrivée à Dar es-Salaam. Vous pouvez passer une nuit dans la bouillonnante capitale et en découvrir les lieux importants (Musée national, Jardin botanique, Kigamboni).

Jours 2 et 3. Départ vers la réserve du Selous. Arrivée sur une petite piste d'atterrissage où vous attend une voiture qui vous conduira à votre camp. Sur les bords de la rivière Rufiji par exemple. Pour bien apprécier l'ambiance, 2 jours sont nécessaires avec, au programme, un safari à pied, en 4X4 et une excursion en bateau sur la rivière, à la rencontre des hippopotames et crocodiles. Et chaque soir, un coucher de soleil d'un rouge intense...

Jours 4 et 5. Départ pour Ruaha. Magnifique, sauvage, authentique, le Parc national de Ruaha passe pour être l'un des plus beaux du pays. C'est également l'un des plus méconnus. La flore y est très variée, les animaux beaucoup plus sauvages qu'au Nord. Vous logerez sous des tentes et entendrez, la nuit, le barrissement des éléphants, le rire (inquiétant) des hyènes ou les pas des lions à la recherche d'une proie... Attention aux mouches tsé-tsé, qui pullulent dans la région. Au programme : 2 safaris en 4x4.

Jours 6 et 7. Retour à Dar es-Salaam pour un transfert à Zanzibar. L'aéroport de Zanzibar se trouve à 2 km de la capitale, Stone Town. Il y a à Stone Town pas mal d'hôtels pas chers et relativement bien entretenus. Une visite de la vieille ville s'impose : Old Dispensary, Old Fort, l'église anglicane, les marchés, les ruines du palais de Mahurubi, le palais de Mtoni, les nombreuses ruelles... Les attractions ne manquent pas. La vieille cité coloniale possède un charme véritable, même si la pauvreté, la saleté et le délabrement des bâtiments y côtoie le luxe de certains hôtels. Rien à craindre lors d'une balade en plein jour mais, si vous sortez le soir, un membre du personnel de votre hôtel (de bon standing) vous accompagnera et vous ramènera. C'est le rôle des security guys dans une ville où l'insécurité existe. Mais on ne la sent pas forcément, même quand on y reste quelque temps et qu'on ne fuit pas le contact avec la population locale.

Jours 8 et 9. La visite de l'île principale. Au nord, les plus belles plages de l'île : Nungwi, Matemwe et l'île paradisiaque de Mnemba (on en fait le tour en 20 min à pied). Prenez 2 jours pour visiter la région, ses palmiers, plages et petits hôtels au bord de l'eau. Au programme : farniente, plongée (la côte nord est la région la plus riche pour l'observation de la faune marine). Un petit bonjour aux tortues du petit parc aquatique sur le chemin qui mène vers le village de Nungwi. Le vent souffle et l'océan est agité à certaines périodes de l'année, mais le bleu transparent de l'eau est irrésistible.

Jours 10 et 11. Retour à Stone Town. De là, de nombreux tour-opérateurs locaux organisent le tour des épices et le tour des dauphins. Le tour des épices, très instructif, raconte, à travers leurs odeurs et leur goût, toute l'histoire de l'île, narrée par votre accompagnateur et les producteurs. Clou de girofle, vanille, noix de cajou, de coco, poivre, piment... et le durian (ce fameux stinking fruit) auront raison des estomacs les plus résistants. A noter que Zanzibar a longtemps été le premier producteur mondial de clou de girofle, symbole d'une histoire coloniale riche et passionnante. La route des dauphins, en passant par la forêt de Jozani et ses singes colobes, vous envoie plonger au milieu des mammifères marins à l'éternel sourire. Pour vivre ou revivre Le Grand Bleu... Chaque chose en son temps, il faut un après-midi pour faire le tour des épices et une journée pour le tour des dauphins.

Jours 12 et 13. Visite des petites îles autour de Zanzibar. Chumbe, Mnemba sont des îles minuscules où vous vous prendrez pour un Robinson Crusoé... de luxe quand même, dans un bungalow bien confortable (surtout à Mnemba). Mnemba est un paradis tel qu'on le conçoit habituellement, mais Chumbe est plus intéressante, écotourisme oblige. L'esprit qui règne à Chumbe est vraiment attachant et on a du mal à en partir. Excursions à la demi-journée ou à la journée possibles, avec plongée en apnée, marche à travers la petite forêt à la recherche d'une antilope qu'on ne trouve (en principe) que sur cette île.

Jours 14 et 15. Visite de Pemba et Mafia.

3 semaines entre réserves du Nord et ZanzibarHaut de page

Jour 1 : Arrivée à Arusha. Visite de la ville avec un guide.

Jours 2 à 7 : Safaris dans les parcs nationaux du Nord. Arusha National Park (1 jour), Manyara (1 jour), Serengeti (2 jours), Ngorongoro (1 jour), et Tarangire (1 jour).

Jour 7 : Retour à Arusha en fin de journée.

Jour 8 : Transfert à Moshi, à 70 km d'Arusha.

Jours 9 à 14 : Début de l'ascension du Kilimandjaro (5 895 m). Sommet atteint au jour 13 ou 14, puis descente et retour à l'hôtel de Moshi.

Jour 15 : Départ pour Zanzibar. Arrivée à l'hôtel.

Jours 16 à 19 : Relaxation sur les plages de Zanzibar, avec jeux, vélo, et plongée sous-marine. Visite à pied du centre de Zanzibar Town (1 jour), nage avec les dauphins (1 jour), visite à pied de la Forêt du parc national de Jozani (1 jour), et dernière journée libre sur la plage, ou bateau à moteur pour visiter les ilots voisins.

Jour 20 : Départ pour Dar es-Salaam en bateau, puis vol retour.

Autres itinérairesHaut de page

En dehors du traditionnel safari et du Kilimandjaro, d'autres itinéraires s'offrent aux voyageurs en Tanzanie. Bien sûr, chacun voyage comme il l'entend mais nous avons sélectionné deux autres routes, dont l'intérêt est qu'elles ne sont pas très fréquentées...

Le lac Victoria. Nous vous conseillons de consacrer plusieurs jours au plus grand lac d'Afrique. De Dar ou d'Arusha, envolez-vous pour Mwanza. De là, partez pour Rubondo, une île où ont été introduits de nombreux animaux. Les crocodiles n'hésitent pas à s'approcher du camp, tout comme les sitatungas et les cochons sauvages. Deux jours suffisent avant de partir pour Bukoba et la capitale de la Kagera. Profitez des belles plages du lac, et n'hésitez pas à passer par les chutes de Kamachumu où se trouve aussi un musée retraçant l'histoire des Hayas. De retour à Mwanza, vous pouvez encore vous rendre à Ukerewe, la grande île sur le lac, et enfin Musoma, dernière étape avant le Kenya. Les plages y sont aussi très belles...

Les trains où prendre le temps. De Dar, embarquez à bord d'un train du Central Railway pour Kigoma, la grande ville des bords du lac Tanganyika. Il vaut mieux se laisser porter car les horaires ne sont pas toujours bien fiables. On arrivera quand on arrivera... Visitez les parcs de Gombe et de Mahale, à la rencontre des chimpanzés. La route se poursuit en bus jusqu'à Sumbawanga d'où l'on rejoint le lac pour du farniente. Auparavant, vous auriez pu vous arrêter à Mpanda et partir découvrir le parc de Katavi. C'est selon. Après Sumbawanga, rejoignez Mbeya puis prenez la route de Matema Beach afin de nager dans les eaux du lac Nyasa. Une partie de plongée peut s'organiser avant le retour sur Mbeya et de monter dans le train Tazara, en direction de Dar, qui serpente dans le Selous. On peut même descendre du train pour y séjourner quelque temps. Bien sûr, il ne faut pas être pressé...

Voir plus d'idées de séjours

Les villes remarquables : Tanzanie

ZANZIBAR TOWN
KILIMANDJARO
DAR ES SALAAM

Galerie photo TANZANIE

Actualité et reportage - Tanzanie

10 destinations à découvrir en Afrique

Dépaysant, captivant et mystérieux, voilà comment on pourrait qualifier le continent africain. Depuis toujours, il fascine les voyageurs pour sa faune impressionnante et ses paysages exotiques. Du Nord au Sud, l'Afrique abrite des sites naturels splendides et des villes tentaculaires toujours en mouvement. Difficile de choisir tant cette terre est...

Où partir en janvier ? Le top des destinations du Petit Futé

Pour commencer l'année du bon pied, rien de tel qu'une petite escapade ! Voici quelques idées de voyage pour vous aider à garder la pêche, même au coeur de l'hiver.  Partez au ski   Fuyez la pollution et partez à la montagne pour un grand bol d'air pur ! Et le ski vous permettra de faire un peu d'exercice, c'est toujours bon pour le moral....

Top 10 des endroits à voir absolument avant qu'ils ne disparaissent

La Terre offre aux plus curieux, des paysages et des lieux uniques, qui, une fois découverts, sont gravés dans l'esprit de chacun. Si la plupart de ces richesses sont gravées dans les sols, certaines vivent aujourd'hui leurs dernières années. Alors, quoi de mieux, pour les prochaines vacances, que de partir à la découverte de ces joyaux culturels...

TANZANIE, les adresses futées

Ailleurs sur le web

Liens utiles Tanzanie

Toutes les bonnes adresses Tanzanie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté